Le lundi 6 juin 2011

PolitiqueQuébec

Déclaration de Pauline Marois en réaction au départ de trois députés

« Les Québécois veulent du changement et on va leur en donner »

Par Parti Québécois

Pauline Marois a souligné en conférence de presse qu’elle est attristée du départ des trois députés puisque ce n’est pas la meilleure manière de faire avancer la souveraineté. Le rôle d’un chef implique de prendre quelquefois des décisions difficiles et personne ne peut prétendre constamment à l’unanimité parfaite.

« Les Québécois veulent du changement et on va leur en donner », a déclaré Pauline Marois en conférence de presse. Pauline Marois a souligné en conférence de presse qu’elle est attristée du départ des trois députés puisque ce n’est pas la meilleure manière de faire avancer la souveraineté. Le rôle d’un chef implique de prendre quelquefois des décisions difficiles et personne ne peut prétendre constamment à l’unanimité parfaite.

De là à démissionner il y a une marge, ce qui prouve que les décisions étaient prises et que le projet de loi privé n’était qu’un prétexte. Par ailleurs elle s’est dite surprise d’entendre qu’il n’y avait pas de consultation au PQ alors que son leadership est justement fondé sur là-dessus.

Voici le texte de sa déclaration.


Ce qui s’est passé aujourd’hui est triste, mais les désaccords sont une chose normale dans une formation politique. Les trois députés ont fait leur choix. Toute la fin de semaine j’ai cherché à les joindre.

Il faut une solidarité en politique, mais je suis quelqu’un qui a toujours fait preuve d’ouverture et de flexibilité. Il faut trouver l’équilibre et en fin de semaine j’estimais avoir trouvé cet équilibre dont j’ai fait part aux députés ce matin. Malheureusement, on sentait qu’il y avait autre chose dans leur décision. Cette recherche d’équilibre, elle était toujours présente et nous en discuterons demain en caucus.

Et moi, comme chef, j’écoute beaucoup, je consulte beaucoup, mais je suis capable de prendre des décisions. Pour ma part, j’assume pleinement mes décisions et j’ai l’intention d’aller de l’avant. En politique, ça prend toujours du courage pour changer les choses, pour voir réaliser les projets. En politique, on ne travaille pas pour nous-même.

Le travail d’opposition est difficile et peu gratifiant, mais il est nécessaire. On travaille pour les Québécoises et les Québécois, pour obtenir des résultats et pour que le gouvernement rende des comptes sur sa gestion. La décision d’aujourd’hui ne fait pas avancer d’un iota ni les principes desquels se réclament les députés ni la souveraineté ni le Québec. Les seuls qui y gagnent quelque chose, ce sont le Parti libéral, Jean Charest et les fédéralistes.

Il faut revenir sur terre et voir les vrais défis du Québec. On a besoin de changement, de vrai changement. Si on veut du changement, il faut prendre le pouvoir. Si on veut bâtir le pays du Québec, il faut que le Parti Québécois prenne le pouvoir. Et si on veut prendre le pouvoir, on doit s’ouvrir, écouter les Québécois.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Boisvert Pierre JJ Le 7 juin 2011 à 13h22

    Elle ne méritait pas son vote de confiance au dernier congrès, le vote s’est déroulé trop vite, il aurait dû se terminer dimanche à midi plutôt que le samedi à midi ; elle en a profité « pour crosser les membres » qui avaient voté majoritairement la clause sur l’affichage unilingue….et là pour l’amphithéâtre, elle joue le jeu des tyrans en empêchant tout citoyen de contester un choix politique par des élus..non, qu’elle démissionne, elle n’écoute pas le vrai monde…elle a trop consommé de politique, dehors ça suffit!

  2. 2 Les Fils de la Liberté » Épisode 38 – La carcasse puante du PQ Le 9 juin 2011 à 20h41

    […] La réaction de Pauline Marois: tout le monde sauf moi est le problème. […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Article original: pq.org - Actualité

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 394 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 8 mois, le lundi 6 juin 2011.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Éric Duhaime et sa “majorité silencieuse” qui vrombissent contre Amir Khadir Pour celles et ceux qui sont habitués de vivre à la campagne, vous aurez sûrement remarqué ces mouches qui tournent [...]

2012: Le député Amir Khadir arrêté à une manifestation pacifique à Québec: ça suffit les abus policiers! La 37ème manifestation nocturne à Québec réunissant environ 400 manifestants s'est encore terminée en queue de poisson suite à l'arrestation [...]

2011: Démission fracassante de Pierre Curzi, Louise Beaudoin et Lisette Lapointe La crise qui couve déjà depuis un certain temps sur les orientations profondes du PQ vient d'éclater au grand jour [...]

2011: Manifestation contre la venue au Québec du Prince William et Kate Middleton Avec l’annonce officielle la semaine dernière de l’itinéraire canadien de la visite du prince William, le Réseau de Résistance du [...]

2011: Affaire DSK: Dominique Strauss-Kahn a plaidé non-coupable Accompagné de son épouse au tribunal, Dominique Strauss Kahn a plaidé non coupable lundi matin.  L’ex-patron du Fond Monétaire International [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages