Le dimanche 29 janvier 2012

PolitiqueQuébec

PQ: “RIP” pour la souveraineté

Par Sylvain

Qu’est-ce que le RIP ? Malgré les apparences, il ne s’agit pas du “Rest in peace” anglais pour “Repose en paix “. Au Conseil national du Parti Québécois en fin de semaine, on a voté en faveur des référendums d’initiative populaire (RIP).

Ainsi, de l’initiative de la population, qui normalement n’a son mot à dire que lors d’élections générales, il sera possible d’organiser des référendums, donc des RIP. Par exemple, si 10%, ou 15% (le pourcentage et les balises restent à être définis) s’était levé pour demander un référendum ayant eu comme question  “Désirez-vous que le gouvernement fasse une Commission d’enquête sur la corruption?”, on aurait pu se doter beaucoup plus rapidement d’une telle commission d’enquête.

En ce sens, c’est une belle initiative du Parti Québécois. Par contre, pour mettre cette mesure du RIP en oeuvre, le PQ devra bien sûr prendre  le pouvoir auparavant.

Il y a toutefois un problème majeur. Le RIP serait aussi valable pour exiger un référendum sur la souveraineté du Québec, selon ce qu’on rapporte au Devoir. Le souci, qui n’est pas négligeable, est que le programme du Parti Québécois dit que son éventuel gouvernement doit décider du moment “opportun” pour faire un référendum sur la souveraineté du Québec. Dans le programme officiel du PQ, on peut lire que

Aspirant à la liberté politique, le Parti Québécois a pour objectif premier de réaliser la souveraineté du Québec à la suite d’une consultation de la population par référendum tenu au moment jugé approprié par le gouvernement1.

Ne cherchez pas plus loin. En effet, le RIP contredit le programme même du PQ. Enfin, Le Devoir rapporte que le vote sur le RIP «s’est tenu en l’absence de la chef Pauline Marois2 .»

Ce que ça démontre, c’est qu’au PQ, on n’a pas peur du ridicule. À moins que le vote en faveur du RIP présage un changement dans le programme du PQ ?Puisque Pauline Marois n’était pas présente lors du vote, il n’est pas risqué d’affirmer que Pauline Marois pourrait prendre le bord du PQ. Vous savez, des fois, les parents font semblant de s’aimer encore en présence des enfants avant d’annoncer une séparation.

Ceci dit, ça donne comme l’impression que c’est ce qui est en train de se passer au PQ. Il ne faudrait toutefois pas trop prendre la population pour des enfants. Enfin, à la tête du PQ, ça ne semble pas être un problème de traiter ses membres de cette façon. Peut-être que ceux-ci s’en rendront compte avant qu’il ne soit trop tard.

  1. Programme du Parti Québécois []
  2. PQ: Le référendum d’initiative populaire même pour la souveraineté []

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Loup Kibiloki Le 6 février 2012 à 7h48

    En fait, “RIP” n’est pas l’abbréviation d’une expression “anglaise”, c’est l’abbréviation d’une très ancienne formule latine : “Requiescat in Pace”, qui signifie “Qu’il repose en paix”. C’est par hasard (il a l’dos large!) que l’abbréviation “RIP” corresponde à l’expression en anglais “Rest In Peace” – ou à l’expression italienne “Riposi in pace” (RIP).

    Bref, le RIP du Pq est une excellente initiative. Quant au programme, la Loi transcende les programmes de partis.

    On est pas encore en démocratie – l’a-t-on jamais été? Mais ça viendra peut-être. Peut-être

    http://electrodes.wordpress.com/2011/05/17/avons-nous-jamais-vecu-democratie-repa/

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 383 a été rédigé par Sylvain il y a 9 ans et 8 mois, le dimanche 29 janvier 2012.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Rappel d’automobiles de Toyota: une pédale qui coince dangereusement Les choses vont de mal en pis pour Toyota. Mercredi, le populaire constructeur automobile a rappelé et suspendu les ventes de [...]

2010: Il faut donner un coup de barre Les Québécois doivent comprendre l'importance de se prendre en main s’ils veulent élire un parlement responsable. L'information ne passe pas entre [...]

2010: Achat d’actifs d’Énergie Nouveau-Brunswick par Hydro-Québec Mon commentaire s'inscrit dans le dossier d'achat de certains actifs d'Énergie Nouveau-Brunswick par Hydro-Québec selon une entente, la 2ème, en [...]

2010: Comment ils ont ruiné Haïti, avant et après le séisme Un terrible tremblement de terre, le pire depuis 200 ans, a frappé Port-au-Prince le 12 janvier 2010, provoquant d’innombrables dégâts [...]

2010: Raffinerie Shell de Montréal-Est « La fin des activités à la raffinerie Shell constitue un désastre non seulement pour les 520 travailleuses et travailleurs [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages