Le mardi 26 avril 2011

ÉconomieQuébec

Charest détruit nos droits et assassine la culture de ses électeurs

C'est maintenant au tour du Québec à parler

Par Jean-Pierre Plourde

Le reste du Canada nous abreuve déjà de ses insultes et de ses injures, comme si on devait se sentir coupable de ne pas avoir été suffisamment massacrés! On appelle cela aller trop loin. Le Canada devra maintenant ravaler ses paroles ou se voir lui-même internationalement isolé.

Voici une réplique à cet article du devoir.

Les Québécois ont été trompés au point de porter leurs bourreaux au pouvoir sous de fausses représentations, voir les fausses promesses de baisse d’impôts de Jean Charest.

On doit tous se réveiller et reconstruire d’urgence avec fermeté et assurance ce qu’il a tenté de détruire.

Revalorisons notre culture, reprenons le contrôle de l’immigration, reprenons l’Hydro-Québec en main, exproprions les voleurs du temple qui ont traité en connaissance de cause avec Charest pour s’emparer de nos biens collectifs: des contrats seront détruits, l’envahissement de l’anglais sera arrêté, Radio-Canada changera de nom et reprendra sa vocation de défense de notre culture, la fête du 24 juins sera celle du français, de tous les Québécois francophones et de tous ceux qui veulent se joindre à nous.

Décrétons l’orientation unique de nos taxes vers nos institutions, établissons les normes en fonction de l’avenir de nos citoyens et favorisons l’économie de notre culture. Montréal doit redevenir francophone, prenons notre place, on l’a bien mérité.

Nous jouerons auprès des francophones d’Amérique et d’ailleurs ce que le Canada à refusé de faire chez lui envers les nôtres. On ne veut plus d’Acadiens et de Cajuns, on a compris.

Nos firmes de génie doivent impérativement être rachetés par nos francophones et travailler à promouvoir ce que l’on est. Charest s’est servi de l’Hydro-Québec pour les faire se vendre aux étrangers, voir ici, on va refaire cela à l’envers et les faire racheter par nos gens.

La Caisse de dépôt va redevenir le financier de nos projets collectifs. Prétendre avoir récupérer, en un ou deux ans, les 40 milliards de dollars perdus est d’une hypocrisie sans nom, aucune preuve solide n’est donnée, voir ici.

Le centre de recherche de l’Hydro sera revalorisé et nos chercheurs rappelés.

On va se construire des rails entre nous et ces liens seront partagés entre amis. Le Canada devra choisir s’il veut une frontière ouverte ou fermée. S’il la veut ouverte, il a intérêt à changer de ton, MAINTENANT.

Gentilly-2 sera définitivement fermée et démantelée, on en veut pas, c’est clair!

Nos citoyens vont apprendre l’anglais, oui, mais pas seulement l’anglais car c’est déjà du passé, on va aussi leur enseigner le Mandarin et bien d’autres. On devra respecter le Québec dans son intégralité, ici, on travaille et on va continuer de travailler en français, c’est tu clair?

Nous avons payés la recherche sur la présence du gaz et du pétrole chez nous et cela va nous revenir.

Le traité dit de l’approche commune est sans valeur sans tenir compte des intérêts du peuples, voir ici.

Les accommodements seront jugées raisonnables que dans le respect de notre réalité.

Québec est un pays maritime et il va le démontrer.

Si l’on ne peux pas rendre le stade olympique utile, arrêtons les frais.

Au lieu d’une tour, il eut été plus utile de reprendre le principe des arches pour envelopper la structure principale par l’extérieur.

En tendant des câbles d’acier sous le stades pour joindre entre elles deux énormes bases de béton à l’extérieur et de chaque côté du stade, on pourrait ensuite fixer les arches entre ces bases.

Passant par l’anneau technique, les arches pourraient supporter une partie importante de son énorme poids en fonction des risques liés aux tremblements de terre. On pourrait ensuite faire rouler deux sections de toits par l’extérieur sur les arches afin qu’elles se rencontrent au centre. Les arches pourraient aussi supporter le poids de la neige, du déneigement sécuritaire, les équipements de ventilations et d’aération, les éclairages,etc. Cette technique fait appel aux principes utilisés pour les ponts suspendus, mais inversés, la tension des câbles étant sous-terre au lieu d’être aérienne. Nos firmes Québécoises sont en mesure de faire cela.

Les arches sont parmi les structures les plus solides de la nature, celles des Romains existent encore et elles ont traversés le temps.

Si les études démontrent l’impossibilité de sauver quoi que ce soit, alors, faisons nous plaisir et, en un feu de joie, faisons le sauter et sortons les dieux du stades.

Le plus beau cadeau d’affirmation que l’on puisse se faire c’est de reconnaitre ses erreurs et le stade olympique est de celles-là.

Reprenons nos territoires et retirons nous, on a rien à faire dans le même lit que notre pire ennemi qui, malgré nos appels répétés à l’amitié, continue de nous rejeter et à nous cracher dessus. C’est maintenant très bien documenté.

Le Canada et ses amis se sont fait prendre les culottes baissés, les lumières sont allumées. Ils ont perdus leurs bretelles et ils ont nulle part pour se cacher.

Le reste du Canada nous abreuve déjà de ses insultes et de ses injures, comme si on devait se sentir coupable de ne pas avoir été suffisamment massacrés! On appelle cela aller trop loin. Le Canada devra maintenant ravaler ses paroles ou se voir lui-même internationalement isolé. C’est maintenant au tour du Québec à parler, on devra alors lui opposer une armée bien de chez nous.

Ça va être à leur tour de se faire parler d’amour…

Le Québec est aujourd’hui et pour toujours une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement » – Robert Bourassa

Nous avons un pays à construire, le nôtre, le Québec, dans le respect de ses habitants et des autres peuples qui veulent bien de lui.

Québécois, agissons.

Jean-Pierre Plourde

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Paul Gutman Le 26 avril 2011 à 6h22

    Monsieur “You Are Under Ch-Arrest” ferait mieux de démissionner, au nom du respect envers la langue et la culture du Québec.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 861 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 8 ans et 2 mois, le mardi 26 avril 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Grève étudiante: Charest va pendre son gouvernement Dans le Devoir de ce matin, on blâme le gouvernement pour l'enlisement de la crise. Concernant la fin des discussions [...]

2011: Pauline Marois invite les gens à voter pour le Bloc Québécois « Le seul véritable parti capable de défendre les intérêts des Québécois à Ottawa, c'est le Bloc Québécois. Ce n'est [...]

2011: On doit s’occuper du nucléaire d’urgence! Suite aux évènements de Three Mile Island, Tchernobyl et du Japon, l'indifférence des citoyens n'a plus sa place dans la [...]

2011: BLOC/NPD: Outre la « baloune » médiatique Même les paranoïaques ont des ennemis! Soudain, sans idée originale, sans éclat de voix et sans geste spectaculaire ils auraient [...]

2011: Pour qui ne pas voter le 2 mai? Abolition par le gouvernement Harper en 2006 du « Programme de contestation judiciaire du Canada » affaiblissant la francophonie canadienne [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages