Le mercredi 21 septembre 2011

QuébecPolitique

Projet de loi omnibus en justice

À l'encontre des valeurs du Québec

Canada ]

Par Bloc Québécois

Le projet de loi omnibus en justice que le gouvernement Harper vient de déposer démontre encore une fois que ni la prévention, ni la réhabilitation ne sont des priorités pour lui. En effet, ce projet de loi fourre-tout est un ramassis de mesures qui, pour la plupart, vont à l’encontre des consensus québécois en matière de justice.

« Le projet de loi omnibus en justice que le gouvernement Harper vient de déposer démontre encore une fois que ni la prévention, ni la réhabilitation ne sont des priorités pour lui. En effet, ce projet de loi fourre-tout est un ramassis de mesures qui, pour la plupart, vont à l’encontre des consensus québécois en matière de justice. En mettant l’accent uniquement sur l’approche punitive, le gouvernement Harper ferme les yeux sur les meilleurs options pour assurer la protection des citoyens, soit par la prévention ou la réhabilitation » a déclaré Maria Mourani, porte-parole du Bloc Québécois en matière de justice et députée d’Ahuntsic.

Des dispositions néfastes pour les jeunes et pour le Québec

« Parmi les mesures néfastes contenues dans ce projet de loi, on retrouve notamment une restriction des peines avec sursis, ce qui prive le système judiciaire d’un outil important de réhabilitation. Le gouvernement Harper revient aussi à la charge en modifiant la portée de la loi sur les jeunes contrevenants de façon à ce que le critère de la punition prenne le pas sur la réadaptation des jeunes, ce qui va à l’encontre du modèle québécois de justice. Enfin, comment peut-on appuyer une disposition qui vise à restreindre démesurément l’octroi du pardon, empêchant du coup des citoyens de tourner la page sur des infractions pour lesquelles ils se sont rachetés?! Quiconque croit en la réhabilitation des individus ne peut être en faveur d’une telle proposition» a expliqué Maria Mourani.

« Le gouvernement Harper a usé d’une vieille tactique qui lui est chère: déposer un projet de loi comportant plusieurs mesures législatives, dont certaines sont intéressantes afin de faire passer des mesures controversées, mauvaises et inefficaces. Par exemple, celles concernant le durcissement des peines pour les infractions de nature sexuelle à l’égard des enfants et la réforme des libérations conditionnelles semblent être des dispositions prometteuses mais elles sont noyées dans un projet de loi qui comporte trop de mesures inacceptables, qui nous force à nous opposer au projet de loi!» a ajouté la porte-parole du Bloc Québécois en matière de justice et députée d’Ahuntsic.

Les choix idéologiques de Harper: des coûts pour le Québec

« Enfin, certaines de ces mesures comporteront des coûts qui seront assumés par le gouvernement du Québec, notamment puisqu’elles impliquent des peines de moins de 2 ans qui sont purgés dans des prisons québécoises. Le Québec va donc se trouver à débourser de l’argent pour les choix idéologiques du gouvernement fédéral qui vont à l’encontre du modèle préconisé par le gouvernement du Québec. Plutôt que de proposer des mesures néfastes et inutiles, le gouvernement Harper aurait dû investir davantage en prévention et pour la réhabilitation, ce qui correspond davantage aux valeurs du Québec. En prenant compte de toutes ces considérations, il est difficile pour le Bloc Québécois d’appuyer ce projet de loi omnibus » a conclu Maria Mourani.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 470 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 9 ans et 2 mois, le mercredi 21 septembre 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Canada, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Conflit israélo-palestinien: pas de raccourci vers la paix, selon Obama Le président américain Barack Obama a déclaré à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, mercredi, qu’il ne peut [...]

2011: Le Canada, un croupion greffé au flanc des États-Unis Lorsqu'on regarde une carte du Canada, on est impressionné par la masse géographique qu'il représente, et il s'en dégage une [...]

2008: Gilles Duceppe de passage à Tout le Monde en Parle Guy A. Lepage a demandé à Gilles Duceppe ce qu'il pensait de la sortie de cinq ex-députés bloquistes qui remettaient [...]

2008: Le Parti Conservateur trouve que l’opposion et la démocratie coûtent cher Le parti Conservateur a lancé aujourd'hui son nouveau site internet destiné à descendre le Bloc Québécois (( Il est ironique [...]

2008: Financement particulier au Parti Libéral du Québec Lors des audiences de la Commission d’enquête sur le crime organisé (CECO), qui a eu lieu à la fin des [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages