Le vendredi 26 juin 2009

EnvironnementQuébec

Le Parti Québécois réclame l’indépendance… énergétique!

Le PQ appréhende une crise énergétique

Par Parti Québécois

Le Parti Québécois croit que les nations les plus prospères seront celles qui sauront s’affranchir du pétrole et qui maîtriseront les sources d’énergie renouvelable. Pour cette raison, il réclame une commission parlementaire itinérante qui fera le tour du Québec pour étudier la question.

Jeudi le 18 juin, à l’Assemblée nationale, les députés du Parti Québécois ont réclamé la tenue d’une commission parlementaire itinérante sur l’indépendance énergétique du Québec. À la manière de la commission Bouchard-Taylor qui a sillonné le Québec, une commission parlementaire itinérante sur l’indépendance énergétique étudierait les manières de s’affranchir de notre dépendance au pétrole. Cela ne peut avoir que des effets bénéfiques pour le Québec, en encourageant le développement de notre savoir-faire et en favorisant les énergies vertes.

Sans surprise, les libéraux ont refusé. Du moins pour l’instant. Car l’idée fait boule de neige. Bernard Landry, le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement, le collectif environnemental MCN21 (Maîtres chez nous 21e siècle) ainsi qu’un expert des questions énergétiques de l’Université de Montréal, Normand Mousseau, ont enfoncé le clou à leur tour.

La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, accompagnée du député de Jonquière et porte-parole du Parti Québécois en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault, du député de L’Assomption et porte-parole en matière de développement durable et d’environnement, Scott McKay, et du député de Verchères et porte-parole en matière de transports, Stéphane Bergeron, ont dévoilé dimanche au Salon national de l’Environnement un site Internet, avec informations, questionnaire énergétique et pétition en faveur de ladite commission parlementaire itinérante.

« Au Parti Québécois, nous croyons que les nations les plus prospères seront celles qui sauront s’affranchir du pétrole et qui maîtriseront les sources d’énergie renouvelable pour leur développement. C’est pourquoi nous réclamons une commission parlementaire itinérante qui fera le tour du Québec sur la question de son indépendance énergétique. Cette commission sera l’occasion de susciter un débat qui se conclura, on le souhaite, par un grand projet de société : que le Québec acquière son indépendance énergétique », a déclaré Pauline Marois.

« L’indépendance énergétique veut dire se donner la marge de manœuvre nécessaire pour faire nos propres choix de développement énergétique, et ce, tout en brisant nos liens de dépendance à l’égard de fournisseurs énergétiques étrangers », a ajouté Stéphane Bergeron.

« La principale énergie consommée au Québec, le pétrole, est entièrement importée et coûte très cher. En 2008, c’est 17 milliards de dollars qui ont été drainés à l’extérieur du Québec. De même, une réduction majeure des émissions de gaz à effet de serre est nécessaire pour éviter les pires conséquences des changements climatiques. Se libérer du pétrole doit devenir une priorité », a ajouté le porte-parole du Parti Québécois en matière de développement durable et d’environnement.

« Nous croyons que tous les Québécois doivent prendre part à ce grand ouvrage au Québec. Il existe un bouillonnement d’idées sur cette question qui doivent être canalisées dans un projet mobilisateur. Le Parti libéral a refusé le mandat d’initiative sur l’indépendance énergétique. C’est pourquoi nous lançons cette pétition afin de convaincre le gouvernement de l’importance de cet enjeu », a conclu le porte-parole du Parti Québécois en matière d’énergie, Sylvain Gaudreault.

Nous invitons tous les Québécois à se rendre sur le site independanceenergetique.org afin de s’informer et de signer massivement la pétition.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Manuel Dionne

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 493 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 1 mois, le vendredi 26 juin 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Environnement, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Visite de William et Kate Middleton: archaïsme ou spectacle financé par le contribuable? La question du nouvel amphithéâtre à Québec a relancé la question du financement public au secteur du divertissement, que d’aucuns [...]

2011: Digne à soustraire des générations du chaos Meech procédait d'honnêtes intentions, mais espérer convaincre neuf provinces de nous octroyer un statut privilégié se résumait à tenter de [...]

2011: Lancement de la campagne « Être anglophone et vivre en français » Impératif français lance une campagne de valorisation du français auprès des Anglo-québécois. Par cette nouvelle action, Impératif français cherche à [...]

2011: Mathieu Traversy surpris par la nouvelle rumeur À la suite de la récente rumeur d’un départ ou d’un changement de parti, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, [...]

2010: Risques cachés à Gentilly-2 militarisé? Dans un article paru dans le Nouvelliste du 12 mai dernier, le directeur de la DSP, le Dr Grenier, avec [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages