Le jeudi 18 octobre 2012

QuébecPolitique

Véronique Hivon enceinte, elle présente sa démission en tant que ministre

Son médecin la force au repos

Par AmériQuébec

Le gouvernement minoritaire de Pauline Marois est certes fragile, mais personne n’aurait douté que les premières vagues proviendraient de l’intérieur. Pourtant, la ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Véronique Hivon, vient d’annoncer sa démission.

La ministre déléguée à la Santé publique et à la Protection de la jeunesse, Mme Véronique Hivon, vient tout juste d’annoncer en conférence de presse sa décision: elle présente sa démission de son poste de ministre déléguée.

Officiellement, Véronique Hivon invoque des raisons personnelles comme motif de son départ du conseil des ministres. Il n’y a aucune raison scandaleuse à son départ… En effet, si celle-ci annonce son départ comme ministre, c’est parce qu’elle est enceinte et que son médecin la force au repos! Celle qui avait déjà adopté un enfant il y a quelques années ne s’y attendait pas du tout.

Cela dit, elle demeurera députée. Voici ce qu’indiquait le journaliste Sébastien Bovet il y a quelques minutes sur Twitter:

Véronique Hivon a été par le passé porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, d’adoption internationale et de protection de la jeunesse. Elle siège à l’Assemblée Nationale et représente la circonscription de Joliette depuis 2008.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 181 a été rédigé par AmériQuébec il y a 6 ans et 9 mois, le jeudi 18 octobre 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Campagne d’affichage anti-libérale: le coupable est Jean Charest [dailymotion xf9jr8 nolink] L’establishment fédéraliste commence à avoir sérieusement chaud. Aujourd’hui le 18 octobre 2010, Denis Lessard est venu à la [...]

2010: Le silence des agneaux Les injustices se maintiennent parce que les gens ne parviennent pas vraiment (en général) à en prendre conscience. Nombre de [...]

2010: Vive le bâillon de la loi 103, vive Charest, et fuck les frogs Les manifestations anti-loi 103, ce n'est pas assez. Chialer sur un groupe Facebook, c'est bien, mais en même temps, ce [...]

2010: Projet de Loi 103: Appel au Parti Québécois Le Parti libéral et la ministre St-Pierre l’ont officiellement confirmé : l’inique et assimilatrice loi 103, qui permettra à des [...]

2010: Projet de loi anti-prête-noms pour le financement des partis politiques Après avoir pris connaissance du projet de loi déposé par le ministre Jean-Marc Fournier, le deuxième d’une série de cinq, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages