Le jeudi 23 septembre 2010

PolitiqueQuébec

Registre des armes à feu: Charest incapable de faire respecter la volonté québécoise

Le gouvernement Charest est contraint de faire adopter une 4e motion à l'Assemblée nationale

Canada ]

Par Parti Québécois

Il est honteux de constater que le gouvernement libéral de Jean Charest, avec déjà trois motions de l’Assemblée nationale, est incapable de faire entendre la voix du Québec en ce qui concerne le maintien du registre des armes à feu.

Le Parti Québécois reproche au gouvernement du Québec son incapacité à faire respecter la volonté québécoise pour le maintien du registre des armes à feu, obligeant ainsi, pour une quatrième fois, les élus de l’Assemblée nationale à adopter une motion unanime en ce sens.

« À quatre reprises depuis quatre ans, l’Assemblée nationale adopte unanimement une motion pour le maintien du registre des armes à feu. On pourrait en rire si l’enjeu n’était pas aussi sérieux. Il est honteux de constater que le gouvernement libéral de Jean Charest, avec déjà trois motions de l’Assemblée nationale, est incapable de faire entendre la voix du Québec », a déclaré le député de Verchères et porte‑parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique, Stéphane Bergeron.

:e député de Verchères souligne que cet enjeu témoigne bien de la confrontation des valeurs Québécoises et Canadiennes. « Au Québec, nous avons fait notre lit rapidement sur cette question du registre des armes à feu à la suite des terribles événements de l’École Polytechnique et plus récemment du collège Dawson. Qui plus est, cet outil a coûté suffisamment cher aux contribuables qu’on ne peut certainement pas accepter qu’il soit ainsi relégué à la poubelle », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le député de Marie-Victorin et porte-parole en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, Bernard Drainville, s’est dit heureux que cette motion soit expédiée aux présidents de la Chambre des communes et du Sénat canadien, comme à l’habitude, mais également au caucus québécois des onze députés conservateurs. « MM. Lebel, Cannon, Blackburn, Petit, Gourde, Bernier, Paradis, Blaney, Généreux et Mmes Verner et Boucher sont supposés représenter la voix québécoise au Parlement fédéral. À l’évidence, ils en sont incapables. Ils se sont écrasés devant l’Ouest canadien, comme dans bien des dossiers. En mettant une croix sur le consensus québécois, ils n’assument pas leur responsabilité », a conclu Bernard Drainville.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 pere noel Le 5 avril 2012 à 23h21

    la vérité est que le registre des armes a feu est inutile et inconstitutionnel .

    une approche logique démontre très bien que de restreindre l’access au armes es inefficace . alors comment le simple fait d’enregistré un arme pourrait épargné des individus de la mort ?

    en effet les criminelle vont toujours pouvoirs se procuré des armes . non seulement cela mais aussi le registre en lui même n’empêche pas ,même avec une arme enregistré , qu’un individu commette un crime .

    non seulement cela , le registre peut s avéré fatal comme dans le cas ou un policier se fie aveuglément ou porte présomption que la personne interpeller n’est pas armé car elle n’est pas “fiché”

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 306 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 10 mois, le jeudi 23 septembre 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Cégeps anglophones: couper l’herbe sous les pieds Je viens de lire l'article «Mme Marois et les anglos ((Mme Marois et les anglos))» de Lysiane Gagnon à la Presse, [...]

2010: Ne suivez pas le voilier Ce pasteur s'est servit du prétexte de la venue d'un centre culturel musulman près de "ground zero", pour inciter à [...]

2010: Plus de 3000 personnes disent “Non à la loi 103 ! Oui à la loi 101!” Le pari de la Coalition contre la loi 103 est gagné! Le plus grand rassemblement depuis celui de 1993 sur [...]

2010: Le RTC présente son premier bus hybride Dans le cadre de la Semaine des transports collectifs et actifs, M. Raymond Dion, président du Réseau de transport de [...]

2010: Loi 103: le RRQ frappe à l’Assemblée nationale Rappelons que le gouvernement Charest s’apprête à abdiquer face à la Cour suprême du Canada qui a ordonné au Québec, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages