Le jeudi 16 juin 2011

QuébecPolitique

Pauline Marois en a assez fait

Elle doit quitter la direction du Parti Québécois

L'indépendance du Québec ]

Par RRQ

Le PQ a eu besoin du retour salvateur de Jacques Parizeau à la fin des années 1980 pour d’abord sauver les meubles et ensuite prendre le chemin de la victoire, se pourrait-il qu’un scénario semblable se produise dans les prochains mois avec un retour salvateur de Pierre Curzi au PQ?

Les déclarations des trois députés démissionnaires du Parti Québécois de la semaine dernière (Pierre Curzi, Lisette Lapointe, Louise Beaudoin) confirment ce que les militants avaient pu commencer à constater depuis longtemps : le PQ de Pauline Marois est devenu un parti à la direction autoritaire, sans écoute des militants et même des députés dissidents, qui n’aspire qu’à une chose et à tout prix, soit le pouvoir provincial.

Madame Marois en a assez fait, elle doit quitter la direction du Parti Québécois.

Pauline Marois, qui plafonne dans les sondages et qui nuit donc grandement à l’option indépendantiste, vient de priver le PQ de trois de ses meilleurs éléments. C’est très grave. Le mouvement indépendantiste ne peut se priver de ces éléments, particulièrement dans le cas de Pierre Curzi et dans celui de Lisette Lapointe.

D’ailleurs, si Pauline Marois comprend qu’elle n’est pas la femme de la situation, donc qu’elle démissionne et qu’une course à la chefferie s’amorce, nous invitons Pierre Curzi à réfléchir sérieusement à la possibilité de se présenter à la direction du Parti Québécois. Évidemment, M. Curzi devra faire connaître son plan de match indépendantiste s’il décide de se présenter et ce n’est que sur cette base que les militants pourront l’appuyer, mais ses états de service à la défense de notre langue, de notre identité et de la cause nationale nous donneraient bien plus d’espoir que l’électoralisme à tout prix de Pauline Marois. Le retour de Pierre Curzi devra aussi signifier le retour des indépendantistes convaincus au Parti Québécois, dont Mme Lisette Lapointe bien sûr, et la fin des carriéristes.

Le PQ a eu besoin du retour salvateur de Jacques Parizeau à la fin des années 1980 pour d’abord sauver les meubles et ensuite prendre le chemin de la victoire, se pourrait-il qu’un scénario semblable se produise dans les prochains mois avec un retour salvateur de Pierre Curzi au PQ? Nous invitons les principaux intéressés, tout le caucus des députés et tous les militants à y réfléchir sérieusement.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 18 juin 2011 à 15h12

    Une étrange histoire politique.

    Il y a foule pour dire Bye Bye Mme Pauline Marois.Même pas Merci.Juste,dégage Pauline,fait de l’air.

    Mais personne,personne pour dire « Nous sommes écoeurés de toé Charest.Sacre ton camp ».

    Personne dit « C’est ta faute Maltais.Débarasse. »

    Personne dit « Dehors Deltell et ta maudite radio poubelle de Québec. »

    Personne ne critique les très très gros égo des 4 p’tits coqs démissionnaires du PQ.

    Pauline est le diable.Les autres des anges.

    Pauline souffre et tout le monde pioche pour en ajouter plus.

    Et si nous fermions notre sale gueulle pour laisser Mme Marois faire son deuil.

    L’arrivée du pays Québec, ce n’est pas l’affaire exclusive du PQ,ni de groupuscules comme le RRQ,la gang de Cap sur l’indépendance.C’est un projet par et pour les citoyens du Québec.Pour l’instant la majorité ne veut pas ça.

    Pour faire l’indépendance une coalition de toutes les forces indépendantistes est urgente et nécessaire.Les divisions partisanes,le cannibalisme, nous mèneront à un résultat zéro indépendance.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 326 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 9 ans et 4 mois, le jeudi 16 juin 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Congédiement abusif de Jean-François Jacob : Desjardins inondé de messages sur Facebook Commençons par rappeler que Jean-François Jacob a été récemment licencié par le Mouvement Desjardins, licenciement qui serait en lien avec [...]

2013: Fête des pères 2013 et l’asperge du Québec Mais si je l'avais oubliée la Fête des pères, c'est-à-dire que si je n'étais pas tombé sur un article faisant [...]

2011: Libye: dix membres du Congrès intentent un procès contre Barack Obama Un groupe bipartite du Congrès des Etats-Unis a décidé d’intenter un procès contre le président Barack Obama, pour avoir entrepris [...]

2011: Publication du rapport sur le Sommet du G8 « Le rapport du vérificateur général est accablant pour le gouvernement conservateur et vient alourdir son piètre bilant en matière [...]

2011: Raffinerie Shell : les libéraux reviennent sur leur parole Huit mois après avoir obtenu la tenue d’un mandat d’initiative sur la sécurité des approvisionnements en produits pétroliers, la députée [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages