Le mardi 13 mars 2012

PolitiqueQuébec

Grève étudiante: pas de session annulée, admet Line Beauchamp

Voilà qui devrait faire réfléchir les étudiants contre la grève, mais contre la hausse

Par AmériQuébec

Un des arguments qu’on entend souvent de la part des étudiants qui refusent la grève générale illimitée, c’est la crainte qu’ils ont de voir leur session annulée. Ils peuvent désormais être rassurés: Line Beauchamp donne raison aux grévistes et confirme que la session ne sera pas annulée et que les cours seront repris.

Enfin, on va pouvoir jaser. Les fidèles porteurs du carré bleu, c’est-à-dire ceux qui s’opposent à la grève, mais qui s’opposent aussi à la hausse, et ce souvent par crainte de voir leur session annulée, pourront enfin considérer d’appuyer le mouvement de grève générale illimitée déjà en place.

Quand Line Beauchamp n’est pas occupée à affirmer que la facture de la hausse des frais de scolarité sera refilée à la classe moyenne, celle-ci nous confirme que la session ne sera pas annulée. Effectivement, la ministre de l’éducation Line Beauchamp a reconfirmé aux médias cette semaine qu’il n’était pas dans les plans d’annuler une session, donnant raison aux grévistes qui affirment depuis le début du mouvement de grève qu’aucune session ne sera annulée et qu’il ne s’agit que d’un épouvantail pour étouffer le mouvement qui cumule près de 175 000 étudiants en grève.

Line Beauchamp a tout simplement admis à l’émission Larocque Lapierre une évidence: “C’est clair là, on s’en va vers l’obligation de reprendre les jours de cours en dehors de la fin prévue de la session”. Vous n’êtes toujours pas convaincu? Elle poursuit: “Un jour, faut que ça se reprenne, ces cours là”.

Déjà, le 19 février, Line Beauchamp admettait à l’Agence QMI que la session ne serait pas annulée: « La personne qui va être principalement touchée et dérangée et qui va vivre des perturbations, c’est l’étudiant lui-même, parce qu’un jour, il va devoir reprendre ses cours. »

Rappelons qu’en 2005, lors de la grève étudiante historique en opposition à la coupure de 103 millions de dollars dans le système des prêts et bourses, le gouvernement a fini par plier au début du mois d’avril, et que les cours furent effectivement repris sans problème. D’ailleurs, tous les étudiants qui ont repris leurs cours à ce moment sont toujours en vie, et leur existence, sept ans après les événements, demeure inchangée. Par contre, grâce à leur témérité, ils auront permis aux gens les plus pauvres de ne pas s’endetter davantage lors de la poursuite de leurs études.

Line Beauchamp affirme qu’elle pourrait revenir sur sa décision

Celle qui affirme dur comme fer qu’il n’est pas question pour le gouvernement de reculer a pourtant déjà fait preuve d’ouverture. Questionnée par Radio-Canada au mois de février quant à savoir si le gouvernement pourrait revenir sur sa décision, Line Beauchamp affirmait: “Je pense qu’on n’est pas rendu là, euh, on va suivre la situation de près, mais vraiment je vous le dis, la décision elle est prise, et euh, je pense qu’on verra au cours du printemps“.

Line Beauchamp
Crédit de la caricature originale: Yvon Roy 

Les cégeps de Québec pourraient finir par tomber en grève illimitée, eux aussi

Par ailleurs, il n’est pas à exclure que les cégeps de la région de Québec, qui ont actuellement refusé de prendre part au mouvement de grève générale illimitée, reconsidèrent leur position et décident finalement d’emboiter le pas.

Effectivement, alors que les cégeps de la région de Québec s’opposent généralement à la hausse mais aussi à la grève illimitée, l’effet boule de neige pourrait finir par les convaincre de se joindre au mouvement national. Rappelons que, toujours en 2005, outre le campus de Charlesbourg, les cégeps de la région de Québec avaient boudé le mouvement de grève jusqu’à la fin du mois de mars, moment où lequel le Cégep de Ste-Foy, suite à un vote important par Internet, s’était joint au mouvement de grève générale illimitée:

Un premier vote de grève générale illimitée est tenu par référendum électronique au début mars pour la question de l’aide financière aux études. La population étudiante se prononce contre à 65,1%.

Une grève d’une journée pour une manifestation nationale est votée pour le 24 mars. L’Assemblée demande aussi une autre assemblée générale spéciale pour un nouveau vote de grève illimitée vu que la situation nationale a évolué.

Suite au nouveau référendum électronique tenu le 30 mars, l’Asso tombe en grève illimitée et rejoint les 185 000 autres étudiants de la province. Cette grève durera jusqu’au 8 avril où un record de participation à une assemblée a été atteint: 2500 étudiants!

Un peu moins de deux semaines plus tard, la pression était si forte que le gouvernement présentait une offre aux étudiants, offre qui fut finalement acceptée.

Il y a donc un parallèle à faire que avec ce qui se passe avec le mouvement de grève d’aujourd’hui et celui de 2005: dans les deux cas, le Cégep de Ste-Foy avait tout d’abord refusé la grève illimitée, tout en votant en faveur d’une levée de cours pour la manifestation nationale ayant lieu à la fin du mois de mars. Alors qu’à ce jour, près de 175 000 étudiants ont opté pour la grève, je vous laisse imaginer la suite.

44 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Renee Houde Le 13 mars 2012 à 3h05

    Ce que Madame Beauchamp oublie de dire est que le Québec ne peut pas dépenser l’argent qu’il n’a pas.

    Nous avons une des plus grosse dette sur la planète avec nos services trop généreux, tel les garderies @ $7 et les frais scolaires les plus bas au Canada, etc. Il ne faut pas ambitioner sur le pain béni, comme on disait autrefois.

    Les étudiants ont de l’argent pour des iPhone, iPad, iPod, vêtements de griffe, voyages…C’mon! Ils doivent faire leur part, c’est aussi simple que çela.

  2. 2 Dave L. Le 13 mars 2012 à 15h05

    Encore l’argument farfelu des iPhone, des voyages et des vêtements griffés… Que d’élucubrations ma chère madame!

    En passant la dette du Québec avoisine les 52% de son PIB, on est loin d’être les pires 😉

  3. 3 Eric Le 13 mars 2012 à 15h48

    Alaska 3e……. Il on vraiment une vie là-bas ?

  4. 4 Sabrina Le 13 mars 2012 à 15h49

    Ça ne représente que 0.2% du budget…. ce n’est pas avec cela qu’on élimine une dette qui se trouve être bien plus complexe qu’on pourrait le croire.
    De plus, ceux dont vous ne cessez de prendre exemple; les étudiants qui ont des iPhone, vêtements et tous le tralalala… participent activement à l’économie en étant de fiers consommateurs, certaines entreprises ne survivent que grâce à ces étudiants “gâtés pourris”. Cet fraction de la population étudiante fait d’ailleurs partie de la classe moyenne ou plus riche…donc la hausse les concernent par le fait que se sera encore les parents qui devront payer les frais—> une autre taxe déguisée et mal proportionnée sur l’ensemble de la population québécoise.
    Avant de demander sans cesse de l’argent aux contribuables, pouvons-nous nous arrêter 2 minutes pour penser et revoir la manière donc l’argent en place est actuellement géré et où pouvons-nous en acquérir d’avantage en restant juste vis-à-vis la justice et l’équité sociale. Si après tous cela il y a encore un problème, là on peut demander un peu plus de sous de la part des citoyens.
    Autre pensée: sommes-nous donc rendu à une société où il faut être pauvre pour être concerné par les moins fortunés?
    Informez-vous ma chère dame parlez à des étudiants normaux, ne regarder pas seulement la télévision, parce que bientôt ils vont vous dire que les pensions de retraite coupées, des frais dans les hôpitaux, …, sont justifiables.

  5. 5 Pascal Grenier Le 13 mars 2012 à 15h58

    En passant ton chiffre vient de quelle année car en 2012 on arrive a 100% si tu compte tout les dettes, les données sont de 2010

  6. 6 Julie Le 13 mars 2012 à 16h36

    J’aimerais bien avoir un lien vers la dites émission de Radio-Canada qui est passé en Février, question d’avoir une notice bibliographique valable.
    Merci

  7. 7 Adam Le 13 mars 2012 à 16h52

    pour répondre a un exemple d’étudiant “normal”, je vais décrire ma situation présente.
    Je travaille dans une usine pour économiser afin de payer la suite de mes études que je n’ai pour le moment pas les moyens de m’offrir. je vis toujours chez mes parents.
    Mon ordinateur est un cadeau de mes parents pour le moment où je suis entré au cegep pour la premiere fois, c’est a dire pour mon anniversaire de 17 ans. mon Ipod est un nano de 3e génération presque innopérant que je conserve depuis 6 ou 7 ans, le vetement le plus cher en ma possession est une veste de 30$ et mon cellulaire est le même depuis 3 ans, moment auquel ma soeur me l’a donné pour que je puisse joindre mes parents en cas d’urgence.
    On me prête une voiture pour me rendre a mon lieu de travail et, quand j’arrive a m’y inscrire, au cegep, et cette voiture date de 1992.
    Le prix d’inscription n’est toujours que d’environ 150$ et je suis pris dans cette situation. Si la hausse est appliquée malgré notre tentative de nous faire entendre, je ne pourrai tout simplement plus me permettre de continuer mes études. Le québec sera coincé dans un système économique semblable a celui des états unis: les riches ont les moyens d’étudier et d’avoir des emplois payants, et les pauvres ainsi que la classe moyenne seront condamnés a rester pauvres.

  8. 8 Yannick Therrien Le 13 mars 2012 à 16h55

    Vous êtes drôle, vous parlez que le gouvernement à mal gérer les finance de l’état… oui c’est vrai ils font des erreurs je vous l’accord, mais lorsque vous parlez de prendre l’argent des parents pour payé l’étude à leur jeune, mais là ça me fâche et je vous répond REEE ou peut ceux qu’il ne le sait pas Régime d’épargne enfant enregistrer. Ce fameux régime que le gouvernement à mis sur place a pour but que le parent contribue pour les études futures de son enfant, mais ce qui est magique est que le gouvernement ajoute de l’argent afin de “booster” le capital afin d’obtenir un meilleur rendement en intérêt. De plus, le capital investi est redonner au parent et les intérêts sont transférés à l’enfant et en plus il n’est pas calculé dans les prêts bourses et dans les rapports d’impôt

    Au lieu de chialer sur le fait que les contribuables paye et n’arrête pas de payer et dire que le gouvernement ne gère mal les finances de l’état, apprenez à gérer un budget de quelque millier de dollar avant de vous en prendre à celui qui doit gérer un budget de plus de 90 millard en ayant comme citoyen une gagne de chialeux qui chiale lorsqu’on lui demande de payer pour des services, mais qui chiale aussi lorsque l’état coupe par manque d’argent

    Par contre, le gouvernement n’est pas parfait et ce n,est pas une raison de lui laisser le champs libre sur des dépenses inutiles.

    Il y a des cours qui sont une inutilité auprès de notre société et je refuse de payer pour un étudiant qui ne contribuera à la société par la suite de ses études

  9. 9 Dave L. Le 13 mars 2012 à 17h08

    Julie, la source elle est là, http://1625canepassepas.ca/2012/02/lapsus-revelateur-de-la-ministre-beauchamp/ qui pointe elle-même vers ladite émission.

  10. 10 Katie Le 13 mars 2012 à 18h58

    Et la session d’été elle non plus ne pourra pas être annulée? On va faire 10 cours durant l’été?? C’est magnifique!

    Soyons réaliste un instant si cest pas la session maintenant qui sera cancellé, ça sera celle de l’été, et si ça continu durant l’été, ça sera celle de l’été et peut-être même d’automne que les étudiants devront faire une croix dessus, sauf s’ils désirent prendre aucun retard et s’inscrire à 10-15 cours à la fois….sauf si leurs cours ne se donnent qu’à l’été, comme c’est le cas de plusieurs, qui vont se voir retarder d’une année complète car ils devront atendre l’année prochaine pour finir leurs éudes

    Je suis d’accord avec Yannick, sérieusement le gouvernement fédéral booste ton REEE et gouvernement provincial en ajoute encore, suffit de mettre faible somme par mois, booste par les 2 paliers, pendant plusieurs années et, ajoutant aussi les intérêts, tu as une bien belle somme de départ. Les autres provinces l’ont compris, c’es des bourses relativement facile à aller chercher peu importe le revenu de ses parents. Il y a pas de ”après revenu X des parents, le gouvernement ne paie plus de bourses”

  11. 11 Jean-François Noël Le 13 mars 2012 à 19h53

    J’adore l’argument de richesse absolue avec les produits Apple et les voyages. Non seulement parce que c’est basé sur du vent, mais aussi parce que c’est facile de la retourner contre celui qui la sort.

    Voyez-vous, si vous allez voir les chiffres, vous constaterez que les étudiants d’aujourd’hui travaillent de plus en plus pour payer leurs études et leurs biens de consommation que c’était le cas dans le temps. Personnellement, je n’ai aucun produit apple et je n’ai jamais mis les pieds dans un avion… mais admettons pour un instant que je le fais.

    Donc voilà, je travaille, je bénéficie d’un service public et je me paye apparemment des voyages dans le sud et des biens de luxe. Par contre, pour ce qui est de mon service public, il faudrait que je paie ma part parce que j’ai des biens de luxe…. Voulez-vous donc me dire, pourquoi les vieux qui sont toujours rendus à l’hôpital, et les un peu moins vieux qui engorgent les urgences avec leur bébé qui “a toussoté un peu aujourd’hui….” ont le droit de se payer des biens de luxe? La santé nous coûte cher, mais il est jamais question de “payer sa juste part”. Je n’ai pas d’automobile, est-ce que tous les gens qui en ont se privent de biens de luxe pour rénover les routes?

    Même si les étudiants étaient aussi riches que les bâtisseurs//baby-boomers//quelques X pensent qu’ils le sont… allez voir sur statistiques Canada pour vous rendre compte que la plupart de ces gens “riches” travaillent plus que vous dans le temps.

  12. 12 Gabriel Manzano St-François Le 13 mars 2012 à 20h11

    @Renée Houle: La hausse, si elle s’applique, va faire économiser au gouvernement environ 1,8% de son budget. Donc, la hausse est idéologique et ce n’est pas vrai que l’État n’a pas les moyens de renoncer à cette hausse. Il y a moyen d’aller chercher l’argent ailleurs(dans les redevances du Plan Nord par exemple), mais ce n’est pas tout. Savez-vous qu’en ajoutant 10 paliers d’impositions, on réduirait les impôts pour 90% de la population québécoise et on irait chercher 1,2 milliards de dollars de plus. En comparaison, la gratuité scolaire coûte 700 millions. De plus, l’argent des universités est mal gérée. Une des preuves est la pénalitée de 2 millions imposée à l’université Concordia par la ministre pour avoir mal gérée l’argent de l’université. Trop d’argent est aussi mis dans la recherche commercialisable au détriment de l’enseignement. Quand l’État s’engage moins, l’université finit par devenir l’esclave de l’entreprise privée et perd son rôle fondamental. Les étudiants dont vous parler qui ont toutes sortes de gadget sont en faite les étudiants qui ont le soutien de leur parents pour payer leur études, mais ce n’est pas tout les étudiants qui ont la même chance. Je milite pour les étudiants comme Adam(voir son commentaire), pas pour ceux qui comme moi, on le soutien de leur parents pour payer leur études.On estime que 7000 étudiants n’auront plus accès aux bancs de l’université si la hausse finit par s’appliquer.

  13. 13 Lorie Le 13 mars 2012 à 22h26

    Pour vrai, je ne suis plus capable d’entendre parler de iphones!
    J’en ai pas de iphone ok, juste un petit téléphone samsung qui me sert de téléphone résidentiel. J’ai même pas internet haute vitesse, j’ai un système intermédiaire. j’achète mon linge dans les entrepôts, j’ai mon laptop depuis 3 ans. Je ne suis pas sortie de l’année pour prendre une bière, j’en ai pas les moyens. Ma mère est malade, et je suis diabétique. Je n’ai même pas ce qu’il faut pour payer ma session en prêts et bourses, et je dois quand même payer mon loyer, mes livres, ma session, ma nourriture, mon électricité. Tout ca en comptant que je fais un double-bacc, qui me permet de travailler environ 20h par semaine. J’étudie pour être enseignante, les enseignants sont payés à peine au-dessus du seuil de la pauvreté. Je suis tannée des arguments sur les dépenses inutiles des étudiants. Ceux qui ont les moyens de se payer des iphones, ce sont ceux qui milite pour la hausse, ceux que la hausse ne touchera pas!

  14. 14 Marc Larose Le 13 mars 2012 à 22h33

    Pourquoi ne pas rétablir les impots sur les grandes entreprises? Le gouvernement Charest a coupé 900 millions $ de revenu, soit 3 fois plus que ce qu’il espère avoir avec la hausse! Rendons le droit à l’éducation aux Québécois et cessons de favoriser les riches, la bourgeoisie!

  15. 15 Jean-Christophe Le 13 mars 2012 à 23h48

    @Marc Larose:

    Parce que c’est ça qui nous permet de compétitionner avec le reste du Canada et les États-Unis. Et se sont déjà dans les plus élevées au monde!
    Se sont les chiffres de 2005 et l’impôt canadien est à environ 35%. Le taux actuel au Québec est de 28% mais je crois que la moyenne canadienne à baisser un peu depuis le temps, et celle des états-unis vient aussi de baisser. Impôts aux entreprises plus faible -> plus d”emploi -> plus d’impôts payés et plus de pouvoir d’achat -> plus de taxes. Ce n’est pas 900 millions net qui a été perdu.
    http://en.wikipedia.org/wiki/File:Income_Taxes_By_Country.svg

    @Sabrina: Je suis désolé mais votre situation n’est pas la situation “normale”. On dit qu’il ne faut pas généralisé avec les iPhone, mais il ne faut pas généraliser de l’autre côtés non plus! Ce que je dis n’est pas un argument pro-hausse, je fais juste préciser que ce n’est pas vrai que nous, les étudiants, sommes tous pauvres. Travailler pendant 1 ou 2 ans pour accumuler de l’argent au lieu de s’endetter, c’est faire le choix de ne pas avoir de dette. Perso j’aime mieu avoir 10 000$ de dette que de reporter mon entrer à l’université d’un ans

  16. 16 Laurence Le 14 mars 2012 à 0h01

    Je suis étudiante a temps plein, j’ai un BlackBerry, une voiture, et des parents qui ne m’ont pas donné ni 1$ depuis bien des années. Malheureusement, je n’ai pas eu la chance de naitre dans une famille riche, c’est la vie. Je travailles a temps plein et me débrouilles très bien, même si il y a une augmentation des frais. Dans la vie si tu veux vraiment quelque chose tu t’arranges pour l’avoir, comme je le fais, a la fin je sais que c’est moi qui sera récompenser. Je travailles fort pour avoir tout ce que je veux et je ne ne plains pas. L’augmentation de 1625$ par année équivaut a environ 3h de travailles par semaines au salaire minimum, qui n’est pas capable de travailler 3h par semaine?? Ou si vous aimez mieux, cela équivaut a 1 cafe starbucks de moin par jour. Dans la vie il y a bien des choses qui ne sont pas juste mais malheureusement il faut vivre avec, je n’ai jamais vu personne faire la greve quand ils ont augmenté les taxes. Parce que nous sommes des adultes civilisés et non des jeunes étudiants avec un trop plein d’opinion qui essaies de contrôler le gouvernement. Les étudiants chiale d’une augmentation de 1600$ sur 5 ans mais sont prêts a prendre le risque de perdre ce même montant sur 4 mois si la session est Canceller. Allumez!!!

  17. 17 Dave L. Le 14 mars 2012 à 0h03

    Jean-Christophe, ce serait un choix si celui-ci s’imposait à tous sans discrimination sur leur origine géographique ou le salaire de leurs parents.

  18. 18 Dave L. Le 14 mars 2012 à 0h04

    Laurence, la ministre a dit que la session ne serait pas annulée. Allume!

  19. 19 Laurence Le 14 mars 2012 à 0h24

    La session d’hiver fini le 27 avril et celle d’été commence le 30 avril, tu crois qu’il va arriver quoi toi Einstein??? Ils vont rallonger la session d’hiver de quoi? 1 semaines? Ca va faire au minimum 5 semaines de cours que j’ai payé dont je suis privé. Bonne chance pour reprendre toute cette matière en 1 semaine!!!

  20. 20 Dave L. Le 14 mars 2012 à 0h41

    Garde ton calme Laurence, ça ne donne rien de paniquer. En 2005, dans les cégeps ils ont repris le nombre de jour minimal requis pour une session, ça a retardé la session d’été de quelques semaines tout au plus.

    À l’université ils ont coupé sur la matière, ou changé la pondération des travaux, et la session d’été a été à peu près pas impactée. La plupart des cours finissent à la mi avril dans plusieurs université, ça donne un bon deux semaine aussi pour rattraper le temps de grève.

    Dis-toi que dans 7 ans, ça va faire comme avec la grève de 2005: tout va bien aller. Faut dédramatiser. Au mieux, dans 7 ans, on aura gardé l’université accessible, sans répercussion plus qu’à court terme sur nos vies. Mais la victoire du mouvement étudiant, elle, se fera sentir à long terme.

  21. 21 Laurence Le 14 mars 2012 à 1h23

    Elle sera accessible même avec l’augmentation.

  22. 22 Dave L. Le 14 mars 2012 à 2h14

    Donc si je suis cette logique, on pourrait augmenter les frais de scolarité à 20 000$ et ça ne devrait pas affecter l’accessibilité?

  23. 23 Susie P Le 14 mars 2012 à 7h53

    Et comment pensez-vous être en maitrise de votre métier, être performant, être efficaces et avoir toutes les bonnes connaissances si vous concentrez la matière de 6 semaine en 1 et en changeant la pondération??? Pour certaine formation, le temps alloué pour former les travailleurs est déjà tellement peu, alors si on en enlève encore qu’est-ce que ça va donner? non, vous perdrez pas votre session. Mais dans les faits, vous allez perdre un grand savoir et ÇA, à long terme, ça va compter quelque part.
    Et Dave L. il y a une différence entre 1600 et 20 000$.

  24. 24 Jean-Christophe Le 14 mars 2012 à 9h06

    Dave L.

    Bien que ce soit loin d’être son point, si il y a l’AFE qui va avec, oui même à 20 000$ ce sera accessible. Je te conseil d’aller sur le site de l’OCDE. Ils affirment qu’il n’y a pas de lien entre l’accessibilité et les frais, tant que l’AFE est là. Le système américain est en fait même mieu (si une université américaine t’accepte, ne t’inquiète pas qu’elle s’arrange pour que tu viennes! C’est loin d’être le meilleur système, mais ce n’est pas aussi mauvais que ce que l’on tente de nous faire à croire) que celui de la France/Italie/Espagne/Portugal qui n’ont pas, ou de très bas frais de scolarité.

    Et oui choisir entre travailler ou s’endetter c’est un choix. Tu vas surement me dire que beaucoup non pas accès aux prêt? Le gouvernement du Canada a mit en place un système appelé PCBE qui garantie un prêt de 7000$ par année à tous. Cependant, Québec a décidé de transformer l’argent de ces prêts en augmentation de bourse pour les boursiers. Une pensé noble, mais qui génère un “collateral damage”.

    @Sabrina: Désolé, dans mon commentaire précédant je visais Adam et non vous!

  25. 25 Katie Le 14 mars 2012 à 10h07

    Dave L.
    ”La plupart des cours finissent à la mi avril dans plusieurs université, ça donne un bon deux semaine aussi pour rattraper le temps de grève.”

    Ma session d’hiver se termine le 1er mai, ma session d’été commence le 2 mai. Ils sont où tes 2 semaines possible pour rattraper les cours d’hivers sans avoir un impact sur la session d’été???

  26. 26 Valérie Le 14 mars 2012 à 10h20

    Oui les gens de 2005 on repris leurs cours et sont en vie , mais il y aussi des taux d’échecs énormes.

  27. 27 Pierre-Élie Le 14 mars 2012 à 12h07

    @ Jean-Christophe: C’est vraiment fort la pensée magique de la baisse d’impôts qui génère plus d’emploi. Cependant, si on est déjà au plein emploi et qu’on baisse les impôts, il n’y a pas plus de taxes, et pas plus de revenus pour l’état…

    Il y a une cause historique aux manques de fonds publiques et il faudrait arrêter de parler de la dette en circuit fermé. Ça fait depuis 2000 qu’on prépare la crise des finances publiques… Pour parler de chiffres, les budgets du Québec entre 2000 et 2011 ont réduit les revenus gouvernementaux à maintes reprises (2000-2001: indexation des paliers d’imposition: 2G$ par année en moins; 2001-2002: Réduction des taux d’imposition: 1.2G$ par année en moins; 2005-2006 : poursuite de l’allègement fiscal et indexation: 622M$; 2006-2007 : Réduction d’impôt: 950M$ par année en moins (section 5 p. 3 et 4; section 6 p. 20) ; 2007-2008: Élimination progressive de la taxe sur le capital: 890 M$ (voir Budget 2006-2007 section 6 p. 21). Impressionnant non, et pour voir les sources: http://simoncrepeault.blogspot.com/2012/02/comprehensible-la-greve-etudiante.html
    ou directement dans les budgets du Québec!

    Et comme le dit le doyen de la faculté de droit de l’ULaval: “Il me semble que tant qu’à passer le balai dans les universités, on devrait le passer dans toutes les pièces de la maison!” http://www.cyberpresse.ca/debats/opinions/201203/12/01-4504820-partager-les-sacrifices.php

  28. 28 Gabriel Le 14 mars 2012 à 14h34

    De la totale désinformation cet article. On lui met des mots dans la bouche si j’en juge par ce qu’il est écrit quand elle se fait citer. Dire que des cours doivent se reprendre n’est pas dire qu’une session ne peut pas être annulé (bien que pour ma part je suis pleinement conscient que c’est une éventualité très peu probable). Il écrit également que Line Beauchamp pourrait revenir sur sa décision concernant la hausse des frais, quand elle dit tout le contraire et je cite: « la décision elle est prise.», les lapsus et les prétendus “sous-entendus” ne comptent pas. De plus, l’image associée à l’article montre la partialité de l’auteur et/ou son incapacité à utiliser des supports visuels reliés au contenu qu’il présente. Montrer de la “brutalité policière” (comme certains l’appellent) avec une image de Line Beauchamp qui ne la met pas en valeur c’est un peu stupide compte tenu du fait qu’on ne parle pas du tout de ça. J’espère que l’auteur n’a pas fait d’étude en journalisme, car sinon il devrait sérieusement songer à retourner sur les bancs d’école et changer de branche.

  29. 29 Yannick Therrien Le 14 mars 2012 à 18h36

    Pierre-Élie, je vois que tu connais seulement la surface de l’économie, mais c’est déjà ca, par contre tu demande de rehausser les impôts des contribuables et des entreprises. C’est que si les entreprises perdes des revenus à cause des impôts ce qui augmentent les dépenses de l’entreprise et ils vont augmenter leur prix de vente afin de compenser la différent et pour les contribuables prends moi comme exemple j’ai fait 23500 de revenus et sur ce montant j’ai payé 9000$ en impôt et cotisation et tu demande d’en repayer plus alors que les parents peuvent contribuer plus sans pour autant perdre leur argent car le capital est retourné aux parent une fois leurs enfants rendu au postsecondaire. Alors, selon toi quelle est le moyen le plus juste pour notre société. Je suis parents et je contribue au REEE et ca me coute 140$ par mois pour 3 enfants et je suis au cégep. Come on vous êtes capable de trouver de meilleur solution (la mienne n’est pas la meilleur je sais, car il est déjà trop tard pour les étudiants actuel.)

  30. 30 Pierre-Élie Le 15 mars 2012 à 16h47

    Comon’ justice et responsabilité again. La chanson commence à être connue…

    Ce que je soutiens, c’est qu’on a un problème de sous-financement de l’état causé historiquement. Si on retournais à 2000 on serait en mesure de mettre plus que 200M dans les universités comme le fera la hausse. On pourrait régler pas mal plus de problèmes avec pas mal plus d’argent et on ne dirais pas “Tant pis pour les parents qui n’ont pas, en 1996, prévus le dégel des frais de scolarité qui arriverait 20 ans plus tard!”

    Puis dire que nos prix à la consommation vont monter, c’est nier le marché extérieur et les exportations. De l’autre côté, affirmer que nos entreprises vont fermer faute d’être concurrentielles, c’est insinuer que nos entreprises étaient déficitaires avant 2000…

  31. 31 Steve P Le 16 mars 2012 à 6h50

    Sti de gauchiste sale retourne dont à tes sciences humaines sans math.

  32. 32 Dave L. Le 16 mars 2012 à 12h46

    Tiens, un autre étudiant socialement responsable qui fait preuve d’un respect exemplaire. Bravo Steve.

  33. 33 jESS Le 18 mars 2012 à 15h52

    Renee HoudeLe 13 mars 2012 à 3h05

    Ce que Madame Beauchamp oublie de dire est que le Québec ne peut pas dépenser l’argent qu’il n’a pas.

    Nous avons une des plus grosse dette sur la planète avec nos services trop généreux, tel les garderies @ $7 et les frais scolaires les plus bas au Canada, etc. Il ne faut pas ambitioner sur le pain béni, comme on disait autrefois.

    Les étudiants ont de l’argent pour des iPhone, iPad, iPod, vêtements de griffe, voyages…C’mon! Ils doivent faire leur part, c’est aussi simple que çela.

    J’EN AI ASSEZ D’ENTENDRE CELA. LES ÉTUDIANTS SONT LES PERSONNES QUI ONT LE MOINS D’ARGENT CAR IL COMMENCE LEUR VIE… IPHONE IPOD … C’EST AVEC LEUR PRÊTS ET BOURSES QU’ILS S’ACHÈTENT CELA. C’EST DONC LE GOUVERNEMENT QUI LEUR ACHÈTE ÇA POUR LES RENDRE EN DETTES, POUR QU’ILS LEUR EN DOIVENT ENCORE PLUS… EN AUGMENTANT LES FRAIS DE SCOLARITÉ, ILS AUGMENTENT AUSSI LES PRÊTS ETR BOURSES ET LE QUÉBEC SERA ENCORE PLUS ENDETTER, RIEN N’AURA CHANGER. RÉVEILLEZ-VOUS!

  34. 34 jESS Le 18 mars 2012 à 16h01

    ET POUR MA PART, JE N’AI PAS DE PRÊT ET BOURSES. J’AI PAS DE IPHONE. JUSTE UN PETIT CELLULAIRE A FORFAIT RESTREINT. MES PARENTS ME DONNE 50$ PAR SEMAINE POUR FAIRE MON ÉPICERIE ET À LA FIN DE LA SEMAINE, JE N’AI PLUS RIEN À MANGER SAUF DES CÉRÉALES ET DES TOASTS. MAIS, ILS NE PEUVENT PAS ME DONNER PLUS, ILS FONT PARTIE DE LA CLASSE MOYENNE PI C’EST À EUX QU’ON ENLÈVE LE PLUS À LA CLASSE MOYENNE. POUR INFO AUSSI, JAI PAS INTERNET, J’Y VAIS SEULEMENT QUAND JE SUIS CHEZ MES PARENTS OU AMIES, J’AI PAS COGECO OU QUELQUE CHOSE COMME SA, JAI SEULEMENT UN POSTE TVA QUE JE POGNE AVEC UNE LANTENNE DE LAPIN PI EN PLUS ÇA GRICHE. MAIS MALGRÉ TOUT SA, JE VIS BIEN ET JE NE M’EN PLAINT JAMAIS. JE VOUS LE DIT SEULEMENT POUR VOUS MONTRER QUE LES ÉTUDIANTS SONT PAS RICHES FAKE ILS ONT PAS PLUS D’ARGENT À DONNER POUR POUVOIR ALLER ÉTUDIER!!!

  35. 35 laurence Le 19 mars 2012 à 7h28

    t’es chanceuse Jess toi au moins tes parents te donnes 50$ par semaine lol. Par contre, je n’ai pas cru t’avoir lu mentionner rien à propos de travailler, est ce que tu aurais juste oublié d’en parler??

  36. 36 étudiantendroit Le 19 mars 2012 à 20h01

    Bonjour à tous, je suis un étudiant en Droit à la Faculté de Droit de l’Université Laval. Dans un premier temps, je suis un ardent défenseur du droit à l’accessibilité pour tous à l’éducation et résolument contre la marchandisation du savoir. Je crois également que ceux qui émettent des arguments fallacieux agissent par ignorance, plus grave encore, ils ne comprennent pas que les étudiants se battent non seulement pour, le présent, les générations futures mais également pour préserver ce droit à l’accessibilité au savoir acquis par le combat des générations qui nous ont précédées. Oui, permettre au PLC de passer cette réforme sans s’y opposer, sans lutter serait un affront voir même un outrage à cet héritage léguer par nos prédécesseurs!! Moi, avant de m’engager résolument dans cette voie, je me suis questionner, je me suis remis en question… Je me suis demander qu’est-ce que je voulais léguer à cette société si chère à nos yeux!!! En conséquence, moi et plusieurs autres citoyens avons consciemment pris la décision de dire NON à M. Charest, de dire NON à cette expropriation collective qu’est cette hausse des frais de scolarité, de dire NON ça suffit !!!!

  37. 37 étudiantendroit Le 19 mars 2012 à 21h03

    @ Steve P,
    En lisant votre commentaire, je me surprend à penser vos parents doivent regretter de ne pas vous avoir éduquer correctement, mais surtout de ne pas vous avoir permis de goûter au joie de l’instruction et au pouvoir de la connaissance. Peut-être en avaient-ils pas les moyens! Va donc savoir.
    Vous savez ceux qui détiennent la connaissance et le savoir sont libres!!! Libre de choisir ce qui leur convient !!! Vos commentaires en plus d’être grossier et fallacieux sont tentés par le voile de la jalousie et de l’ignorance! En ce qui me concerne, je suis indigné de constater qu’il existe encore autant d’ignorance et de mépris à l’égard de ceux qui se battent pour un monde meilleur… monde meilleur qui va assurément vous profitez !!!
    Bonne fin de vie camarade!

  38. 38 Kevin Le 19 mars 2012 à 22h45

    D’après ce que je voit le gouvernement veut rien entendre pi on dirait qu’on pourrait être partit pour un autre mois à ce rythme la.

    Rendu là aussi ben annuler la session d’hiver (actuel) pi donnez la session d’été à temps (considérant que sa se règle d’ici là) au lieu de se retrouver avec une session rattraper n’importe comment pi des taux d’échec énormes à coté desquelles l’annulation de la session aura d’laire pas mal moins pire.

  39. 39 étudiantendroit Le 20 mars 2012 à 11h46

    @Kevin

    Tu as une belle preuve que la Ministre Beauchamps n’a aucun espèce de respect pour le système d’éducation… Elle a du respect que pour une chose le $$$ Il sera plus payant pour les universités et les banques qui utilisent les dettes étudiantes pour spéculer de ne pas annuler la session en cours et de vivre avec les multiples ÉCHECS cela va faire en sorte qu’il y aura encore plus d’étudiant l’an prochain qui vont repayer pour leurs cours échoués !!! Vive le PLC

  40. 40 Laurence Le 21 mars 2012 à 0h24

    Ces étudiants l’auront bien mérités!!

  41. 41 Annie Le 23 mars 2012 à 9h13

    Moi ça fait depuis le 20 février que je suis en grève. Je ne sais pas quand ça va finir et quand je vai enfin pouvoir reprendre mes cours. Mais serieusement, je n’ai plus tant envie que ça de retourner à l’école j’ai bien trop peur des conséquences que la grève aura laissé comme repercution. On a déja de la misère avec nos cours, travaux et examens en session normale (mentez pas), comment tu veux qu’on fasse pour réussir à concilier tout sa si on fusionne 2 mois de cours en un seul!

  42. 42 étudiantendroit Le 24 mars 2012 à 12h18

    @Laurence

    Je me demande dans quel univers parallèle tu habites pour tenir un discours, si discours il y a, aussi réactionnaire. Tu sais les étudiants qui se battent présentement le font et continuerons de la faire pour les futurs étudiants qui iront à l’université ce qui inclus ta propre progéniture! Tu sais nous avons comme tu le dis une «vie de merde» comme ceux qui habitent au Mexique. Pour tenir de tels propos tu ne dois être allé très dans ta vie… Pour toi faire un voyage se limite à écouter le canal évasion. bref, tu peux être contre le mouvement étudiant mais tes propos dénigrant et condescendants ne te mettent pas vraiment en valeur et enlève toute crédibilité à ta démarche. Nous t’aimons tous !!!

  43. 43 gab Le 27 mars 2012 à 2h12

    “Il ne faut jamais sous-estimer la capaciter d’un GV de se tromper” a un jour eprouver Jean Charest. Suivant ses dires memes, je dirais qu’il doit admetre qu’il se trompe et reculer sur la hausse , en plus de rennoncer au plan nord et a ces degats ecologique. Dapres mois, la meileur arme de la gauche politique est la ressource humaine. La droite ne mise que sur l’argent, le capital. IL n’y a qua regarder :arper notre “monarque” et intendant aux ameriques de sa majester la reine d’angleterre, pour le comprendre.

  44. 44 Kat Le 20 juillet 2012 à 13h33

    Qu’importe si certains étudiants roulent sur l’or : en attendant, d’autres ne le font pas. L’éducation doit être accessible à tous car elle forme les travailleurs (et donc les contribuables) de demain. De plus, l’accessibilité de l’éducation est une avancée sociale : augmenter les frais revient à reculer de plusieurs décennies en arrière. Le gouvernement peut essayer tant qu’il veut, nous ne sommes pas dupes : cette augmentation n’épongera pas la dette ! Entre ça et l’augmentation de l’âge de la retraite en France, on voit que la désacralisation de notre héritage est très à la mode. Alors vous voyez, pire qu’être de gauche est la vie dans un monde ultra-capitaliste qui ne suit pas sa propre logique. A bon entendeur…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 772 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 8 mois, le mardi 13 mars 2012.

Il y a 44 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Coupures à l’aide sociale: Maltais 2004 contredit Maltais 2013 En 2004, Agnès Maltais disait: Je tiens à dire que je me battrai sur toutes les tables, sur tous les plans, [...]

2013: Les hommes ont-ils plus de poils que les femmes ? Les hommes et les femmes sont normalement poilus également dans la région axillaire (sous les aisselles) ou la région pubienne (région [...]

2012: Jean-François Trudelle “quitte le MÉSRQ et ne désire plus y être associé” Jean-François Trudelle, l'un des premiers porte-paroles du Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec (MÉSRQ) a avoir pris la parole [...]

2010: Contribution du délégué syndical Bernard Gauthier à la campagne électorale La députée de Duplessis, Lorraine Richard, dément l’information véhiculée dans un reportage de TVA à l’effet que le délégué syndical [...]

2009: Caisse de Dépôt: M. Rousseau est-il encore crédible? Suite à l’intervention publique récente de M. Henri-Paul Rousseau à Montréal, l’ancien directeur de la Caisse de Dépôt me laisse [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages