Le mercredi 27 avril 2011

ÉconomieQuébec

Le plan Nord ou comment démembrer une province et l’asservir?

Tout ça financé de nos taxes et impôts, c’est pas beau cela?

Par Jean-Pierre Plourde

L’approche commune concerne le transfert de nos territoires vers une minorité de moins de 1 % de la population du Québec, et le Canada détenant une tutelle sur cette minorité, notre majorité va donc en hériter.

L’approche commune concerne le transfert de nos territoires vers une minorité de moins de 1 % de la population du Québec, et le Canada détenant une tutelle sur cette minorité, notre majorité va donc en hériter.

Les fédéraux utilisent la constitution de 1982, rapatriée et modifiée unilatéralement par Trudeau, comme base des négociations pour ce traité. Tous nos gouvernement du Québec, sauf Charest, ont toujours refusé de reconnaître cette constitution. Ce sont nos élus actuels qui font cela contre nos intérêts, c’est grave!

Les Québécois ne sont que symboliquement représentés dans ces négociations et ils sont désinformés des enjeux qui les concernent au plus haut degré.

Le chef négociateur nommé par JJJ Charest fut un président d’Alcan, un membre important d’Option Canada en 1995, un bonhomme en conflits d’intérêts majeurs contre ceux de tous les habitants de nos territoires, qu’ils soient Amérindiens ou Québécois.

Comment réduire les Québécois et la province de Québec en charpie? Avec le plan Nord que nous financerons.

Le scénario suivant est en cours d’exécution, on devrait assister au détournement massif de la démocratie Québécoise et aux transfert des droits de propriété des Québécois par l’étouffement ou la noyade des premières nations. Que cette démocratie soit Amérindienne ou Québécoise francophone, elle sera détournée par l’arrivée massive de nouveau immigrants dans de nouvelles villes encore virtuelles. Ces gens se verront offrir un nouveau Klondike chez-nous. On va leur donner la nationalité et le droit de vote sans nous consulter. Ils viendront prendre la place des votes des résidents locaux afin d’empêcher toutes velléités d’affirmation, qu’elles soient Amérindienne ou Québécoise.

RioTinto à Acheté Alcan en 2007, aidée par Jean Charest. Rio Tinto est un géant dans l’exploitation du minerais et des ressources. La multinationale est capable d’agir en fonction de stratégies invasives, elle collabore aux financement des partis politiques qui lui retournent nos taxes en subventions et financement. Avec le contrôle médiatique, des citoyens isolés chacun chez eux n’y voient que du feu.

La meilleur façon d’assurer sa souveraineté sur un territoire ou d’en exproprier les citoyens légitimes c’est de l’occuper. Comme Duplessis, nos premier ministres successifs et nous tous ne l’avons pas compris, ces gens eux y voient une opportunité incroyable de s’emparer de ressources inestimables et de piller un peuple indifférent de ses propres valeurs.

Voilà, le plan Nord de Charest lancé.

Après l’invasion de Montréal de centaines de milliers d’immigrants anglophones sans réagir, on y va ensuite avec: Le plan nord de charest.

On verra donc bientôt la création de toutes pièces de nouvelles villes champignons, construites et stratégiquement situées afin de prendre le contrôle du droit de vote et du futur de nos territoires et de nos actifs en barrages et lignes de transport, mines, eau et autres ressources.

Pendant que notre radio d’état dit aux Québécois du Sud, laisser faire, restez tranquille chez vous, on s’occupe de fermer les régions “qui vous volent”1 , la multinationale et ses ramifications minières ont concocté un plan nord génial qui va permettre de s’emparer des réserves de ressources des Québécois, y compris de l’Hydro-Québec déjà passée sous le contrôle d’Ottawa depuis La Romaine.

Tout ça financé de nos taxes et impôts, c’est pas beau cela? On ne tardera pas à le savoir bientôt.

La culture sera définie par les multinationales et non par le peuple, un danger extrême pour l’humanité.

Merci d’être là,
Jean-Pierre Plourde

  1. Référence: Bazzo.tv – Faut-il fermer les régions? []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 553 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 9 ans et 7 mois, le mercredi 27 avril 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Grève étudiante: les policiers utilisent un prétexte bidon pour neutraliser une cinquantaine de personnes à Québec Suite à une manifestation féministe contre la hausse à Québec d'une centaine de personnes et qui venait à peine de [...]

2012: Line Beauchamp “hausse” la hausse: de 1625$ à 1778$! Il ne faut pas se leurrer, la conférence de presse de Jean Charest et de Line Beauchamp juste avant midi [...]

2012: Grève étudiante: le mouvement ne s’essouffle définitivement pas Malgré les tentatives du gouvernement Charest de créer des divisions entre la CLASSE et les autres organisations étudiantes afin d'une part [...]

2012: Grève étudiante: une médiation envisageable? La majorité du Québec souhaite que le conflit étudiant se règle le plus rapidement possible et s'attend à ce que [...]

2011: Dans un Québec indépendant, le Canada ne pourra plus défaire ce qu’on construit La fierté, c'est notre moteur. On va en parler de fierté, on va en parler sur toutes les routes du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages