Le lundi 20 février 2012

PolitiqueQuébec

Grève contre la hausse des frais de scolarité: où est l’argent?

Le fédéralisme canadien nous coûte des centaines de millions chaque année

L'indépendance du Québec ]

Par Pierre-Luc Bégin

Tandis que les compagnies minières du monde entier nous font perdre le nord et se font presque donner nos ressources naturelles, il n’y aurait pas d’argent au Québec ailleurs que dans les portefeuilles de nos jeunes pour financer nos institutions d’enseignement.

Le mouvement étudiant vient d’entreprendre son mouvement de grève, lequel devrait s’accroître dans les prochains jours et les prochaines semaines vers une grève générale illimitée. Le début d’un printemps québécois? Peut-être. On verra, comme dirait l’autre.

Les étudiants sont donc en colère, avec raison, contre le gouvernement Charest, lequel a décrété une autre augmentation des frais de scolarité au Québec. Au gouvernement et à la droite de l’échiquier politique québécois, on dit que les étudiants doivent payer davantage, car les coffres du Québec seraient à sec et que nous n’aurions alors pas le choix de faire payer les jeunes pour le système d’éducation. L’argent au Québec se trouverait donc dans la poche des étudiants québécois! Des farceurs, aurait dit Michel Chartrand.

Ainsi, il n’y aurait pas d’argent au Québec ailleurs que dans les portefeuilles de nos jeunes pour financer nos institutions d’enseignement. Tandis que les compagnies minières du monde entier nous font perdre le nord et se font presque donner nos ressources naturelles, pendant qu’à Ottawa un gouvernement étranger dilapide nos impôts en équipements militaires et freine notre économie, alors que le gouvernement Charest tolère (le mot est faible) la corruption dans l’appareil d’État et que les amis du régime se graissent la patte à qui mieux mieux, il faudrait faire payer davantage notre jeunesse?! C’est tout simplement dégueulasse.

J’espère que les étudiants québécois mèneront la lutte jusqu’au bout et qu’elle sera victorieuse. Ensuite, le mouvement étudiant devra réfléchir à la situation nationale du Québec. Pourquoi l’État québécois manque-t-il de moyens financiers pour assurer la pérennité de son modèle social-démocrate? Une grande partie de la réponse est que le fédéralisme canadien nous coûte des centaines de millions chaque année, qu’il nous maintient dans un état de dépendance économique et politique et qu’il encourage un régime provincial de petits collabos corrompus qui vendent le Québec à rabais.

Le mouvement étudiant défend ses intérêts, c’est très bien et j’appuie. Mais il faudra aussi que le mouvement étudiant comprenne, comme tous les acteurs de la société civile québécoise qui trop souvent ne s’en tiennent qu’à leurs intérêts corporatistes, que l’avenir du Québec (et de ses services sociaux) passe par le règlement de la question nationale, par la libération économique et politique, bref, par l’indépendance.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 5 articles

Profil: Pierre-Luc Bégin, né à Québec en 1979, est un professeur et un militant indépendantiste Québécois. Il fonde avec Patrick Bourgeois le journal Le Québécois en 2001, Québec-Radio en 2004, le…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 367 a été rédigé par Pierre-Luc Bégin il y a 7 ans et 5 mois, le lundi 20 février 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Tartoufle: de la mousse de tartoufle? À lire aussi: Line Beauchamp ou les Malheurs du vice ? Si dans les débuts on disait "tartoufle", aujourd'hui on dit [...]

2012: Le congrès de fondation d’Option Nationale se déroulera à “guichets fermés” La tournée des régions d'Option nationale, nouveau parti politique indépendantiste fondé par le député Jean-Martin Aussant, va bon train. Vendredi [...]

2012: Pauline Marois présente les membres du Comité sur la souveraineté La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est fière de présenter les membres du Comité sur la souveraineté. « La collaboration [...]

2011: Le Parti Vert du Canada veut obtenir des gains au Québec La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, et son chef adjoint, Georges Laraque, sont à Montréal en fin [...]

2010: Le vrai visage de Lucien Bouchard ou celui de Paul Desmarais? La vraie question qu'il faut se poser concernant Lucien Bouchard est simple: quels intérêts servait-il quand il était premier ministre [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages