Le jeudi 26 novembre 2009

EnvironnementQuébec

Des citoyens contre le nucléaire à l’Assemblée Nationale le 26 novembre 2009

Le théâtre nucléaire a assez duré

Par MSQN

Jeudi le 26 novembre 2009, les citoyenNEs MauricienNEs pour le déclassement nucléaire déposeront leur pétition et celle du regroupement citoyens de Champlain Zéro Nucléaire. Nous demandons au gouvernement libéral et au premier ministre du Québec Jean Charest l’arrêt immédiat du processus de reconstruction de la vieille centrale nucléaire Gentilly-2.

Suite à l’annonce de la reconstruction de la centrale nucléaire Gentilly-2 et les demandes répétées d’une commission parlementaire et d’un débat public, pourquoi le gouvernement rejette-t-il la proposition de la création d’une expertise en déclassement nucléaire et l’adoption d’une loi pour sortir le Québec du nucléaire?

Au-delà des arguments démagogiques « de la diversification du portefeuille économique » et le refus d’admettre que cette reconstruction ne respecte pas le moratoire actuel sur le nucléaire au Québec, le gouvernement aura-t-il le courage et la transparence de nommer les véritables motifs de sa poursuite nucléaire anti-démocratique?

Jeudi le 26 novembre 2009, les citoyenNEs MauricienNEs pour le déclassement nucléaire déposeront leur pétition et celle du regroupement citoyens de Champlain Zéro Nucléaire. Nous demandons au gouvernement libéral et au premier ministre du Québec Jean Charest l’arrêt immédiat du processus de reconstruction de la vieille centrale nucléaire Gentilly-2 et un investissement, créateur d’emplois, dans le déclassement nucléaire et dans le développement d’énergies vertes.

  • Considérant l’absence totale de processus démocratique dans ce dossier: transparence, commission parlementaire et débat public;
  • Considérant les coûts exponentiels de la reconstruction et les doutes que celle-ci respecte les normes internationales en matière de sécurité nucléaire;
  • Considérant les récentes études allemandes et canadiennes sur les centrales nucléaires et leurs impacts réels sur notre santé et celles travailleurs;
  • Considérant que la Commission Canadienne de Sureté Nucléaire (CCSN) n’est pas neutre dans ce dossier et tolère une technologie périmée et des normes bien en deçà de plusieurs pays à l’égard des émissions radioactives de tritium rejetées dans l’environnement;
  • Considérant que la technologie Candu est la plus prisée par les pays ayant refusés d’endosser le traité de non-prolifération d’armements nucléaires (Inde, Pakistan, Chine…);
  • Considérant les défaillances technologiques des réacteurs Candus et de leur rejet par les principaux producteurs d’énergie nucléaire (France, États-Unis, Angleterre);
  • Les citoyenNEs MauricienNEs pour le déclassement nucléaire demandent le déclassement immédiat de la centrale nucléaire Gentilly-2 et la création d’une expertise internationale en démantèlement de centrales.

Au Québec, nous n’avons aucunement besoin de la filière nucléaire pour subvenir à nos besoins énergétiques et encore moins de celle de la centrale de Pointe-Lepreau au Nouveau-Brunswick. Il n’y a aucune solution sécuritaire pour la gestion des déchets radioactifs à ce jour et l’extraction d’uranium est hautement cancérigène et ne dépasse pas les 50 ans en approvisionnement.

Le Fraser Institute, Warren Buffet (financier), les agences de cotations boursière (Wall Street, Moody’s,…), la revue Forbes, plusieurs agences importantes de financement et grandes entreprises disqualifient cette forme d’énergie, et finalement, n’oublions pas le legs empoisonné que nous réservons aux générations futures.

Alors pourquoi s’acharner à menacer la santé physique et financière des citoyens et des travailleurs? Pourquoi le gouvernement s’acharne-t-il dans la voie nucléaire de manière anti-démocratique?

Le théâtre nucléaire a assez duré. Sortons le Québec du nucléaire.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Le fin renard Le 28 novembre 2009 à 16h24

    Quand même ironique que le Parti québécois dénonce la centrale nucléaire Gentilly, la SEULE centrale électrique que le PQ ait fait construire au Québec.

    Le PQ avait vivement dénoncé la construction de la Baie James en 1971, et lui préférait le nucléaire. (22 centrales nucléaires auraient été nécessaires pour atteindre la puissance du comnplexe hydroélectrique de la Baie-James. Vingt-deux !!!)

    Le PQ a stoppé la dernière étape de construction de la Baie-James: le projet Grande-Baleine en 1994.

    Aujourd’hui, il dénonce les rénovations de sa seule centrale jamais construite: la nucléaire Gentilly. Ne sait-il pas qu’on est pogné avec ? Sa démolition coûterait plus cher encore, et pire, le site serait irradié pour les 35 prochaines années, anyway.

    On est pogné avec la gaffe péquiste, et ils dénoncent le fait qu’elle soit sécurisée et rénovée.

    Misère.

    Résumons: le PQ a gaffé sur la question de l’énergie, depuis qu’il existe et encore aujourd’hui.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Sébastien Bois, porte-parole pour Les citoyenNEs MauricienNEs pour le déclassement nucléaire

Articles rédigés: 39 articles

Profil: Le Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire présente un défi pour chaque québécois et québécoise, peu importe leur allégeance politique. Nous nous devons de manifester ouvertement notre désaccord avec les…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 449 a été rédigé par Mouvement Sortons le Québec du Nucléaire il y a 10 ans et 0 mois, le jeudi 26 novembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Legault = Charest, CAQ = PLQ: c’est l’Oncle Paul qui tire les ficelles Question : Quel rapport y a-t-il entre la crise mondiale, Sarkozy (lequel ?), Desmarais (Paul), Sirois (Charles), Legault (François) et [...]

2009: Manipulations humaines et nouveau virus A H1N1 Dans l'un de mes récents articles, Vivons-nous dans un monde de savants fous?, je me questionnais sur la sécurité des [...]

2009: Québec solidaire: un parti indépendantiste, souverainiste mais surtout féministe Ces grands enjeux de notre société québécoise ont été débattus avec ferveur par les militantes et les militants qui étaient [...]

2009: La faible productivité québécoise Selon une étude de HEC Montréal, le Québec accuse un grand retard de productivité. Comparé à la performance de 20 [...]

2009: Le PQ dépose son projet de loi sur les valeurs fondamentales du Québec La chef de l’opposition officielle et députée de Charlevoix, Pauline Marois, a présenté aujourd’hui le projet de loi n° 391, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages