Le dimanche 5 octobre 2008

QuébecPolitique

Sylvie Boucher: Assez bonne pour être députée mais pas pour être secrétaire…

De dépitée à députée

CanadaCampagne électorale fédérale 2008 ]

Par Julien Gaudreau

Avant de devenir députée conservatrice de Beauport-Limoilou, Sylvie Boucher aurait été renvoyée par la ministre Françoise Gauthier en raison de son incompétence alors qu’elle était adjointe au directeur de cabinet pour le ministère du tourisme.

Selon des sources au ministère du tourisme, où Sylvie Boucher a travaillé comme adjointe au directeur de cabinet1 avant de se lancer en politique avec les conservateurs en 2006, elle aurait été renvoyée par la ministre Françoise Gauthier en raison de son incompétence.

Traçons tout d’abord sa biographie. Madame Boucher est née à Victoriaville et a étudié en gérontologie, en technologie de l’information et en littérature. Après ses études, elle travaille dans le privé avec plus ou moins de succès dans le domaine du marketing et des ventes ce qui l’amène à côtoyer beaucoup de politiciens2 .  Elle se dit passionnée par la politique depuis toujours. En effet, au moment de son élection en 2006, elle confie à Canoë : « La première fois que j’ai voté, c’était contre mon père. Il était peinturé rouge. J’ai voté pour Brian Mulroney, parce que je le trouvais beau3 !  ».

Depuis ce temps, elle est conservatrice au fédéral mais aussi libérale au provincial comme en fait foi sa présence lors des dernières partielles pour féliciter Maryse Gaudreault dans Hull4 . Ces bonnes relations avec les libéraux provinciaux l’ont certainement aidée à obtenir un poste d’adjointe au directeur de cabinet de la ministre libérale du tourisme Françoise Gauthier. Malgré le titre pompeux, ce poste consistait à être la secrétaire du directeur de cabinet de Madame Gauthier. Malgré la relative simplicité du travail, Sylvie Boucher a trouvé le moyen de se faire renvoyer de son poste. On a déjà vu plus compétent!

Mais ce renvoi tombe à pic puisqu’il coïncide avec sa candidature dans Beauport-Limoilou aux élections de 2006. Elle en profite pour participer au système de financement illégal mis en place par les conservateurs que même la très permissive Élections Canada a dénoncé. À la surprise générale, cette femme qui se décrit elle-même comme rébarbative aux contacts avec les électeurs est élue.

En effet, elle affirme à Canoë qu’elle s’est fait apostropher par une femme dans une épicerie de son comté. « C’est Sylvie Boucher, la députée de Limoilou! », avait lancé la femme. « Elle m’a prise dans ses bras. J’étais rouge comme une tomate. J’ai fait mon épicerie en cinq minutes, je ne sais pas ce que j’ai mis dans le panier. Je suis arrivée à la maison et j’ai éclaté en larmes5 ». Difficile d’être députée!

Depuis son élection, Madame Boucher est toujours aussi efficace. Elle est secrétaire parlementaire de la Condition féminine et secrétaire parlementaire du Premier ministre. Dans le dossier de d’Estimauville, notre chère députée a réussi à déposer une pétition pour appuyer le quartier, mais ses pressions sur le gouvernement sont restées vaines : aucune décision n’a été prise, voilà pour le crédit dont elle jouit auprès de Stephen Harper. En somme, cette femme est malheureusement sans envergure et nous devrions, pour une fois, prendre exemple sur les Libéraux provinciaux et lui donner son congé!

  1. Titre pompeux pour secrétaire []
  2. Voir Sylvie Boucher, personnalité politique []
  3. Voilà ici un argumentaire massue et hautement politisé []
  4. Voir Coup dur pour Dumont sur Radio-Canada []
  5. Voir Un peu secouée par la victoire sur Canoë []

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 s_campana Le 6 octobre 2008 à 13h26

    Je vis dans le comté Beauport-Limoilou, et je suis sidéré de constater que l’idée que j’avais de ma députée était vraie.
    M l'”honorable” Michael Fortier peut bien aller parader avec son “Truck” à Montréal pour dénoncer l’inéfficacité du Bloc à Ottawa, mais il devrait plutôt continuer à se cacher et cacher ses collègues derrière la porte de l’incompétence et du mensonge qui règne dans la maison du PCC.
    Ce parti est une véritable fumisterie, qui s’emploie allègrement à tromper, ridiculiser et dénigrer ses électeurs, et ses citoyens.
    L’article “Un peu secoué par la victoire” en est une preuve consternante.
    Mme Boucher, je suis immigrant, je suis souverainiste et jamais je ne serais “soudainement un ami”.
    Vous n’avez rien fait dans ce comté, et vous ne ferez jamais rien car vous n’en avez pas les compétences, tout comme votre parti n’en a pour le Canada et le Québec.

    J’appuie le Bloc Québécois le 14 octobre.

  2. 2 Julien Gaudreau Le 6 octobre 2008 à 16h16

    Merci ! Ce que tu dis sur le PC est tout à fait vrai. On peut dire que c’est pas une ligue de génie les conservateurs qui ont été élus dans la région de Québec. Souhaitons qu’ils perdent leur job ;).

  3. 3 s_campana Le 9 octobre 2008 à 10h58

    “Moi dans mon comté…..j’ai toujours dit que je voulais être la voix de ceux qui en ont pas. Ceux qu’on écoute jamais à Ottawa. Mais moi c’est les personnes agées, tout ça. Eux, on les voit partout.” intervention de Sylvie Boucher à Québec.

    Quelle sagacité!
    PFFFFF! C’est affligeant.
    Bravo Mme Boucher, vous avez, pour une fois, rater l’occasion de vous taire, chose que vous maîtrisez si bien d’habitude c’est à dire le mutisme.

  4. 4 debbie75 Le 26 septembre 2009 à 5h37

    Bjr, Je viens de lire tous vos commentaires… comment confier du travail de rédaction ou de secrétariat à une telle candidate… lorsque l’on prend connaissance que son livre de chevet n’est autre que : les chroniques du girku… de la fumisterie… pour expliquer ce qui se passe dans notre monde
    Respectons notre Planète, ne mettons pas des gens au pouvoir, telle que cette dame !!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 23 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 514 a été rédigé par Julien Gaudreau il y a 11 ans et 6 mois, le dimanche 5 octobre 2008.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Campagne électorale fédérale 2008, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Lancement du livre « Gilles Duceppe, Entretiens avec Gilles Toupin » « L'idée d'un livre d'entretiens est d'abord apparue dans le cadre des 20 ans du Bloc Québécois et de ma [...]

2010: Jean Charest parle de l’industrie de la “corruption” Jean Charest fait un lapsus rempli de vérité en disant, lors de son allocution dominicale, « industrie de la corruption [...]

2010: Gaz de schiste: le rapport déposé au BAPE est truffé d’erreurs L’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) a dénoté près de 50 erreurs ou omissions dans le document [...]

2008: Le Québec décidera du sort du Canada et des Conservateurs Aujourd’hui, à 10 jours du vote, l’enjeu principal de ces élections est clair. Stephen Harper essaie d’obtenir une majorité pour [...]

2006: Vidéos de Loft Story 3 en 2006 Vous avez manqué une quotidienne de Loft Story cette semaine? Vous voulez savoir ce qui se passe dans le Loft mais [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages