Le jeudi 17 mai 2012

PolitiqueQuébec

Loi spéciale: si j’étais un vert “injoncteur” aujourd’hui…

je disjoncterais probablement!

Par Sylvain

Eh oui, si j’étais un vert “injoncteur” aujourd’hui, je ne serais pas très heureux. J’aurais comme l’impression que le gouvernement s’est servi de moi. Je regretterais peut-être même d’avoir choisi le chemin de l’individualisme, car si je n’avais pas été “moi moi moi”, peut-être que le gouvernement, avec la pression supplémentaire et le fait qu’il n’aurait pas pu m’utiliser pour faire de la manipulation de l’opinion publique, eh bien, le conflit serait peut-être réglé.

Si j’étais un vert aujourd’hui dans l’un des cégeps en grève ou d’un département d’université en grève, je ne serais pas heureux de la loi spéciale de Jean Charest.

Si j’étais un vert qui avait payé pour une injonction, je serait en beau “crisse”. Je ne serais pas dupe, et je cesserais de faire l’autruche. Je me rendrais bien compte qu’il n’y aura pas d’entente pour que je puisse terminer ma session avant l’été.

Je devrais me rendre à l’évidence que les députés et ministres du PLQ voulaient aller en vacances, probablement loin de Montréal et du Québec.

Je serais dans l’obligation de constater que cette loi spéciale fera avant tout profiter l’industrie de sa “cheap labor” annuelle pour les mois de juin et juillet.

Je ne serais pas dupe quand on me dirait que la loi spéciale va pouvoir assurer la reprise des cours au mois d’août. Je devrais bien me rendre à l’évidence que d’avoir choisi le chemin des injonctions et de l’individualisme n’aura pas été l’idée du siècle.

J’aurais un peu honte d’avoir joué le guignol du gouvernement car, entre nous les verts, on le sait que c’est beaucoup plus que 30% des étudiants et de la population qui sont contre la hausse des droits de scolarité, mais on l’a bien caché. Eh oui, ça nous a bien arrangé de dire que nous étions pour la hausse afin de cacher notre lâcheté.

Je verrais aujourd’hui que la mobilisation ne va pas cesser, même avec une loi spéciale.

J’analyserais la situation, et je me rendrais compte que des dizaines de milliers d’étudiants contre la hausse qui ont terminé leurs sessions et qui ne recommenceront pas avant le début d’octobre n’auront pas peur d’une loi spéciale. Bref, j’aurais bien peur de ne pas pouvoir terminer ma session en août et en septembre.

Puis, je me mettrais à penser à ces jeunes de secondaire 5, qui vont entrer au cégep seulement au début d’octobre. Et s’ils se mobilisaient au mois d’août et septembre pour continuer le combat et les manifestations? Merde! Après tout, ils n’ont pas 18 ans et la loi spéciale ne va peut-être pas les stresser outre-mesure.

Eh oui, si j’étais un vert “injoncteur” aujourd’hui, je ne serais pas très heureux. J’aurais comme l’impression que le gouvernement s’est servi de moi. Je regretterais peut-être même d’avoir choisi le chemin de l’individualisme, car si je n’avais pas été “moi moi moi”, peut-être que le gouvernement, avec la pression supplémentaire et le fait qu’il n’aurait pas pu m’utiliser pour faire de la manipulation de l’opinion publique, eh bien, le conflit serait peut-être réglé. Peut-être que le gouvernement aurait entamé des négociations dès la deuxième ou troisième semaine de grève plutôt que d’attendre à la dixième.

Oui, aujourd’hui, être un vert “injoncteur”, j’aurais l’air vraiment con et je disjoncterais. Je me rappellerais de la pleurnicherie d’Arielle Grenier qui a été utilisée par le pouvoir et les médias pour donner le ton au reste du conflit qui a mené à la loi spéciale.

J’aurais trop honte. J’aurais même l’impression que le gouvernement me boycotte. Et finalement, je me demanderais où sont les autres “verts” qui ont terminé leurs sessions. Eh oui, je me rendrais bien compte qu’ils en ont rien à cirer de ma situation. J’aurais juste Laurent Proulx pour me consoler.

18 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Rebecca Le 17 mai 2012 à 16h47

    Bonjour à vous,
    Votre texte est beaucoup trop dur à l’endroit de ces personnes. J’ai moi-même fait une injonction. Pourquoi? Personne n’est POUR la hausse, mais on peut être CONTRE la grève. Je suis finissante, et j’ai besoin de mon diplôme pour travailler, pour payer mon loyer, mon épicerie et l’électricité. Je ne peux pas dire à mon conjoint de tout payer parce que je suis en grève. J’ai des responsabilités et personne n’y pensera pour moi. J’ai toujours respecté le point de vue de tout le monde. J’aimerais que vous respectiez le miens aussi. La grève ne sert plus à rien, c’est aux prochaines élections qu’on va faire débarquer ce gouvernement qui ne vaut rien.

  2. 2 Erwin Le 17 mai 2012 à 17h02

    Est-ce que ça a fait mal d’écouter le point de presse tantôt Sylvain ? Est-ce que ça a fait mal d’apprendre que cet article est totalement faux et représente l’opinion de quelqu’un qui est TRÈS mal informé sur la situation?

    Les verts ne sont pas une aile du PLQ,ils ne l’ont jamais été et vous l’avez bien vu tantôt. Si vous faites partie des gens qui ont été si facilement manipulé par les rouge pour croire que tous les verts sont affilié au PLQ, eh bien reconsidéré votre esprit critique. Les verts n’appuient pas le dépot de la loi spéciale le 17 mai, dsl, vous êtes comme dans la quasi totalité des cas mal informé sur les verts.

    Les injonctions ont selon certain (moi je n’en fait pas partie ) créer une pression qui a accéléré les concessions de la part des fédérations! P-e, p-e pas. Mais ce qui est sur c’est que les injonction ont donné une tribune aux verts qui sont devenu plus que jamais un mouvement crédible pour pousser le gouv à négocier. Les injonctions ont permis à la population d’avoir un autre regard sur la crise étudiante et depuis ces injonctions vous remarquerez que l’opinion publique est de plus en plus en faveur de la négociation et de contre la gestion de la crise par le PLQ, ce qui était un objectif majeure des verts par les injonctions. Si vous avez vu que de l’individualisme, eh bien, apprenez à regarder les chose au 2e dégrée et non pas faire un raisonnement d’élève du primaire. SI vous pensez réellement que les injonctions ont ralenti les négos dans les dernières semaines alors vous étiez clairement dans un autre pays ou enfermé dans une chambre forte car les négos n’ont jamais été aussi forte (jusqu’à la démission de Beauchamp).

    Puis, la négociation,parlons-en. Les verts prone et propose la négociation depuis le tout début pendant que la CLASSE parle d’imposer la vision étudiante au gouvernement. C’est à la 11e semaine de grève et autant de semaine ou les verts demande la négociation, que certains rouge propose enfin autre chose qu’un gel totale ou la gratuité. Mais bon, comme vous semblez ne pas lire ou vous informez du tout sur les verts avant d’écrire vos article sorti tout droit de ce que vous voudriez que la réalité sois…

    Ensuite, SVP prenez au moins 3 minutes pour chercher de l’info avant d’écrire des articles. Sur l’organigramme du MESRQ (totalement public) on voit que la présidente,la vice présidente et la moitié au moins du conseil d’administration du MESRQ a terminé sa session où est sur le bord. Pour la CIÉE les carré vert de Québec et Sherbrooke la proportion est encore plus grande des membre actif ayant fini leur session. C’était de l’information extrêmement facile à obtenir… Pourquoi êtes vous obligé de désinformé en disant « je me demanderais où sont les autres “verts” qui ont terminé leurs sessions. Eh oui, je me rendrais bien compte qu’ils en ont rien à cirer de ma situation.»???

  3. 3 Sylvain R. Le 17 mai 2012 à 17h10

    Je comprends votre point de vue, mais si tout le monde avait été contre les chambres à gaz mais qu’ils avaient tous refusé de participer à la guerre contre les Allemands, comment croyez-vous que la guerre se serait terminée ? Il faut être conséquent. Aujourd’hui, on a Laurent Proulx à Québec qui n’est évidemment pas content, au nom de quelques verts, de la suspension des cours. Il y a beaucoup d’hypocrisie. Si le gouvernement passait seulement la loi spéciale pour assurer l’accès aux salles de classe sans suspendre les cours, il ne serait pas à Québec, il s’en contre-ficherait de la grève.

    Mais bon, madame, si tout le monde avait été solidaire depuis le début, le gouvernement n’aurait pas attendu aussi longtemps avant de négocier. Vous avez été utilisés, vous les verts, le MESRQ, par Jean Charest. Comment on se sent? Vous me trouvez dur, mais je ne fais que dire la vérité, ce sont des faits. Il faut accepter la réalité telle qu’elle est.

  4. 4 Erwin Le 17 mai 2012 à 17h16

    Et petit détails, seuls les cégep et faculté en grève auront la modification de calendrier. Alors le «je me rendrais compte que des dizaines de milliers d’étudiants contre la hausse qui ont terminé leurs sessions et qui ne recommenceront pas avant le début d’octobre.» c’est pas vraiment exacte. Mais bon quant comme Sylvain vous rejeter TOUS les sondage que ce soit du Devoir, CROP, la Presse, Canoe, etc. qui montre que la hausse obtient l’appui de plus de 60% de la population, je comprend que vous remettez aussi en doute tous les autres informations qui font pas votre affaire. Va falloir accepter un jour que la grande majorité des verts sont verts par convictions et idéologie, pas des pantins du pouvoir. Mais je dois dire que ça doit être plus facile pour vous de basher sur les verts en les prenants pour des pantins et non pas des gens éduqués, c’est dur d’argumenter avec des gens informé, c’est bien plus facile de désinformé avec des articles soutenu par aucun fait…

  5. 5 Erwin Le 17 mai 2012 à 17h30

    Voici 2 erreurs majeures dans votre réponse Sylvain
    1. le principe d’hausser les frais de scolarité et les prêts et bourses est n’est pas mal. Certaines idéologies appuient d’autre non. Aucun rapport avec un crime, donc il n’y a aucune raison que tout le monde soit contre. D’ailleurs la CAQ est pour la hausse et ils sont quand même pas manipuler par le PLQ la..

    2. «Si le gouvernement passait seulement la loi spéciale pour assurer l’accès aux salles de classe sans suspendre les cours, il ne serait pas à Québec, il s’en contre-ficherait de la grève.» vrai si les rouges respectais la loi. si les contre la grève avait accès à leur cours, il laisserais les grévistes tranquille car ils ont le droit de manifester pacifiquement et ils ont le droit de boycotter leur cours, les verts ont toujours reconnu ces droits.

    Mais comme je dis vous semblez pas capable de croire que des gens ont vraiment d’autre opinion que vous et d’autres idéologies, non vous préférez vous persuadé qu’ils sont manipulé par le PLQ. Perso, je suis vert, je le suis ouvertement depuis octobre et je porte le carré vert depuis janvier à l’UQAM. Pourtant je suis sur à 100% que je suis un militant anti-PLQ plus engagé que vous Sylvain. Je suis sur que votre député libéral ne refuse pas vos questions lors des point de presse car il ne veut plus se faire coincer, je suis sur que l’attaché de votre député n’a jamais eu à calmer votre député car vous l’aviez fait fâcher en publique tellement il était pris dans une discussion avec vous. ET devinez quoi ? je ne suis pas du tout une exception!

  6. 6 Sylvain R. Le 17 mai 2012 à 18h06

    Erwin,

    “Est-ce que ça a fait mal d’écouter le point de presse tantôt Sylvain ? Est-ce que ça a fait mal d’apprendre que cet article est totalement faux et représente l’opinion de quelqu’un qui est TRÈS mal informé sur la situation?”

    Pourquoi ça ferait mal, j’ai écrit l’article en regardant le point de presse et ça m’a justement inspiré. Relisez mon article. Bien sûr que les verts qui étudient en ce moment dans un cégep en grève ou un département d’université en grève ne veulent pas l’intégrité de la loi spéciale. Ça saute aux yeux, il faut être dupe pour ne pas le voir.

    ” vrai si les rouges respectais la loi. si les contre la grève avait accès à leur cours, il laisserais les grévistes tranquille car ils ont le droit de manifester pacifiquement et ils ont le droit de boycotter leur cours, les verts ont toujours reconnu ces droits.”

    Vous êtes un fier individualiste. Vous utilisez le mot “boycott” alors qu’il s’agit de grève. Relisez-vous pour l’amour de dieu. Que vous le vouliez ou non, il s’agit de grève. Et les élèves qui entrent, ce sont des scabs, point à la ligne.

    Avec les verts, les femmes aujourd’hui n’auraient toujours pas le droit de vote et les noirs seraient encore des esclaves.

    Mais bon, vous diriez, “nous on est en faveur que les femmes votent et que les noirs cessent d’être des esclaves, mais on n’a pas le temps. On a besoin d’esclaves à la maison. Manifestez pour ça, mais moi je garde mon esclave.”

    C’est comme ça que vous “sonnez” quand vous parlez. Je sais que c’est dur à lire et entendre, mais c’est ainsi. Vous appelez la grève “boycott” comme on appelait l’esclavage “travail non rémunéré” ou “bénévolat forcé”.

  7. 7 Vincent Le 17 mai 2012 à 18h06

    J’appuie Erwin!
    Je ne comprends pas pourquoi à chaque fois que l’on parle des verts, on les traite de droitiste, de membre du parti libéral, d’individualiste et j’en passe!
    Je suis de GAUCHE et je suis VERT. Je suis capable de compter par contre. Je suis pour que tout le monde ait une chance, les pauvres comme les riches et c’est pourquoi il y a les prêts et bourses! Depuis le début, je suis pour une augmentation des prêts et bourses et, maintenant que c’est fait, je suis totalement POUR l’offre de Charest. J’irais même plus loin, l’argent économisé par le comité irait là où est-ce qu’on en a vraiment besoins…

    Contrairement à ce que les rouges pensent, les universitaires sont les riches, ceux qui pensent à aller à l’université sont les riches… (j’inclus ce qu’on considère de classe moyenne aussi dans les riches) Juste hier, j’ai vu un article qui parlait de famille CANADIENNE qui avait du mal à se NOURIR !! Eux ne pensent pas à aller au CEGEP, encore moins à l’université… C’est pour ces causes là que les étudiants devraient se battre et non pas pour que eux puissent payer leurs études moins cher et ne pas faire trop d’effort… À mon avis, ce sont les ROUGES qui sont ÉGOISTE !

    Moi, je mettrais cet argent là pour améliorer les VÉRITABLES services sociaux, les services qui vont toucher ceux qui en ont vraiment BESOINS!! Voir, j’augmenterais l’aide humanitaire! Je ne pense pas que vous êtes déjà aller dans un pays défavorisé? EUX sont pauvre, pas les étudiants…

    Je dois admettre par contre que ce n’est pas le partie libéral qui fera ce que j’ai dit… C’est pourquoi je ne suis pas libéral, même si je suis vert. Je ne suis pas conservateur non plus comme que vous pouvez vous l’imaginer…

    Dernière chose pour finir ma montée de lait. Comment OSENT-ils (les rouges) parler de printemps érable ?!?!! J’ai honte pour eux… Durant le printemps arable, le monde se battait pour pouvoir voter, manger, être libre. Des centaines de personnes sont mortes durant le printemps arables…

  8. 8 Sylvain R. Le 17 mai 2012 à 18h09

    Ici, le sondage le plus objectif et sérieux depuis le début de la grève étudiante dit que 60% des Québécois sont contre la hausse:
    http://www.newswire.ca/fr/story/976833/un-nouveau-sondage-indique-que-la-majorite-des-canadiennes-et-canadiens-croient-que-les-frais-de-scolarite-devraient-etre-reduits-ou-geles

    “Le sondage révèle que, même au Québec, où les tentatives du gouvernement d’augmenter les frais de scolarité de 75% en cinq and ont entraîné une grève étudiante acharnée, près de 60% des répondantes et répondants croient qu’on ne devrait pas augmenter les frais de scolarité.”

  9. 9 Vincent Le 17 mai 2012 à 18h13

    Je viens de voir votre nouveau commentaire… Que de condescendance envers les verts… Je ne peux pas parler pour tout le monde, mais les verts sont POUR la hausse. Ce ne sont pas seulement des personnes qui sont trop lâche pour faire la “grève” et veulent finir leur cours…

    Aussi, je vais vous surprendre, mais je serais pour la gratuité dans d’autres circonstances (moins de dette, pas de crise économique, pas d’injustice BEAUCOUP plus criante ailleurs). Toutefois, cette gratuité devrait être accompagné d’un “quota” d’étudiants selon le sujet étudié.

  10. 10 Sylvain R. Le 17 mai 2012 à 18h15

    “Et petit détails, seuls les cégep et faculté en grève auront la modification de calendrier.”

    Impossible. L’université et le cégep va commencer plus tard pour tout le monde. Par exemple, ceux qui sont aux cégeps dans des pré-universitaires, il faut bien que l’université commence plus tard aussi. Vous n’y aviez pas pensé à ça hein? Et si les profs enseignent en août et septembre, les nouveaux élèves doivent attendre que ces profs aient terminé aussi avant de commencer leurs cours.

    Simple logique!

  11. 11 Sylvain R. Le 17 mai 2012 à 18h22

    Quand je lis un article d’André Pratte, je le trouve aussi souvent condescendant, mais je n’ai pas la chance de lui répondre. Ici vous pouvez me répondre, c’est déjà ça de gagné.

    Je n’ai pas dit que ce sont tous les verts qui se sentent comme “je me sentirais si j’étais un “verts” injoncteur aujourd’hui SI j’étudiais dans un cégep ou un université en grève”. C’est ça le coeur de mon article, mais vous vous sentez attaqués, ça je ne peux rien y faire.

    Si vous lisez entre les lignes, vous pourriez même voir que j’ai une certaine sympathie pour ces verts. Bien sûr plusieurs doivent être frustrés. Je n’ai pas dit qu’ils sont membres du PLQ, mais qu’ils ont comme été utilisés par le PLQ. Ce n’est pas pareil. Jean Charest a profité de vous pour garder sa ligne dure envers le mouvement étudiant. Vous avez simplement été utilisés comme, disons, quand la CIA utilisent des “fous” pour arriver à leurs fins. Voilà tout. Sinon, s’ils avaient du respect pour les verts, celles et ceux qui ont payé pour des injonctions, Charest ne suspendrait pas la session.

    Vraiment, je comprends que c’est frustrant.

  12. 12 Daniel Lafrenière Le 18 mai 2012 à 7h51

    John Charest se fout de la masse, il n’en a que pour les gros, La Mafia, Power Corporation ect.
    Trois ans pour accepter une commission d’enquête contre le crime organiser, trois mois, sans une seule rencontre avec les étudiants pour arriver à une loi spéciale qui restreint tous les petits. Il se cache derrière des femmes pour faire son sale boulot de dictateur, quand elles sont épuisées, il les jette à la poubelle et les remplace…
    Pensez une minute. En bon *père*, chose que je doute qu’il soit, s’il dirige sa famille comme notre société,il n’avait qu’un geste à poser pour mettre un terme à cette crise et c’est s’asseoir avec les étudiants et leur dire ceci : Je comprend bien le poids que notre génération fera porté à votre génération, je m’engage à poursuivre sans relâche tous ceux qui abuse de notre système et tout l’argent ainsi récupéré, je l’injecterai dans l’éducation pour m’assurer de la gratuité scolaire. Je m’assurerai que les minières paieront leur juste part de redevances aussi, je taxerai davantage les milliardaires de notre société pour permettre un peu de répits au plus démunis de ce monde.
    Imaginez un instant, tout ce que cet homme a trouvé c’est réprimer davantage les jeunes, tenter de les diviser entre eux, faire porter l’odieux de son égo trip aux enseignants et passer une loi qui menace les étudiants d’un endettement ignoble supplémentaire s’ils ne se plient pas à sa volonté de préserver à tout prix la tranquillité des gras de ce monde…

    N’oubliez surtout pas que quelques jours passés, un groupe de manifestants, qui n’ont absolument rien à voir avec le conflit étudiant, se sont présenté à la réunion annuelle de Power Corporation..
    Oui le mouvement étudiant a dérangé les vrais abuseurs, les vrais perturbateurs, les vrais oppresseurs hypocrites de notre système, les Power Corporation de ce monde !!!

  13. 13 Erwin Le 1 juin 2012 à 18h25

    Dsl, pour mon absence momentanée, mais je suis de retour. Je vais d’abord reprendre la discussion sur les verts, et ensuite si vous le permettez sur la droite.

    D’abord les verts, je veux rappelez que la conférence de presse dont je parlais et dont Sylvain c’est inspiré. C’est celui des verts. avec le PQ, Khadir, Aussant,les fédérations étudiantes et les carrées blancs. Ou ensemble ils mettent en garde contre la loi 78, tous oublie leurs divergences pour dire la loi 78 n’est pas la solution comme le PLQ le promet. Est-ce que c’est un message d’un groupe manipulé par le PLQ ça ??? Les verts sont d’accord avec le PLQ sur le bien-fondé de la hausse c’est TOUT. Les verts ne sont pas des pantins ils sont pro-hausse par conviction et pas idéologie.

    La plupart des verts ne sont pas pour la loi 78, OUI, c’est un fait, c’est pour quoi les verts n’appuie pas cette loi. Par contre beaucoup de Verts dans les Cégep et université en grève sont à 100% d’accord avec la loi 78 et ont grandement critiqué le MÉSRQ de ne pas avoir chaudement appuyé la loi.

  14. 14 Erwin Le 1 juin 2012 à 18h39

    C’est un BOYCOTT, une grève (du travail avec les lois qui s’y applique) c’est avec une relation employeur-employé. Les étudiants payent pour aller en cours et quand la majorité d’une faculté décide de stopper les cours pour réclamer quelque chose, tous suivent en solidarité et en respect du pouvoir des AG. Je trouve ça très bien. Mais si certains voulaient aller en cours quand même c’est leur droit. Comme quand une municipalité boycotte un Wal-Mart, c’est leur droit, mais les clients qui veulent y aller ont le droit aussi d’y magasiner. C,est pas une grève du travail, celui qui va magasiner n.est pas un scab. La relation entre faculté et étudiants est un boycott.

    Par contre, le terme grève sociale est bon pour le mouvement étudiant vis à vis le gouvernement. je suis très d’accord c’est un groupe qui utilise des moyens de pression pour influencer les décisions du gouvernement. C’est un principe reconnu en démocratie qui est très louable. Attention par contre les notions de scab et droit de piquetage sont nullement relié à la grève sociale car les gréviste dans ce cas sont volontaire et lié par leur solidarité et leur idéologie et non par leur situation ou occupation.

    Sylvain si tu parlais que c’est une grève sociale, je m’ excuse, nous nous étions mal compris, nous sommes d’accords sur la grève sociale. Par contre, vous utilisez le mot scab d’une façon erroné.

  15. 15 Erwin Le 1 juin 2012 à 19h09

    Maintenant le Verts en moi va se taire et laisser la place au militant de droite. Je suis heureux de vous apprendre que le mouvement de droite le plus fort au Québec est d’une nature proche des libertariens. Donc, pour les droits des plus petites minorités qui soit: les individus. L’argument qu’un gars de droite est contre le vote des femmes et pour l’esclavage était bons en 1910. Pas aujourd’hui. La droite libertarienne est pour le port du voile intégrale, pour les mariages gais, ainsi que toutes les autres libertés individuelles. La droite est contre des quotas d’hommes dans certains domaines par exemple. S’il y a moins de femmes dans un domaine cet écart va se résorber par lui même en embauchant selon le mérite. Rejeter le meilleur candidat car c’est un homme et il y a déjà assez d’homme dans ce domaine est inacceptable pour nous. C’est pareil si on limitait le nombre d’enseignante engagée pour permettre d’avoir un équilibre 50/50 chez les enseignants du primaire. C’est inacceptable.

    La droite est beaucoup moins intolérante que la gauche ces années-ci. Les manifs de droite sont systématiquement attaqué par des militants de gauche alors que la droite laisse les manif de gauche dans la rue, et intervient en mots dans les médias sociaux ou traditionnels. Regarde la monté du Tea Party, un groupe de droite que je n’appuie pas, amis qui a été un fort mouvement de contestation du gouvernement américain qui a été entendu partout dans le monde. Combien de geste de désobéissance civile ? combien d’arrestation ? combien de blessé ? Et ne me répondez pas que c’est par qu’ils sont du bord du pouvoir. Ils était un mouvement de contestation du pouvoir en place. Et ne dites pas qu’ils peuvent se montrer car ils sont riche. Regardez le mouvement actuel au Québec rouler sur l’or des syndicats d’ici et de l’Ontario pendant que les Verts ont ZÉRO budget ni don.

    La droite n’est pas pour le PLQ et leur corruption, leur jeux de pouvoir avec les entreprises et les retours d’ascenseurs. La gauche pense que la solution est de nationaliser les compagnies. La droite pense que de rapprocher d’avantage compagnie et gouvernement est la meilleure façon de maximiser les jeux de pouvoir et la magouille. Plus le pouvoir et le potentiel de gains est grand, plus ça va attirer les croches. la droite pense plûtot que le Gouv n’as pas à se mêler des compagnies. Plus l’espace entre l’économie de marché et le gouvernement est grand, moins nous verront de lobbyiste sale, de corruption. Les gens ont toujours le droit de retiré leur investissement d,une compagnie privé croche ou de la boycotter. Ils n’ont pas ce choix avec les monopoles d’états.

    Ne mélangé pas la droite et les autoritaires. Surtout pas au Québec quand les autoritaires sont curieusement surtout à gauche. exception faite de Jean Charest qui se cale encore et toujours.

  16. 16 Erwin Le 1 juin 2012 à 19h21

    Pour ce qui est du début des sessions. Plusieurs faculté vont offrir des programme lousse pour permettre aux étudiants touché par la grève d’éviter les conséquences d’un début en octobre. Mais la grande majorité des institutions non-touché par la loi 78 comemnce en septembre. Même McGill qui fut touché par la grève: “As you know, at McGill a relatively small number of students boycotted classes or attempted to prevent others from attending class. We were able to complete our academic year, including exams, on time. Consequently, we will start the fall semester on 4 September 2012, as scheduled.”
    http://www.mcgill.ca/channels/spotlight/item/?item_id=216437. Donc, simple logique ? Oui. Mais plusieurs écoles envoient le message : arrangez vous avec vos troubles !! Vous vouliez boycotter vos cours: assumé. Je trouve ça horrible pour ceux qui était contre le grève qui subissent maintenant les conséquences. Mais c’est un inconvénient de la démocratie!! Par contre pour les rouges qui vont avoir un session condensé, ou manquer le premier mois et qui chiallent, je réponds «Vous n’y aviez pas pensé à ça hein?» comme tu m’as dit à moi. Mais nous y avions tous pensé. Cela a été pris en compte dans les calculs.

  17. 17 Sylvain R. Le 2 juin 2012 à 2h20

    Merci Erwin pour avoir pris autant de temps pour justifier l’individualisme et l’égocentrisme des verts.Vous vous assumez, c’est noble. Tiens, on dirait qu’on a fait un site Internet pour les verts http://cousrouges.com/

  18. 18 Philippe Le 8 juin 2012 à 16h40

    Et maintenant, Laurent Proulx abandonne son cours..

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 536 a été rédigé par Sylvain il y a 7 ans et 1 mois, le jeudi 17 mai 2012.

Il y a 18 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: La voisine: la solution des libéraux à la crise d’accessibilité aux services de garde! Depuis le lancement de la pétition Un enfant, une place, plusieurs révélations troublantes ont été faites à propos du gouvernement [...]

2009: Abolition des primes estivales dans le réseau de la santé « En mars dernier, nous apprenions que le ministre de la Santé et des Services sociaux, Yves Bolduc, décidait, contrairement à [...]

2009: La manifestation du RRQ a fait la Une! Des centaines de manifestants se sont joint au RRQ le 11 mai pour demander la démission de Michael Sabia. Cette manifestation [...]

2009: Ignatieff bashing (Torries edition) Question légitime sur une personne qui sera probablement Premier Ministre du Canadéa (dixit Jean Chrétien) avant longtemps. L'exercice a été tenté [...]

2006: Le Québec et ses relations à l’international De quoi a l'air le Québec à l'international? Qu'est-ce que les gens d'autres pays pensent du Québec? Quel rayonnement [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages