Le dimanche 21 septembre 2008

QuébecPolitique

Le Parti Conservateur trouve que l’opposion et la démocratie coûtent cher

Devrions-nous adopter les valeurs politiques des pays totalitaires?

Nouvelles brèvesCanadaCampagne électorale fédérale 2008 ]

Par Patrice Vachon

Selon le Parti Conservateur, il ne devrait pas y avoir d’opposition, car ça coute cher! Dans la même logique, nous devrions aussi abolir la démocratie et les élections, puisque c’est une mascarade qui nous coûte cher!

Le parti Conservateur a lancé aujourd’hui son nouveau site internet destiné à descendre le Bloc Québécois1.

Dans ce site internet de qualité douteuse, le parti Conservateur dénombre les coûts du Bloc depuis sa création, il y a 18 ans. Le Bloc aurait coûté 351 millions aux contribuables. Il est vrai que l’opposition ça coûte cher.

Le NPD aussi a coûté cher aux Québécois depuis 47 ans et n’a pas plus de chance de prendre le pouvoir. Pire encore, le parti Conservateur change peut-être de nom (passant de progressiste-conservateur à simplement conservateur), mais il nous coûte cher depuis 141 ans.

Bref, la démocratie nous coûte cher, on devrait couper la-dedans, M. Harper. Qu’un député soit dans l’opposition ou au pouvoir… ça coûte la même chose. En critiquant le coût de l’opposition, Mr Harper tire à boulet rouge sur les valeurs démocratiques qui règnent au Québec.

0 résultat pour le Bloc, M. Harper ? C’est vrai que le Bloc n’apporte que la francisation, la démocratie et le respect du Québec, soit trois ombres pour votre règne. Vos coups bas coûtent chers pour notre démocratie et notre intégrité.

  1. Il est ironique de voir que lorsqu’on clique sur l’onglet “Promesse et échecs”, la radio à droite syntonise le 98.1 (CHOI Radio X). []

9 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Alexandre Ruel-Bourassa Le 23 septembre 2008 à 11h15

    Un peu facile celle-là Patrick…

    Ta comparaison avec le totalitarisme laisse à désirer… Tu sais bien que ce n’est pas le message véhiculé.
    Il faut avouer par contre que la campagne tient plus du “salissage” que de l’information. Mais je crois que c’est justement la tactique des conservateurs et elle fonctionne bien depuis le début de la campagne. Les conservateurs conservent leur avance. Je ne crois pas qu’appliquer la même technique soit efficace elle ne fait qu’orienter le débat public vers des insignifiances ainsi les gens demeurent en garde sur leurs idéologies et leurs valeurs. Ce n’est qu’immobilité et non mouvement.

    Je suis d’accord avec toi, le Bloc a encore sa pertinence et la publicité du 350 millions n’avance à rien, malgré tout il reste peu de chances pour moi que j’aille voter Bloc dû au fait qu’il n’y a rien de nouveau de ce côté. C’est du réchauffé… du toutcequireste… et en plus le Bloc en s’appropriant le “pseudo-monopole” des intérêts du Québec ne me rejoint pas sur ses positions socio-économiques et son approche.

    Bref le Bloc en disant défendre les intérêts des québécois, ne défend malgré pas les miens. Étrange non?
    C’est le discours qui m’agace et qui m’attriste…

  2. 2 Patrice Vachon Le 23 septembre 2008 à 12h50

    Bien … je n’ai pas fait de lien avec le totalitarisme… la photo peu par contre porté à confusion.. mais on voit que Monsieur Ruel-Bourrassa fait les liens faciles..

    Résumé de l’article : pourquoi on accuse le Bloc de coûter cher si un député peu importe la couleur… ça coûte la même chose?
    La chose que je vois c’est que Mr Harper trouve que la démocratie ça coûte cher …

    Le Bloc défend les compétences du Québec… c’est dans ce sens qu’ils défend les intérêts (de l’État) du Québec et de son peuple.

    En fait, le bloc ne fait que faire fonctionné la fédération depuis qu’il est là : débat en français, grande présence dans les commissions.
    Il agit comme groupe de pression pour faire avancer le Québec, il démontre que faire avancer le Québec, c’est payant électoralement.
    Il nous rappelle que le Québec n’a que peu avancer constitutionnellement depuis 1867.

  3. 3 Alexandre Ruel-Bourassa Le 23 septembre 2008 à 12h54

    Je suis d’accord avec toi le Bloc a encore sa place. La question à se poser est plutôt voulons-nous voter pour le Bloc? Si oui, pourquoi plus qu’un autre parti.
    Je crois bien que les partis fédéralistes ont pris plus conscience de la réalité québécoise et leur laisser un peu de marge de manœuvre pourrait s’avérer intéressant…

  4. 4 Patrice Vachon Le 23 septembre 2008 à 13h15

    Le Bloc est un groupe de pression … c’est qu’il ne veut pas prendre le pouvoir..

    Le Québec veut des changements constitutionnels et pour l’instant, les autres partis ne mettent rien ou à peu près rien sur la table…

    La preuve est facile à démontrer… regarde les conservateurs… ils nous ont donné du vent et ont fait semblant de régler le déséquilibre fiscal…

    et maintenant, un parti qui ne correspond pas aux valeurs classiques des Québécois se fait élire dans plusieurs comptés …On fait pitié… on est tellement habitué à rien… que lorsqu’on a peu près rien… on s’excite.

    mais moi je le rappelle : ce n’est que du vent.
    Ils vivent ailleurs les partis fédéralistes… ils vivent au Canada et avec la réalité qui vient avec.

    Il ne promettent rien (pour faire changement) … donc j’attendrais pas qu’ils nous sauvent.

  5. 5 Tym Machine Le 25 septembre 2008 à 16h27

    Cette photo est un peu de mauvaise foi, n’est-ce pas.

    On comprend la caricature mais le faire de façon aussi pernicieuse, ça me dépasse un peu.

    Pour le reste, je suis d’accord avec l’idée de respecter la démocratie et la volonté populaire d’élire qui que ce soit.

  6. 6 Dave Le 25 septembre 2008 à 17h19

    @Tym Macine

    Je dois avouer que j’ai hésité quand est venu le temps de laisser passer cette photo. Mais finalement j’y ai bien réfléchit… cette photo n’est pas pire que les photos où les Conservateurs montrent un Stéphane Dion impuissant… et elle cadrait bien avec le sujet de l’article, il faut l’avouer.

    Désolé si ça vous a dépassé… 😉

  7. 7 Anne-Marie Le 26 septembre 2008 à 11h12

    Je suis indigné comme québécoise de continuer à entendre des pseudos intellectuels de gauche qui pensent encore que la séparation du Québec est l’option. Vous devriez aller suivre des cours de sciences politique pour vous permettre de comprendre que le Québec a depuis longtemps gagné l’autonomie de gestion de sa langue et de sa culture et que tous les mécanismes de protection sont bien en place pour éviter une ingérance fédérale. D’ailleurs, le PQ est maintenant la troisième formation politique québécoise…La souveraineté n’est plus un enjeu au Québec, les citoyens n’en veulent plus. Pendant ce temps, le BLOC se cherche une nouvelle mission, une nouvelle raison d’être. Malheureusement, ça ne colle pas. Certes, il réussira toujours à surfer en s’accaparant d’enjeux sur lesquels il ne peut rien mais avec le temps, il continue à prouver son incapacité d’agir. Pour agir, il faut avoir le pouvoir. Nous avons à élire un gouvernement fédéral, un gouvernement qui prendra le pouvoir et qui livrera un programme. Pour moi, peu importe que Dion, Harper ou Layton soit élu, c’est ce qu’ils me proposent qui fera pencher mon choix. Et du côté du BLOC, peu importe ce qu’il propose, il ne pourra qu’avoir un pouvoir de parole, sans jamais avoir la capacité de réaliser quoi que ce soit.

  8. 8 Dave Le 26 septembre 2008 à 19h50

    Anne-Marie, sans vouloir te vexer, je te retournerais peut-être ton conseil d’aller suivre des cours en politique (et pourquoi pas en droit), tu te rendrais peut-être compte qu’une partie de ton argumentation n’a aucun sens.

    1) Si le Québec a une *certaine* autonomie sur la langue, ce n’est premièrement pas depuis longtemps. De plus, le Québec n’a pas l’entière autonomie sur la langue. Juste un exemple: plus de 200 000 travailleurs ne sont pas protégés par la Loi 101 au travail, car ils travaillent dans des entreprises de juridiction fédérale sur le territoire québécois, mais il doivent faire avec les lois canadiennes. D’ailleurs, c’est un des combats du Bloc Québécois.

    2) Le Québec n’a pas l’autonomie sur la culture. S’il l’avait réellement, peux-tu m’expliquer pourquoi on chiale sur les coupures fédérales dans le domaine de la culture? Le Québec dépend en partie de fonds fédéraux sur la culture. Ce n’est pas ce que j’appelle de l’autonomie.

    3) Le PQ est la troisième formation politique.. ça c’est si tu veux nier le fait que depuis 30 ans il partage en alternance le pouvoir avec le PLQ. C’est aussi si tu veux nier le fait que le résultat des dernières élections à été d’environ le tiers des votes pour chacun des partis. Je peux même en rajouter en disant qu’en ce moment, autant dans l’opinion publique que dans les sondages, l’ADQ est maintenant beaucoup moins populaire que le PQ.

    4) Il est faux de dire que les citoyens du Québec ne veulent plus parler de souveraineté et que ce n’est plus un enjeu. Jusqu’à dernièrement, encore environ 40% des gens questionnés voteraient OUI à une souveraineté sans partenariat avec le Canada. Le Bloc Québécois est présentement à 40% dans les sondages, lui aussi.

    5) Il est faux de prétendre que pour agir, il faut le pouvoir. L’expérience des québécois à Ottawa démontre le contraire. En 1982, lors du rapatriement de la constitution, une majorité de libéraux étaient au élus au pouvoir au Québec. C’était des québécois au pouvoir à Ottawa, pourtant cela n’a pas pour autant éviter le fait qu’on s’est fait enfoncer une Charte canadienne au fond de la gorge et qu’on n’a jamais signé la Constitution. Cela n’a pas empêcher le Canada et les autres provinces de nous jouer dans le dos. C’est ça, la réalité.

    6) C’est grâce au Bloc que le Québec est reconnu comme nation, c’est grâce au Bloc Québécois si le scandale des commandites a été dévoilé au grand jour, et c’est encore grâce au Bloc Québécois si notre voix dissidente est entendue au Canada.

    7) Aussi, l’indépendance du Québec n’est pas une question ni de gauche, ni de droite. Si t’as de quoi contre les “pseudos-intellectuels de gauche”, bien vise les bonnes personnes, SVP. Va voir Québec Solidaire, va voir le NPD au fédéral.

    8) Ah aussi, tu me diras ce que ton “mécanisme de protection” contre l’ingérence du fédéral fait contre le pouvoir de dépenser du fédéral. 😉 D’ailleurs, c’est quoi ce mécanisme, peux-tu m’en parler plus? J’ai fait tous les cours que tu m’as dis de faire, pis j’ai jamais entendu parler de se pseudo mécanisme..

  9. 9 Nicholas Houde Le 27 septembre 2008 à 2h59

    La plupart des commentaires portent sur la pertinence du Bloc Québécois. C’est une très bonne question à se poser en tant que Québécois. Ce que je ne comprend pas, c’est que plusieurs de ceux qui répondent non à cette question se tournent vers le Parti Conservateur!!! C’est bien beau de croire que le Québec fait du sur place avec le Bloc, mais est-ce que les valeurs du Parti Conservateur sont les mêmes que ceux de la majorité des Québécois??? De grâce, réfléchissez plus de deux secondes avant de voter pour les conservateur… existe t’il une meilleur alternative au Bloc? C’est vous qui le savez…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 16 articles

Profil: Je suis doctorant en économique à l'Université Laval. Je suis spécialisé en immigration, en économie du travail et en économétrie. Je détiens également un Baccalauréat intégré en Économie et Politique.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 206 a été rédigé par Patrice Vachon il y a 10 ans et 11 mois, le dimanche 21 septembre 2008.

Il y a 9 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Nouvelles brèves, Québec, Campagne électorale fédérale 2008, Politique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Conflit israélo-palestinien: pas de raccourci vers la paix, selon Obama Le président américain Barack Obama a déclaré à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies, mercredi, qu’il ne peut [...]

2011: Projet de loi omnibus en justice « Le projet de loi omnibus en justice que le gouvernement Harper vient de déposer démontre encore une fois que [...]

2011: Le Canada, un croupion greffé au flanc des États-Unis Lorsqu'on regarde une carte du Canada, on est impressionné par la masse géographique qu'il représente, et il s'en dégage une [...]

2008: Gilles Duceppe de passage à Tout le Monde en Parle Guy A. Lepage a demandé à Gilles Duceppe ce qu'il pensait de la sortie de cinq ex-députés bloquistes qui remettaient [...]

2008: Financement particulier au Parti Libéral du Québec Lors des audiences de la Commission d’enquête sur le crime organisé (CECO), qui a eu lieu à la fin des [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages