Le lundi 20 février 2012

QuébecPolitique

Pauline Marois présente les membres du Comité sur la souveraineté

En route vers une actualisation des études sur la souveraineté

L'indépendance du Québec ]

Par Parti Québécois

Les membres du Comité sur la souveraineté ont le mandat d’analyser les stratégies, les moyens et les gestes requis pour que le Québec accède à sa souveraineté. Pour ce faire, ils se pencheront notamment sur les différentes études produites au fil des ans et verront à les mettre à jour. Ils évalueront également si d’autres études sont nécessaires.

La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, est fière de présenter les membres du Comité sur la souveraineté. « La collaboration de ces douze personnes, dont la compétence et l’expérience sont aussi grandes que variées, viendra enrichir notre plan d’action pour faire du Québec un pays. Leur apport s’est fait sentir dès aujourd’hui! », a-t-elle déclaré à l’issue de la première rencontre de travail du groupe.

La création du Comité sur la souveraineté avait été annoncée le 23 janvier dernier. La chef du Parti Québécois, Pauline Marois, présidera les travaux du comité. Daniel Paillé, président du Bloc Québécois, en assumera la vice-présidence. Le comité sera formé des personnes suivantes : Emmanuel Bilodeau, Henri Brun, Claudette Carbonneau, Alexandre Cloutier, Carl Grenier, Véronique Hivon, Pierre-André Julien, Marcel Leblanc, Jean-François Lisée, Michel Morin, Paul Piché et Alexandre Thériault-Marois.

Les membres du Comité sur la souveraineté ont le mandat d’analyser les stratégies, les moyens et les gestes requis pour que le Québec accède à sa souveraineté. Pour ce faire, ils se pencheront notamment sur les différentes études produites au fil des ans et verront à les mettre à jour. Ils évalueront également si d’autres études sont nécessaires. Une analyse des stratégies qui ont précédé les référendums de 1980 et 1995 de même qu’une évaluation de l’état des relations fédérales-provinciales depuis le dernier référendum seront faites.

« Il faut savoir que le répertoire des 148 études ainsi que l’évaluation de celles-ci ont été faits et complétés depuis l’automne. Le comité déterminera lesquelles de ces 148 études pourront être mises à jour plus rapidement. Il faut également mentionner qu’à l’époque, certains champs n’ont pas été étudiés spécifiquement, notamment la santé, l’éducation et l’environnement », a tenu à préciser Pauline Marois.

Selon Daniel Paillé : « L’actualisation de ces études fait partie d’une démarche pédagogique essentielle pour convaincre une majorité de Québécoises et de Québécois du bien-fondé de la souveraineté. Depuis les débuts de notre mouvement, nous avons dû convaincre et nous avons choisi de le faire avec rigueur. C’est ce patient travail qui a fait en sorte que d’une utopie dans les années 1960, la souveraineté est aujourd’hui reconnue comme tout à fait réalisable par la plupart des fédéralistes. Il nous reste maintenant à les convaincre qu’elle est préférable au fédéralisme canadien que nous propose Stephen Harper.»

« La mise sur pied de ce comité est un geste significatif qui s’inscrit dans notre démarche qui vise à donner aux Québécoises et Québécois un pays dont ils seront fiers », a conclu Pauline Marois en rappelant que le Parti Québécois est la plus importante formation politique au Québec avec ses 90 000 membres.

Notes Biographiques des membres du Comité sur la souveraineté

Emmanuel Bilodeau

Comédien québécois de renom, Emmanuel Bilodeau a joué de nombreux rôles au cinéma, à la télévision et au théâtre, dont celui de René Lévesque dans la minisérie Le destin d’un chef. Il est impliqué dans plusieurs causes dont En ville sans ma voiture. Il est porte-parole des Rendez-vous du cinéma québécois depuis trois ans. Avant d’entreprendre sa carrière de comédien, il a fait un baccalauréat en droit à l’Université de Montréal et a travaillé comme journaliste à La Presse et à Radio-Canada.

Henri Brun

L’un des plus réputés constitutionnalistes au pays, Henri Brun est docteur en droit. Professeur à la Faculté de droit de l’Université Laval pendant plus de 30 ans, il a entre autres occupé les postes de directeur de la revue Les Cahiers de droit, de vice-doyen et de doyen. Il a rédigé plus d’une centaine de volumes et d’articles spécialisés. Il a siégé à plusieurs commissions d’études et d’enquête. En 1995, il a participé à la rédaction de la Déclaration de souveraineté, le préambule de la Loi sur la souveraineté.

Claudette Carbonneau

Syndicaliste notoire, Claudette Carbonneau a été la première femme à présider la Confédération des syndicats nationaux (CSN) de 2002 à 2011. Au cours de sa carrière, elle s’est impliquée dans une multitude de dossiers dont l’équité salariale, le développement des services de garde, la lutte à la pauvreté et les régimes de retraite.

Alexandre Cloutier

Député de la circonscription de Lac-Saint-Jean depuis 2007, Alexandre Cloutier est porte-parole de l’opposition officielle en matière de relations internationales, de Francophonie et d’affaires autochtones. Titulaire d’une maîtrise en droit constitutionnel de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit international public de l’Université de Cambridge en Grande‑Bretagne, le magazine L’Actualité l’a récemment présenté comme l’un des 25 visages de la nouvelle génération de politiciens au Québec.

Carl Grenier

Spécialiste des négociations commerciales, Carl Grenier possède une longue expérience au sein du gouvernement du Québec. Haut fonctionnaire à la tête de plusieurs ministères dont les Affaires internationales, l’Agriculture, les Pêcheries et l’Alimentation et l’Industrie et le Commerce, il a participé aux négociations du libre-échange avec les États-Unis. Il a ensuite dirigé le Conseil du libre-échange pour le bois d’œuvre regroupant les industriels canadiens impliqués dans le conflit avec les États-Unis. En 1995, il a dirigé le Secrétariat temporaire pour l’examen des relations économiques après la souveraineté au Conseil exécutif.

Véronique Hivon

Députée de Joliette à l’Assemblée nationale depuis 2008, Véronique Hivon est porte-parole en matière de justice, de protection de la jeunesse et d’adoption internationale. Diplômée en droit de l’Université McGill et de la London School of Economics and Political Science, elle a été avocate au gouvernement du Québec avant de s’intéresser à la politique. Ses fonctions parlementaires l’ont amenée à travailler sur plusieurs dossiers d’envergure notamment la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité, dont elle est l’instigatrice.

Pierre-André Julien

Spécialiste de l’entrepreneuriat, Pierre-André Julien a publié plus de 400 rapports et articles scientifiques et plusieurs livres en prospective et en économie des PME. Il est titulaire de la Chaire Bell pour des PME de classe mondiale et professeur émérite à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Docteur en sciences économiques de l’Université de Louvain en Belgique, il a aussi travaillé dans différentes universités à travers le monde notamment en Angleterre, en Espagne, en France et aux États-Unis.

Marcel Leblanc

Haut fonctionnaire du gouvernement du Québec, Marcel Leblanc a occupé plusieurs postes au sein de la fonction publique dont au Conseil exécutif, aux Affaires intergouvernementales canadiennes ainsi qu’au ministère des Finances et celui de l’Agriculture. Il a notamment coordonné les mandats intergouvernementaux et interministériels à l’égard de la présidence du premier ministre du Québec à la Conférence des premiers ministres des provinces.

Jean-François Lisée

Journaliste, écrivain et blogueur, Jean-François Lisée est directeur exécutif du Centre d’études et de recherches internationales de l’Université de Montréal. Il a été conseiller politique des premiers ministres Jacques Parizeau et Lucien Bouchard. Il fut l’un des principaux architectes de la stratégie référendaire qui mena le Québec à un cheveu d’acquérir sa souveraineté politique en octobre 1995.

Michel Morin

Maire de Rivière-du-Loup depuis 2007, Michel Morin possède un doctorat en enseignement. Il a enseigné au Collège Notre-Dame, au Cégep de Rivière‑du-Loup, au Cégep de Matane ainsi qu’à l’Université du Québec à Rimouski. Il a publié plusieurs mémoires et livres.

Paul Piché

Auteur-compositeur-interprète, Paul Piché est l’un des artistes les plus importants de la scène musicale québécoise. On a pu le voir et l’entendre lors de plusieurs festivals et événements spéciaux au Québec, dont les festivités de la fête nationale, ainsi qu’en France, en Belgique et en Suisse. Amant de l’environnement, il a défendu la sauvegarde des rivières québécoises contre la construction de minicentrales hydroélectriques. En 1995, il était le porte-parole des artistes québécois pour la souveraineté.

Alexandre Thériault-Marois

Diplômé en droit, Alexandre Thériault-Marois est avocat au bureau de Montréal de Stikeman Elliott. Il a été président du comité national des jeunes du Parti Québécois de 2009 à 2011. Depuis, il préside la commission politique du parti.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 1,238 a été rédigé par Parti Québécois il y a 7 ans et 5 mois, le lundi 20 février 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous L'indépendance du Québec, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Tartoufle: de la mousse de tartoufle? À lire aussi: Line Beauchamp ou les Malheurs du vice ? Si dans les débuts on disait "tartoufle", aujourd'hui on dit [...]

2012: Grève contre la hausse des frais de scolarité: où est l’argent? Le mouvement étudiant vient d’entreprendre son mouvement de grève, lequel devrait s’accroître dans les prochains jours et les prochaines semaines [...]

2012: Le congrès de fondation d’Option Nationale se déroulera à “guichets fermés” La tournée des régions d'Option nationale, nouveau parti politique indépendantiste fondé par le député Jean-Martin Aussant, va bon train. Vendredi [...]

2011: Le Parti Vert du Canada veut obtenir des gains au Québec La chef du Parti vert du Canada, Elizabeth May, et son chef adjoint, Georges Laraque, sont à Montréal en fin [...]

2010: Le vrai visage de Lucien Bouchard ou celui de Paul Desmarais? La vraie question qu'il faut se poser concernant Lucien Bouchard est simple: quels intérêts servait-il quand il était premier ministre [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages