Le samedi 8 mai 2010

PolitiqueÉconomieQuébec

Comprendre et assumer la démocratie…

Réponse à un lecteur assidu

Par Jean-Pierre Plourde

Au Québec, c’est le politique, plus particulièrement les élus fédéraux, qui vont asservir les Québécois à leur insu. Ils ont été élus pour faire profiter nos actifs alors qu’ils font le contraire. La présence des fédéraux dans tous les postes de commandes au Québec confirme l’état de tutelle de notre état.

Un commentaire que je fait sur un site ne se retrouve pas nécessairement sur un autre et c’est important de faire des liens. Le présent texte, je l’ai donné en commentaire à Normand, à la toute fin sur politicoblogue.com, au sujet de mon article sur La bataille des plaines d’Abraham.

Il pourrait vous intéresser.


Le système idéal n’existe pas, il se situe entre le capitalisme sauvage et le communisme ou socialisme extrême. Une maxime dit que le premier, c’est « l’exploitation de l’homme par l’homme » et que le second, c’est le contraire…, du pareil au même quoi!

La société idéale n’existera jamais, on ne peut que s’y rapprocher en faisant beaucoup de compromis. La survie d’une société dépend des citoyens eux-mêmes et de leur compréhension et de l’assimilation par ces derniers du fonctionnement de l’organisation appelée démocratie.

Une formation devrait faire partie de toute année scolaire afin d’en faire un héritage garantissant la survie de nos enfants.

Il n’y a pas encore de nom pour définir ce genre de société si ce n’est peut-être la démocratie elle-même, à condition de savoir comment ça marche. D’un côté, on doit encourager l’initiative des citoyens pour favoriser le développement, les idées nouvelles et la création de nouveaux emplois, et de l’autre on doit redistribuer les ressources afin de faire profiter la société du progrès généré.

Sur un territoire donné, lorsque tous les entrepreneurs proviennent d’une autre culture, les employés et travailleurs sont considérés comme un mal nécessaire. Nécessaire, parce que ces entreprises sur ces territoires, comme c’est souvent le cas au Québec, sont obligées d’y être pour des raisons techniques et physiques comme la présence de ressources naturelles et/ou d’énergie électrique ou autres en abondance, jamais pour faire plaisir au peuple et rarement pour la main-d’oeuvre qualifiée qu’on peut inciter à déménager.

À l’extrême, le peuple lui-même peut devenir une ressource naturelle à exploiter pour le coût réduit de sa main-d’oeuvre, ce n’est pas le cas au Québec. Seules des entreprises locales peuvent avoir de telles ambitions dûes à l’attachement culturel, c’est pour cela que 80% des emplois sont créés par des entrepreneurs dans leur coin de pays, ils jouent leur rôle social et ils sont souvent incompris de leurs pairs.

En Chine, le capitalisme pur et dur des multinationales transfère son savoir et crée sa propre compétition. La culture chinoise est protégée par le nombre, il est donc tout à fait improbable que toute la Chine deviennent anglophone. Il est même prévu qu’on parle chinois dans l’espace bientôt, pourtant ici, la démocratie n’y est pour rien.

La mondialisation, OMC, Organisation Mondiale du Commerce, va donc dans le sens  contraire du fonctionnement normal d’une société démocratique, puisque c’est le système économique des multinationale qui veut prendre le contrôle sur les moyens de production et sur les citoyens des pays où ils s’installent.

Le Québec avec le gouvernement Charest est en plein dans la mondialisation à nos dépens.

La vente de nos actifs comme l’Hydro-Québec et la Caisse de dépôt profitera d’abord aux multinationales et aux financiers à la “Desmarais”, puis à quelques politiciens sous forme d’enveloppes que vous connaissez, (ici, les ristournes de salaire du PLQ à M. Charest doivent vous dire quelque chose), avant de profiter aux gouvernement Canadien pour nous revenir ensuite au Québec sous une forme très réduite de péréquation quémandée et qui sera toujours trop élevée pour les Canadiens.

Au Québec, c’est le politique, plus particulièrement les élus fédéraux, qui vont asservir les Québécois à leur insu. Ils ont  été élus pour faire profiter nos actifs alors qu’ils font le contraire. La présence des fédéraux dans tous les postes de commandes au Québec confirme l’état de tutelle de notre état. Le titre de province va devenir virtuel par le traité dit de l’approche commune. Les Montréalais vont y perdre plus encore que les régionaux, une bonne partie des sièges sociaux, dont celui de Rio Tinto Alcan maintenant à Londres et bien d’autres. Pourtant, ces entreprises nous disent agir pour notre bien… et nos ministres le croient, sauf M. Charest.

Un peuple maitrisant le sens de la démocratie aurait tôt fait de démettre ce gouvernement.

Je dispose suffisamment d’indices pour affirmer que le gouvernement Charest est en train de vendre l’Hydro-Québec et la plupart des actifs de la Caisse de dépôt au privé pour nous asservir sans que les gens réalisent vraiment l’ampleur des dommages qu’ils vont découvrir dans quelques mois au départ de l’envahisseur.

Lorsque ce sera fait, le culturel représenté par la langue devrait se renverser en faveur de l’anglais « coast to coast », Québec inclus, le contrôle des médias et de l’état étant déjà chose faite à l’échelle non seulement Québécoise, mais Canadienne, en commençant par la Constitution au titre trompeur, “We the goverment of Canada”. Le vrai titre devrait être, “We the people of Canada”.

Le ministre des finances du Québec, lors de son allocution, est venu nous le répéter et nous le confirmer en disant à la télé devant tous les citoyens quelque chose comme: “Contentez-vous d’être heureux, laissez-nous aller, on va tout arranger cela pour vous”. Quelle horreur! C’est très révélateur.

Les décisions prises selon un système politique non conforme aux intérêt du peuple touchent à la langue de travail et à la culture du peuple et a entraîné dans Montréal, le contrôle de l’immigration pour….. renverser le peuple, afin qu’il ne soit bientôt plus en mesure d’utiliser l’outil de la démocratie qu’il possède sans le savoir.

Tout est inter-relié, seule la symbiose entre entrepreneurs, l’état et les citoyens permettrait d’atteindre un état général de prospérité et de bonheur relatif de la population. C’est une autre façon de vous expliquer que le développement politique et économique doit émaner du peuple s’il veut survivre.

Pour asservir les Québécois, le Canada s’est emparé de l’état du Québec afin d’en assimiler les citoyens à leur insu par des fausses promesses. J’ai énormément de difficulté à faire comprendre ce phénomène à la masse des citoyens, j’ai même acheté des pages entières de journaux et je continue d’écrire sur plusieurs sites pour qu’un déclic se fasse enfin dans le cerveau de nos citoyens.

Reprenez le texte Vivre libre ou disparaître, puis revenez lire le présent commentaire vous verrez que tout ce tient et qu’il n’y a pas de contradictions. C’est le résultat de 40 ans de lectures et de réflexions pour en arriver à cette simplification.

Si je réussi à faire comprendre ce fonctionnement à 50 % +1 de la population, on fait l’indépendance demain matin.

Merci de votre participation.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 1,051 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 10 ans et 5 mois, le samedi 8 mai 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Le graphiste Saul Bass à l’honneur sur Google (Vidéo) En vous rendant faire une recherche Web sur la page d'accueil du moteur de recherche Google, vous aurez probablement remarqué [...]

2011: Recyc-Québec et la Commission de l’équité salariale seront maintenus Le député de Richelieu et porte-parole de l’opposition officielle pour le Conseil du trésor, la fonction publique et les services [...]

2010: Les “croyants” de Mario Roy Je commence à avoir sérieusement pitié de Mario Roy. Est-il seulement de mauvaise foi ou bien il est simplement pas [...]

2010: Le philtre de la raison Lorsque je vois des gens manifester pour revendiquer des droits à Cuba..., je constate chez-eux un manque de réalisme qui [...]

2010: L’intelligence ne suffira pas Il faut une approche pour aborder tout problème. Celui qui nous préoccupe aujourd’hui se trouve difficile à démêler. D’un côté, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages