Le jeudi 8 octobre 2009

PolitiqueQuébecÉconomie

Conflits d’intérêts

Par Jean-Pierre Plourde

À l’occasion du référendum de 1995, à coup de centaines de millions, la fédération s’est substituée à la démocratie de l’un de ses membres, le Québec. Elle nous parachute un certain M. Charest, à qui on a cru bon faire confiance, et on se retrouve avec l’équivalent d’une deuxième déportation des Acadiens (Québécois ceux là), par expropriation.

Qui, en 2007, a été nommé « notre » négociateur en chef par Monsieur Charest dans les négociations territoriales de l’Approche Commune? Si vous répondez M. Guy Chevrette! Vous avez tort.

Il s’agit de M. Yves Fortier, ex-ambassadeur du Canada, un président du groupe Alcan, président honoraire du groupe sur l’unité canadienne, et bien d’autres choses.1 M. Chevrette doit donc référer à M. Fortier, est-il un prête-nom? À vous de conclure!

La Compagnie, pour laquelle Monsieur Fortier est président, exploite les ressources de nos territoires. M. Fortier n’est pas neutre, il ne peut à la fois défendre nos intérêts et ceux d’Alcan sans parti pris pour ces mêmes territoires. La fédération est donc assise des deux côtés de la table de l’approche commune. La transaction de 38 milliards avec RIO Tinto, prend un tout nouveau sens. Qui va réellement payer la note, croyez-vous?

À l’occasion du référendum de 1995, à coup de centaines de millions, la fédération s’est substituée à la démocratie de l’un de ses membres, le Québec. Elle nous parachute un certain M. Charest, à qui on a cru bon faire confiance, et on se retrouve avec l’équivalent d’une deuxième déportation des Acadiens (Québécois ceux là), par expropriation.2

Dans ces négociations, nous passons de majorité Québécoise à minorité Canadienne. La société de droit québécoise nous sera interdite et elle sera assujettie à celle de la fédération. Le rôle de ce qui s’appelait le Québec dans la fédération va devenir insignifiant. Mario Dumont, ne t’inquiète pas, la privatisation de l’Hydro-Québec, sans un réveil des Québécois, va se faire, et pas seulement celle-là, attendez de voir l’effet sur vos comptes d’électricité!

Nos territoires et nos ressources nous sont retirés, nos acquis sont réduits. Votre avenir et celui de nos enfants sont sur la table, et vous n’êtes pas consulté!

Notes

  • Voir l’enquête effectuée sur le site de Russell-A, et intitulée RioTinto Danger, danger, danger, voir aussi les commentaires et les autres articles connexes. Pour le CV de M. Fortier tapez sur internet: http://www.ogilvyrenault.com/en/OurPeople/ProfessionalBio.aspx?id=253.
  • Lire mon texte “Vivre libre ou disparaître” sur mon site saglacweb.com, lesdits autochtones avaient au moins droit à des réserves!
  • Consultez l’article du Devoir. Pour un CV impressionnant, tapez http://www.iisd.org/about/staffbio_fr.aspx?id=642
  • Voir sur canoe.com, Robin William se paie la tête… Je vous invite à boycotter ses films…
  • Recherchez sur lbr.ca les mots Kelley + Fortier.
  • M. Gagnier, de Londre, avait la responsabilité de négocier la neutralité du gouvernement anglais à l’égard du rapatriement unilatéral de la Constitution canadienne. Ces gens ont dépensé 57 millions de nos taxes en 1981-82 pour rapatrier la constitution malgré l’opposition du Québec.
  • Russell-A Bouchard, historien, mérite notre respect pour ses opinions sur ce sujet et sa clairvoyance.
  • Ce texte représente l’opinion d’un simple citoyen, qui ne peut se faire lire autrement. J’assume le coût de publication de ce document par respect pour nos descendants et la survie de notre culture en Amérique.
  • Lire le tome 1 du livre de Normand Lester, le livre noir du Canada anglais, notre avenir est la suite logique de cette histoire, à moins que, tous ensemble, on rejette ces signatures et qu’on se tienne debout, C’EST UNE QUESTION DE DIGNITÉ ET DE LIBERTÉ!

Autres détails

Ce texte est un extrait d’un autre que vous retrouverez sur saglacweb.com le 29 novembre 2007. Il peut vous aider à comprendre l’état du Québec actuel.
Courriel et sites internet: saglac@gmail.com,  saglacweb.com, saglacweb.blogspot.com.

Jean-Pierre Plourde

  1. En septembre 2007, M. Charest ajoute le vice-président aux affaires générales de cette même multinationale comme conseiller. []
  2. Les premiers Autochtones sont constitués de plusieurs petites communautés dispersées sur l’immense territoire du Québec. Chacune d’elle possède une langue et une culture propre. Il sont environ 150 000 individus. Il vont demeurer sous la tutelle de la fédération et ne disposeront jamais de la capacité démocratique pour faire respecter leur volonté devant la fédération, qui a rarement respecté ses traités envers eux, voir saglacweb.com et saglacweb.blogspot.com. []

9 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Lucien Bouchard veut qu’on s’occupe d’économie… - Amériquébec Le 23 février 2010 à 3h07

    […] commune en notre nom. L’Alcan a des visées énergétiques sur nos territoires le mettant en conflits d’intérêts. M. Fortier était également très impliqué dans le groupe d’option Canada qui s’investissait […]

  2. 2 Comment remplacer une démocratie par une autre? - Amériquébec Le 6 mars 2010 à 6h37

    […] chefs négociateurs sont fédéralistes, des deux côtés de la table de négociation et les négociateurs Amérindiens seront choisis par nous dans une parodie de consultations […]

  3. 3 Notre avenir et celle de nos enfants… - Amériquébec Le 23 avril 2010 à 20h32

    […] nos territoires aux Amérindiens. Il est donc primordial de vous informer du pourquoi vous devrez vous intéresser de toute urgence à ces négociations. M. Fortier est l’un des membres importants d’Option Canada impliqué pour le […]

  4. 4 Arrêt des négociations de l’approche commune - Amériquébec Le 18 octobre 2010 à 2h15

    […] Tout à été conclu dans l’entente de principe de 2004 négocier par M. Yves Fortier, un des présidents de l’Alcan qui fut nommé par Charest pour négocier ce traité en notre nom. M. Fortier était un membre important du groupe Action Canada contre nos aspirations lors du dernier référendum. Il était donc tout à fait évident que cette personne n’allait pas défendre nos intérêts. […]

  5. 5 « Ô Canada ! » - Amériquébec Le 3 novembre 2010 à 0h02

    […] décisions qui ont suivi cette transaction ont démontré clairement des conflits d’intérêts majeurs contre les intérêts de tous les […]

  6. 6 Les Voix du PANDA » Blog Archive » LA VALEUR DES ENJEUX Le 1 mai 2011 à 7h59

    […] Le Canada nous rejette et nous retire nos territoires, voir conflits d’intérêts. […]

  7. 7 LA VALEUR DES ENJEUX | CentPapiers Le 1 mai 2011 à 23h06

    […] Le Canada nous rejette et nous retire nos territoires, voir conflits d’intérêts. […]

  8. 8 Jean-Pierre Plourde Le 1 juin 2011 à 23h24

    Cette information plus récente, vient mettre un nouvel éclairage sur l’implication et les sympathies Britannique entre les intervenants de l’Approche commune.

    Ce sont des étrangers qui s’emparent de nos territoires. Québec est redevenue une colonie qui travaille au profit de la couronne.

    Ogilvy Renault fusionne avec Norton Rose
    Publié le 01 juin 2011 à 11h15 | Mis à jour à 11h40

    http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/canada/201106/01/01-4404935-ogilvy-renault-fusionne-avec-norton-rose.php?utm_source=bulletinLPA&utm_medium=email&utm_campaign=retention

    La Presse Canadienne
    Le cabinet d’avocats canadien Ogilvy Renault a officiellement fusionné mercredi avec le groupe britannique Norton Rose pour former l’une des dix plus grosses pratiques juridiques internationales.
    Le groupe fusionné, qui porte le nom de Groupe Norton Rose, compte plus de 2600 avocats répartis dans 39 bureaux en Europe, en Asie, en Afrique au Moyen-Orient et en Amérique du Nord.
    Ce nombre tient compte des 200 avocats de la firme Deneys Reitz, de l’Afrique du Sud, qui s’est aussi jointe au groupe récemment.
    Le cabinet se spécialise dans cinq secteurs, soit les institutions financières, l’énergie, les infrastructures, les mines et les matières premières, le transport et la technologie.
    La fusion d’Ogilvy Renault et de Norton Rose avait été annoncée en novembre dernier.
    Ogilvy Renault a été fondé il y a 130 ans. À la fin de l’année dernière, le cabinet chapeautait 450 avocats à Calgary, Montréal, Ottawa, Toronto, Québec et Londres.

    Merci d’être là.

    Jean-Pierre Plourde.

  9. 9 Perspective des stratégies derrière les voyages de Jean Charest - AmériQuébec Le 5 septembre 2011 à 5h21

    […] négociations territoriales contre nos intérêts dans le traité dit de l’approche commune. Ce président s’est mouillé dans le groupe d’Option Canada au référendum de 1995. Depuis mes interventions, ce monsieur a modifié son […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 702 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 9 ans et 8 mois, le jeudi 8 octobre 2009.

Il y a 9 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Publicité antimilitaire: la Fédération des femmes s’excuse et modifie la vidéo La Marche mondiale des femmes (MMF) comprend qu’elle a offensé des personnes proches de militaires et s’en excuse. La capsule a [...]

2009: La monarchie britannique souhaite débarquer au Québec en novembre prochain! C’est maintenant officiel, le prince Charles et sa compagne-jadis-maîtresse-Camilla-Parker-Bowles seront au Québec entre le 2 et le 12 novembre prochain. [...]

2009: La France et le nucléaire "Championne" mondiale du nucléaire, la France, notre pays, a mis le doigt dans un engrenage infernal, tel l'apprenti sorcier. Les déchets de [...]

2009: Montréal français L’anglicisation de Montréal est un phénomène qui me préoccupe grandement. Je ne suis pas seul à m’en inquiéter: selon un [...]

2009: Pour un Québec vert hors du nucléaire Le 10 octobre, dans le cadre du Forum social québécois 2009, se tiendra au Cégep du Vieux-Montréal un colloque scientifique [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages