Le jeudi 15 avril 2010

Amérique

Le programme spatial américain de Barack Obama

Prochaine destination: la planète Mars

États-Unis d'Amérique ]

Par VOA

Barack Obama propose une révision radicale de la mission de la NASA, l’agence spatiale américaine. Des missions habitées américaines pourraient visiter la planète Mars d’ici les années 2030, a-t-il annoncé.

Le chef de l’exécutif américain, Barack Obama, propose une révision radicale de la mission de la NASA, l’agence spatiale américaine. S’exprimant, jeudi, au centre spatial Kennedy en Floride, il a dit qu’il s’attend à ce que de nous véhicules spatiaux soient mis au point d’ici 2025 pour permettre l’exploration en profondeur de l’espace. Des missions habitées américaines pourraient visiter la planète Mars d’ici les années 2030, a-t-il ajouté.

C’est en 1961 que le président John F. Kennedy avait défini les ambitions spatiales américaines pour le 20e siècle. « Je pense que cette nation doit s’engager à atteindre, avant la fin de cette décennie, l’objectif d’envoyer un homme sur la Lune et de le ramener en toute sécurité sur terre. Aucun projet spatial de cette période ne sera plus impressionnant pour l’humanité ou plus important pour l’exploration, à long terme, de l’espace », avait déclaré le défunt président Kennedy.

Cette vision va être radicalement modifiée par le projet de budget 2011 de la NASA, d’un montant de 19 milliards de dollars. Celui-ci représente une hausse de plus de 250 millions de dollars par rapport à 2010 et 6 milliards de dollars de plus d’investissements dans les domaines scientifiques.

Le nouveau budget supprime le programme Constellation, qui prévoyait la construction de nouveaux engins spatiaux et fusées pour remplacer les navettes spatiales actuelles, ainsi que le retour sur la lune.

Il s’agira, pour la NASA, de mettre au point des technologies permettant à des robots et des êtres humains d’aller en profondeur dans l’espace, au-delà de l’orbite terrestre, a expliqué Charles Bolden, administrateur de l’agence spatiale américaine. « Ce budget nous permet de planifier un réel avenir dans l’exploration spatiale, avec des capacités de rendre des choses étonnantes possibles, mais aussi accessibles et durables », a dit Bolden, l’objectif ultime étant une mission habitée sur Mars.

Dans une déclaration publiée en février, Kay Bailey Hutchinson, membre de la Commission du commerce, des sciences et des transports du Sénat américain, a averti que le prochain budget de la NASA supprimera le rôle de leader des Etats-Unis dans l’exploration spatiale ; un avis que partage David Vitter de la même Commission.

« Je crois que la réaction consensuelle au nouveau budget est qu’il constitue un changement radical. Et si la vision sans ressources est une hallucination, en revanche, les ressources sans la vision sont une perte de temps et d’argent », a déclaré le sénateur Vitter.

Neil Armstrong, le premier homme à marcher sur la Lune, en 1969 durant la mission Apollo 11, est du même avis. La suppression du programme Constellation aura un effet dévastateur, a-t-il déclaré.

Edwin « Buzz » Aldrin, un autre membre d’équipage d’Apollo 11, soutient l’initiative du président Obama. Celle-ci permettra aux Etats-Unis de poursuivre l’exploration spatiale et de relever des défis au-delà de la terre, a déclaré Aldrin.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 75 articles

Profil: La Voix de l'Amérique est le service de diffusion internationale par radio et télévision du gouvernement américain. C'est une source fiable d’information, avec précision et objectivité. Ses objectifs sont…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 461 a été rédigé par La Voix de l'Amérique il y a 10 ans et 5 mois, le jeudi 15 avril 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous États-Unis d'Amérique, Amérique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Documentaire de Tony Rooke: «incontrovertible» Cette histoire a débuté le 25 Juillet 2011, jour où M. Rooke a décidé qu'il en avait assez de voir [...]

2013: Leonhard Euler, scientifique fêté par Google (Vidéo) Leonhard Euler est un grand mathématicien suisse, né à Bâle en 1707 et rendit l'âme à Saint-Pétersbourg en 1783. Il a [...]

2012: Bernard Guay, “apôtre” de tactiques fascistes Le Soleil, donc Gesca, a publié tout récemment une lettre faisant clairement l’apologie du fascisme. En effet, dans une lettre [...]

2012: Du Titanic au PLQ: le 14 avril, un jour damné Le 14 avril 1912, peu avant minuit, le Titanic frappa un iceberg et coula moins de trois heures plus tard, soit le [...]

2010: Jean Charest nomme Michel Bastarache, un juge fédéraliste Voilà, la nouvelle est tombée. Jean Charest a trouvé son homme fort pour faire la lumière en ce qui concerne [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages