Le mardi 24 février 2009

ÉconomiePolitique

Hydro-Québec, vache à lait pour qui?

Par Jean-Pierre Plourde

Les futurs développement hydro-électriques pourront bientôt être contrecarrés par une foule d’autres intervenants dont le plus important sera la fédération. Elle pourra, par le retrait de nos droits fonciers via les peuples Amérindiens, ces derniers étant sous sa tutelle, nous imposer d’autres investisseurs que l’Hydro sur nos territoires au profit d’autres provinces ou de multinationales.

Voici ma réponse à l’article concernant l’avenir de l’Hydro-Québec

Le Québec est présentement sous tutelle, tous les postes clés, dans tous les ministères et organisations gouvernementales du Québec, sont occupés par des sympathisants de la fédération.

Dans le traité de l’approche commune négocié exclusivement entre représentants du pouvoir fédéral, nous perdrons le contrôle et la gestion de nos territoires.

Les règles de bases utilisées dans ces négociations sont celles de la constitution de 1982 rappatriée unilatéralement par le Canada sans notre accord, nos droit à l’égalité et au partenariat nous sont retirés par cette arnaque.

Ce n’est certainement pas le signe de respect mutuel que le Canada essaie de nous faire avaler dans ses publicités et commandites.

L’immigration massive à Montréal est une attaque contre notre droit d’être partenaire du pays qu’on a fortement contribuer à bâtir.

Par  l’approche commune, les règles du jeux vont changer. Les futurs développement hydro-électriques pourront bientôt être contrecarrés par une foule d’autres intervenants dont le plus important sera la fédération. Elle pourra, par le retrait de nos droits fonciers via les peuples Amérindiens, ces derniers étant sous sa tutelle, nous imposer d’autres investisseurs que l’Hydro sur nos territoires au profit d’autres provinces ou de multinationales,  Rio Tinto en est le plus récent exemple.1

Le pouvoir économique du Québec francophone dans l’économie Canadienne devrait décliner rapidement. L’Hydro est le principal bras de levier économique du Québec, il faut s’attendre à une déviation de nos bras de leviers au profit du ROC. Québec et ses citoyens n’auront plus les mêmes droits que les autres provinces.

Notre droit de siéger devrait bientôt se muter en celui de simple observateur et de soumis.

Nous sommes un peuple en sursis qui se contente d’une impression de liberté. À moins de se réveiller, cette situation risque fort de nous être fatale.

Posez-vous les questions suivantes:

1. Pourquoi M. Harper a discuté des avantages de l’hydro-électricité avec M. Obama lors de sa visite?

2. Pourquoi, à la Caisse de dépôt, l’équipe de gestion la plus réputée au monde aurait-elle fait une erreur d’investissement de 38 milliards? Pourquoi l’équipe de gestion a-t-elle démissionnée et les meilleurs dirigeants réengagés chez Power Corp.?
Pourquoi personne ne veut occuper le poste de président de la Caisse pour servir de bouc émissaire, avaler les manœuvres politiques et en porter le chapeau? Vous ne trouvez pas qu’il y a de quoi pour un candidat à prendre la direction de la Caisse, d’être malade et de donner sa démission avant même d’occuper son poste!

Vérifiez à qui ont profité les milliards perdus par la Caisse, SVP. Personnellement j’aimerais bien être au parfum, les rumeurs que j’entends ne présagent rien de bon.

M. Charest veut nommer une commission d’enquête sur les déboires de la Caisse de Dépôt. Si c’est le cas, attendez-vous à une commission d’enquête tronquée du genre Bouchard-Taylor ou les commissaires seront choisis en fonction des résultats escomptés par l’état2 .

Profitons des derniers sursauts de ce bras de levier pendant qu’on en contrôle encore la destinée pour quelques temps encore.

Jean-Pierre Plourde

  1. Voir Conflits d’intérêts sur SagLacWeb. []
  2. Voir le texte Juges et parties sur SagLacWeb []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 506 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 11 ans et 3 mois, le mardi 24 février 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Le gouvernement hausse les droits de scolarité mais continue de donner aux banques Comme vous le savez, plus de 55 000 étudiants sont en grève afin de dénoncer la hausse faramineuse des droits [...]

2010: Lucien Bouchard veut dégeler les frais de scolarité à l’Université L'Association pour une solidarité syndicale étudiante dénonce le « Pacte pour le financement concurrentiel de nos universités » présenté hier par Lucien [...]

2010: L’Affaire Louis-Georges Dupont: un meurtre déguisé en suicide? Nous assistons à un problème majeur de justice et d'éthique au Québec. Malheureusement plus aucune écoute possible de nos élus et [...]

2010: La frontière du pergélisol québécois a reculé de 130km en 50 ans La frontière du sol gelé en permanence, le pergélisol, est maintenant 130 km plus au nord qu'il y a 50 [...]

2010: Droits et Démocratie: Polémiques autour du conseil d’administration La porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et députée de La Pointe-de-l’Île, Francine Lalonde, est revenue à la [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages