Le samedi 23 octobre 2010

QuébecEnvironnement

Motion unanime de l’Assemblée nationale concernant le gisement Old Harry

La ministre Normandeau doit obtenir une entente avec le gouvernement fédéral

Par Parti Québécois

L’exploitation de ce gisement, situé majoritairement sur le territoire québécois, pourrait constituer une richesse collective, en autant que ce soit fait dans le respect des populations concernées, particulièrement des Madelinots, et en suivant les principes du développement durable.

Le député de Marie-Victorin et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, Bernard Drainville, se réjouit du virage à 180 degrés qu’a fait le gouvernement libéral en appuyant la motion de l’opposition officielle pour préserver les ressources gazières et pétrolières qui appartiennent au Québec du gisement Old Harry situé dans le Golfe du Saint-Laurent.

« Ça fait des mois qu’on attend que le gouvernement du Québec pose un geste pour enfin protéger ce gisement et s’assurer que Terre-Neuve ne vienne pas pomper nos ressources en récoltant tous les bénéfices et en nous laissant tous les risques. Après avoir fait la moue, le gouvernement libéral et la ministre Normandeau viennent enfin de se réveiller. Espérons maintenant qu’ils seront entendus et qu’il n’est pas trop tard», a déclaré Bernard Drainville.

Le député de Marie-Victorin déplore toutefois que ce soit par l’acharnement de l’opposition officielle que le gouvernement libéral ait été contraint d’agir. « Alors que ça devrait être naturel, il aura fallu s’acharner sur une question fondamentale, soit la défense des intérêts du Québec. C’est déplorable. Pourquoi la ministre Normandeau a-t-elle dû attendre une motion de l’opposition officielle pour enfin agir? », a-t-il demandé.

Selon le député Bernard Drainville, compte tenu que le gouvernement terre-neuvien avait lui, de son côté, octroyé des autorisations pour des levées sismiques, et ce, avec la complicité du gouvernement fédéral, il était impératif que le gouvernement du Québec intervienne rapidement. « Du moment où la possibilité de forages dès 2011 est évoquée du côté terre‑neuvien, cela rend caduc le moratoire québécois jusqu’en 2012, le temps que l’étude stratégique environnementale soit complétée et avec quoi nous sommes d’accord. Il faut donc absolument que l’Assemblée nationale du Québec soit entendue et respectée », a poursuivi M. Drainville.

Une entente avec le fédéral est primordiale

Le porte-parole de l’opposition officielle a rappelé également qu’en novembre 2002, les gouvernements du Québec et du Canada étaient sur le point de conclure une entente administrative pour les hydrocarbures dans le Golfe du Saint-Laurent, comme en fait foi une lettre déposée à l’Assemblée nationale il y a deux semaines signée par l’ancien ministre fédéral, Herb Dhaliwal.

«Ce projet d’entente est mort. Pourquoi? Qui a bloqué la signature de ce projet d’entente? Cette entente est pourtant primordiale pour le développement du Québec. En refusant de signer une telle entente, le fédéral, délibérément, empêche le Québec de se développer. C’est à se demander s’ils ne font pas exprès pour nous garder dépendant de la péréquation », a avancé M. Drainville.

« L’exploitation de ce gisement, situé majoritairement sur le territoire québécois, pourrait constituer une richesse collective, en autant que ce soit fait dans le respect des populations concernées, particulièrement des Madelinots, et en suivant les principes du développement durable. Il faut s’inspirer des meilleurs en pareille matière et l’expérience des Norvégiens est un modèle intéressant », a conclu Bernard Drainville.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 469 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 7 mois, le samedi 23 octobre 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Israël sur une pente glissante vers un apartheid ? Un article publié dans le quotidien israélien Haaretz lundi dernier, ayant pour titre « La majorité des Israéliens soutient un [...]

2010: Sondage CROP du 22 octobre: ça sent la manipulation à plein nez! Il y a de quelque chose de suspect dans tous ces sondages qui se multiplient. Il y a certainement de [...]

2010: Le sommet de la francophonie se tiendra en fin de semaine à Montreux De vendredi à dimanche se tiendra à Montreux le 13e sommet de la francophonie qui doit rassembler 2000 délégués et [...]

2010: Charest au XIIIe Sommet de la Francophonie 2010 à Montreux Le premier ministre du Québec, John James Charest, vient de trahir les Québécois en attaquant le cœur même de leur [...]

2009: Invalidation de la Loi 104: Les fédéralistes veulent réduire à néant la Loi 101 Non, mais là, ça va faire! Montréal est depuis peu majoritairement anglaise, le français vient de passer sous la barre [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages