Le dimanche 20 juin 2010

QuébecPolitique

La souveraineté du Québec fait trembler les libéraux de Charest

Et pendant ce temps, au royaume libéral de la soumission...

L'indépendance du Québec ]

Par AmériQuébec

Pourquoi Charest tremble-t-il à l’idée d’un référendum? Nous venons de trouver la réponse! À bout de souffle, à court de projets et débordé par les scandales, le Parti Libéral du Québec peine à gouverner une simple province! Alors imaginez s’il fallait qu’il gouverne un pays, c’est quelque chose d’absolument impensable!

Avez-vous entendu parler du tout dernier (premier) épouvantail de Jean Charest? Selon le sérénissime Premier Ministre du Québec, nous devrions être inquiet des projets du PQ. Charest croit que Pauline Marois cache ses vraies intentions à propos de la tenue d’un prochain référendum, et ça mes amis, ça le fait trembler. Pour lui, c’est moins compliqué de brasser les vieux épouvantails que de développer un projet porteur pour le Québec. De la bonne politique provincialiste!

Ce que Charest ne comprend pas, c’est qu’un référendum, ce n’est pas un projet de société. L’objectif premier du Parti Québécois n’est pas de faire un référendum, mais bien de faire du Québec un pays! En brassant son épouvantail référendaire, Jean Charest espère détourner l’attention des Québécois sur autre chose que le projet d’indépendance. Il préfère ennuyer tout le monde sur la mécanique de consultation plutôt que sur l’idée en elle-même.

En tentant de forcer Pauline Marois à se positionner sur la venue d’un éventuel référendum, en répétant ad nauseam que cela l’inquiète, Jean Charest espère détourner l’attention du peuple sur ses non-projets. En effet, quelqu’un dans la salle est-il capable de m’énumérer un projet porteur pour le Québec tel que proposé par Jean Charest? Quelque chose qui rend l’avenir intéressant pour la population?

Essayons l’exercice! Énumérons ensemble les projets porteurs d’espoir de Jean Charest.

Premier projet: le plan Nord (ou devrais-je l’appeler le plan mort?). Depuis plusieurs années, Jean Charest y va d’annonces ponctuelles pour annoncer un de ses grands chantiers, un plan porteur d’espoir qui sans aucun doute animera tous les Québécois au plus profond de leur être. Ce projet, dont personne ne peut établir les grandes lignes, cache un problème plus douloureux et occulte, un problème qui risque de nous coûter nos territoires.

Deuxième projet: dilapider la Caisse de dépôt. En parlant de référendum, Charest espère-t-il passer sous silence le fait qu’on a perdu 40 milliards de dollars à la Caisse de dépôt? Il s’agit à mon avis d’un problème extrêmement important, mais déjà aujourd’hui, on n’en parle plus!

Troisième projet: ne pas tenir une commission d’enquête publique sur la construction. Parce que Charest est passé maître dans l’art de se mettre la tête dans le sable, il y a en effet plus de chance que le Parti Québécois tienne un référendum que Jean Charest déclenche une commission d’enquête publique.

Quatrième projet: instauration d’un ticket modérateur en santé. Parce que Jean Charest et ses libéraux sont des visionnaires, ceux-ci sont certains qu’on parlera de leur tout dernier budget pour les 20 prochaines années à venir, budget où on retrouve la très impopulaire intention d’instaurer un ticket modérateur en santé. Pour le moment, on peut dire que c’est réussi pour ce qui est d’en parler.

Cinquième projet: établir un nouveau record au niveau de l’insatisfaction de la population. Probablement la seule vraie réalisation dont Jean Charest pourra se targuer d’avoir accomplie avec succès au courant de son dernier mandat.

Sixième projet: l’attentisme. Jean Charest, au cours de ses mandats, a su démontrer que le gouvernement fédéral agissait comme un frein pour le développement du Québec, on l’a vu encore dernièrement avec le démembrement de la loi 103 et les écoles passerelles. Charest a su nous montrer que la stratégie de l’attentisme et du quêtage à Ottawa n’apporte rien de bon pour le Québec.

Je ne sais pas pour vous, mais à côté de tout cela, le projet d’indépendance m’apparaît beaucoup plus attrayant. Les efforts que le Parti Québécois souhaite mettre en oeuvre au niveau du rapatriement de nos pouvoirs feront avancer la nation québécoise. En ayant le plein contrôle sur la législation, on pourra décider seul de ce qui est bon pour notre langue. En étant un pays, on cessera d’être ridiculisé sur la scène internationale en étant associé au Canada et à ses politiques environnementales. Il est important que les sceptiques se rendent compte qu’il est beaucoup plus avantageux pour les Québécois de se gouverner eux-mêmes, et que nous n’avons pas besoin d’attendre l’accord et l’aide financière du gouvernement fédéral pour nous développer.

À votre tour maintenant d’énumérer les projets de Jean Charest!

8 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean-Pierre Plourde Le 20 juin 2010 à 21h18

    Bonjour Dave.

    Ton texte est excellent, je pense en rajouter en te présentant pour publication sur ameriquebec celui qui suit.

    Je sais, l’opinion publique n’est pas référendaire, mais bon, on peut travailler à changer cela, pourquoi pas, ce que tu énumères je le cris comme toi sur toutes les tribunes.

    Aujourd’hui j’ai participé à la marche pour l’indépendance dans mon extraordinaire région.

    J’ai préparé un texte à cette occasion, vous pourrez le lire à la fin.

    J’ai amené 15 copies que j’ai distribuées à des participants.

    Vous saurez pourquoi je ne l’ai pas présenté publiquement au micro à l’arrivé alors que j’en avais l’occasion. J’ai pris cette décision sur place.

    En passant, venez dans mon royaume cet été, le royaume du Saguenay, le Lac St-Jean, avec son immense lac vous offre plein de camping attrayants et l’une des plus jolie piste cyclable de la planète.

    Ce n’est pas étonnant que Pierre Lavoie soit l’un des notre, vous savez celui qui organise des marathons cyclistes contre la fibrose lactique, deux de ses enfants en sont décédés, un homme courageux.

    Chez nous, c’est très beau et vous y serez chez-vous.

    Dave, revenons à notre propos souverainiste.

    *** 1. La première personne à qui j’ai remis une copie de mon texte fut mon extraordinaire député du Bloc M. Robert Bouchard.

    Je lui ai dit que s’il trouvait quelque chose qui était faux dans mon texte, il doit me le dire et je l’enlèverai.

    Après l’avoir lu, il m’a regardé dans les yeux et il m’a demandé pourquoi je ne vais pas en politique…

    Pour ceux qui ne connaissent pas Robert Bouchard, je vous le présente:
    —————-
    Robert Bouchard récompensé.

    Écrit par Jimmy Tremblay | 03 Juin 2010

    Le député bloquiste de Chicoutimi Le Fjord, Robert Bouchard, s’est vu honoré par ses confrères de la chambre des communes hier (mercredi) lors du gala des Parlementaires de l’année.

    Monsieur Robert Bouchard s’est vu remettre le prix du parlementaire ayant le mieux représenté ses électeurs à Ottawa.

    Les différents prix étaient décernés à partir d’un vote entre députés.
    —————-

    Je vous le disait que Robert est extraordinaire…

    *** 2. La deuxième copie, je l’ai donné à mon député du parti Québécois, M. Sylvain Gaudreault, comme il avait les mains pleine et était déjà occupé avec quelqu’un d’autre …. Il n’a pas eu le temps de me faire son commentaire, je sais qu’il a lu mon texte.

    *** 3. La troisième copie, je l’ai donné à M. Pierre Forest, Candidat du Bloc Québécois – Jonquière-Alma.

    Sa réaction m’a pris par surprise.

    “L’orientation du parti Québécois se dessine lors des rencontre du PQ dont tu es un membre, tu ne devrais pas t’attaquer à Mme Marois!”

    Ce commentaire m’a désarçonné.

    Avant de commenter à mon tour, voici donc mon texte.

    ____________________________________

    Mme Marois,

    Il n’y a plus de place pour les stratégies de demi-mesures.

    Les prétendus étapes vers la souveraineté… C’est de la poudre aux yeux.

    Le Canada a toujours démontré sa mauvaise foi et n’est pas crédible.

    Tous les gestes qu’il pose envers nous sont réductibles.

    Il empiète continuellement sur nos champs de compétences;
    1. Il s’accapare de notre liberté politique sous le couvert du gouvernement Charest, des agents fédéraux occupent tous les postes clés de notre économie.
    2. Il nous retire des actifs;
    3. Nos capitaux ne travaillent plus pour nous,la Caisse de dépôt dilapide nos capitaux ailleurs que chez nous;
    4. Il s’attaque à notre langue et à notre culture en coupant les subventions à nos artistes et entreprises de recherches;
    5. Par l’approche commune, il nous retire sournoisement nos territoires et il nous accroche une tutelle accompagné d’un collier de contraintes voilées, (c’est majeur) ;
    6. Il s’attaque à l’avenir de nos enfants par l’immigration sournoise et massive dans Montréal;
    7. La liste ne cesse de s’allonger…

    Citoyen, l’heure n’est plus à la discussion: Debout

    Lorsque l’on sait ce que l’on veut, il n’y a pas de demi-mesures,

    La liberté ça ne s’achète pas, ça se prend!

    Mme Marois, il n’y a plus de place pour ce genre de stratégie de demi-mesures.

    “Il faut en aviser Pauline, je suis preneur de l’informer sur le champ”.

    Jean-Pierre Plourde.
    saglacweb.blogspot.com

    ____________________________________

    Peut-être M. Forest a t-il raison.

    J’ai renoncé à présenter mon texte publiquement.

    j’ai manqué de courage.

    De retour chez moi,

    j’ai relu mon texte et je me suis dit:

    Hé bonhomme, ton texte n’attaque pas Mme Marois, je ne fais qu’exprimer mes idées et la personne de Mme Marois n’y est pour rien.

    J’aurais pu enlever toute référence à Mme Marois et présenter le reste, je ne suis pas sur que je l’aurais fait, de toutes façons, il était trop tard.

    J’oserai peut-être la prochaine fois sans me sentir coupable de dire ma vérité.

    Après tout, peut-être aurais-je aidé Mme Marois à évider de se faire doubler à la ligne d’arrivée à la prochaine élection.

    Qui sait!…

    Jean-Pierre Plourde.
    Saglacweb.blogspot.com

  2. 2 Jean Paul Tellier Le 21 juin 2010 à 12h41

    L’autonomie fédéraliste escargot du plan Marois.

    http://www.ledevoir.com/images_galerie/1_63714/la-souverainete.jpg

  3. 3 Jean Paul Tellier Le 21 juin 2010 à 13h34

    [ «Pendant que les deux principales formations politiques à l’Assemblée nationale commémorent la Révolution tranquille et l’échec de Meech, une bonne partie de la population est rendue ailleurs, plus loin.

    Entre ces Québécois et la classe politique coincée dans le passé, le fossé s’élargit.

    Se trouvera-t-il un parti pour représenter tous ceux qui, dans l’espoir de faire avancer le Québec, veulent tourner la page? »] André Pratte,La Presse,21 juin 2010

    [ « Québec solidaire désire remettre à l’ordre du jour la nécessaire indépendance du Québec pour réaliser notre projet d’une société plus équitable.

    Il est impossible,dans le cadre fédératif actuel,d’avoir le plein contrôle sur nos lois et sur nos politiques afin de relever les défis environnementaux, socioéconomiques et culturels qui sont les nôtres.

    Le Québec indépendant,aura la pleine maîtrise de toutes ses politiques économiques, soit les pouvoirs requis pour mettre en œuvre un projet de société qui se veut égalitaire, féministe, écologiste et solidaire.»] Françoise David, Agence QMI,20 juin 2010

  4. 4 Jean Paul Tellier Le 21 juin 2010 à 14h05

    Le septième projet; le TGV

    [« Un «serpent de mer», en France, désigne un «sujet d’article rebattu, utilisé périodiquement dans la presse, en l’absence d’informations plus importantes».

    Voilà qui résume bien le TGV au Québec, un projet que l’on ressort immanquablement depuis 30 ans, à chaque rencontre tenue avec l’Ontario et avec les gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre, sans que l’on ait encore aperçu dans la métropole l’ombre du début d’une silhouette de quelque chose qui s’apparente à une locomotive le moindrement rapide.

    Un train en marche est toujours un peu plus proche de sa destination… même s’il progresse à la vitesse d’un vulgaire tortillard.

    Finissons-en une fois pour toutes avec les beaux discours sans conséquences… et le monde chimérique des serpents de mer.

  5. 5 Jean Rousseau Le 21 juin 2010 à 14h27

    SOUVENEZ-VOUS DE LA RÉALITÉ DE L’ACADIE.

    “Comme dit M. Plourde, …nous passons, par ce Projet de traité de l’Approche commune, sous les ordres directs du gouvernement fédéral qui a tous pouvoirs sur les Amérindiens et sur ce qu’ils possèdent, ainsi que sur tout ce qu’ils dirigent” (Réjean Tremblay).

    À l’encontre de vous Dave, je perçois plutôt que Charest se réjouit de voir ressurgir les idées d’indépendance et de référendum chez la chef Marois. Parizeau soulignait dans son dernier livre, que des experts internationaux avaient déclarée l’inaltérabilité du territoire en cas de séparation. Cet avis vaut-il plus que la promesse qu’Hitler avait fait aux russes de ne pas les envahir? Non assurément. De véritables professionnels, rompus aux impitoyables diktats métacognitifs, pencheraient plutôt pour le scénario décrit ci haut, au cas où la consultation s’avérerait positive. Demandez donc à cet ancien PM, particulièrement têtu, de nous expliquer sérieusement; qu’est-ce qui empêcherait les anglais de nous traiter différemment des acadiens de jadis? Puisqu’il constitue un phare, je n’ai pas le choix de le confronter, afin de remettre la raison au gouvernail de ce majestueux voilier. Présentement, il dérive dangereusement et rapidement vers les récifs souterrains.

  6. 6 Patrick Laboursodiere Le 21 juin 2010 à 16h37

    Jean charest regarde toujours les problemes dans la cours du voisin au lieu du sien.Charest ses toi qui est pouvoir cherche pas détourner notre attention. Ta yeule Charest.

  7. 7 Jean Rousseau Le 21 juin 2010 à 19h00

    UN VOILIER SANS GOUVERNAIL AU LARGE. *corrigé

    “Comme dit M. Plourde, …nous passons, par ce Projet de traité de l’Approche commune, sous les ordres directs du gouvernement fédéral qui a tous pouvoirs sur les Amérindiens et sur ce qu’ils possèdent, ainsi que sur tout ce qu’ils dirigent” (Réjean Tremblay).

    À l’encontre de vous Dave, je perçois plutôt que Charest se réjouit de voir ressurgir les idées d’indépendance et de référendum chez la chef Marois. Parizeau soulignait, dans son dernier livre, que des experts internationaux avaient déclaré l’inaltérabilité du territoire en cas de séparation. Cet avis vaut-il plus que la promesse qu’Hitler avait faits aux russes de ne pas les envahir? Non assurément. De véritables lecteurs du réel pencheraient plutôt pour le scénario décrit ci haut, au cas où la consultation s’avérerait positive. Demandez donc à cet ancien PM, particulièrement têtu, de nous expliquer sérieusement ce qui empêcherait les anglais de nous traiter pareillement aux acadiens de jadis? Puisqu’il constitue un phare, je n’ai pas le choix de le confronter, afin de remettre la raison au gouvernail de ce majestueux voilier. Présentement, il dérive dangereusement et rapidement vers les récifs invisibles.

  8. 8 Je marche pour la liberté. - Amériquébec Le 24 juin 2010 à 21h09

    […] J’ai présenté ce texte en commentaire à celui-ci. […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 670 a été rédigé par AmériQuébec il y a 9 ans et 0 mois, le dimanche 20 juin 2010.

Il y a 8 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, L'indépendance du Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Solstice d’été 2013: 21 juin Le solstice d'été est un événement astronomique qui arrive une fois par année. Il y a toutefois deux solstices par année, un [...]

2012: 49 marcheurs contre la loi 78: allez les encourager! Demain le 21 juin, 49 personnes prendront la rue pour se rendre au bureau du Premier ministre du Québec et [...]

2006: RISAL, le réseau des droits humains Le Réseau de Solidarité avec l'Amérique Latine contient des centaines d'articles sur les mouvements sociaux et les luttes sociales en [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages