Le mardi 3 novembre 2009

InternationalQuébec

Vaccin contre le H1N1: déjà quatre morts en Suède!

Le vaccin contre la grippe est peut-être trop fort

Par Sylvain

Alors que les gens passent ici la nuit devant les centre de vaccination afin de recevoir leurs doses de vaccin, la Suède compte déjà 4 morts suite au vaccin contre le H1N1. Mourir de la grippe ou du vaccin? Les personnes âgées malades servent définitivement de cobayes.

La campagne de vaccination en Suède a débuté au début de la semaine passée1 et le vaccin contre la grippe H1N1 a déjà causé la mort de quatre personnes. Il s’agit de quatre personnes âgées malades (qui sont dans le groupe à risque, donc aussi à être les premières à se faire vacciner, avec le personnel médical). L’Agence des médicaments de la Suède songe maintenant à changer ses recommandations face à la vaccination de ce groupe.

Parmi les personnes décédées suite à la vaccination, l’une avait des problèmes au niveau cardio-vasculaire et l’autre au niveau respiratoire.

Récapitulons: les personnes âgées sont supposées être parmi les plus à risque, principalement celles déjà malades, avec les enfants. En Suède, on parle donc maintenant de donner davantage « d’avertissements » pour ce groupe à risque. C’est un peu le flou au moment où j’écris ces lignes. On précise que l’adjuvant serait la cause principale alors que le vaccin s’en voit plus fort.

Et devinez quel est le vaccin utilisé en Suède? Le Pandemrix. Et quel est celui qui est utilisé au Québec? À vous de trouver!2

Et puis, toujours selon l’Agence des médicaments de la Suède, les enfants de moins de trois ans ne devraient pas se faire vacciner. Par contre, les femmes enceintes devraient se faire vacciner. Mais avec ces décès, je me demande bien quelles femmes enceintes vont accepter de se faire vacciner avec un vaccin contenant un adjuvant.

Pour votre info, la Suède, trop prévoyante, craint d’avoir à revendre des vaccins contre la grippe A.

Il me semble que c’est une nouvelle d’intérêt public pour le Québec, alors que l’on débute la vaccination chez les groupes à risque, j’ai noté les personnes âgées malades et les enfants, avec, si mes sources sont fiables, le Pandemrix3 .

Ne passez surtout pas le message aux vieux fédéralistes de la Presse (un peu d’humour noir, ça fait moins mal que le vaccin !)

  1. Prenez en note que cet article a été rédigé le 22 octobre dernier []
  2. Source provenant du Aftonbladet []
  3. Le vaccin au Québec est nommé Arepanrix, ce qui est le même vaccin que le Pandemrix, mis à part le fait que le premier est produit à Québec et le second, en Allemagne.  []

12 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 bernard cossette Le 5 novembre 2009 à 14h27

    Cessez de dire n’importe quoi la grippe h1h1 est la meme souche de grippe qui a tue pres de 100 millions d’individus entre 1918 et 1920.nul ne peut predire si ou quant le virus va muter pour devenir encore plus virulent et je comprend tres bien que les autorités dela santé publique ne veulent prendrent aucune chance avec ce virus qui a deja fait des ravages epouvantables dans le monde en 1918, et ce n,est pas quelques cas de personnes supsonnés d,avoir décédé de complications duent au vaccin qui vont me faire changer d,idée, car l,expérience passé oublige a la plusgrande prudence avec ce virus

  2. 2 Dave Le 5 novembre 2009 à 14h37

    Monsieur Cossette,
    Je vous demanderais personnellement vous-même de cesser de dire n’importe quoi. La moitié des grippes sont de type H1n1. Une bonne partie des grippes saisonnières sont aussi de type H1n1.

    De plus, si le virus de la grippe vient à muter, TOUS LES VACCINS distribués à présent seront inefficaces et ne protègeront personne. Si vous souhaitez vous faire vacciner pour une grippe qui est 100 fois moins meurtrière que la grippe saisonnière, c’est votre choix. Mais de grâce, faites des lectures et ayez un peu de jugement!

    Dans quelques années, l’expérience passée avec la grippe actuelle nous fera réaliser qu’il ne faut pas paranoïer pour rien.

  3. 3 bernard cossette Le 5 novembre 2009 à 15h07

    Je ne perdrai pas mon temp a discuter avec des gens qui n,ont aucune formation en virologie et qui osent affirmer que la moitié des frippes saisonniere sont du type h1n1, pour vote information les grippes saisonniaires appartiennent au groupe des orthomyxoviridase du genre influenzarirus ce qui n’a rien a voir avec le h1n1. Les pricipales pandemies de grippe de notre ere furent La grippe espagnol ( h1n1 ) 1918 1920 pres de 100 millions de morts La grippeasiatique 19571958 H2N2 1 a 1.5 million de morts la grippe de Hong kong 1968 1969 .75 a 1million de mort H3N2, ces pandemie surtout celles du au H1N1 ne sont pas a etre pris a la legere, croyez ce que vous voulez c’est votre affaire mais n,essayez pas d’embarquer les autres dans vos croyances ignorantes et dangereuses C,est tout ce que j’ai a dire sur ce sujet etJ,espere tout simplement que les gens vont y penser a deux fois avant de croire n.importe quoi car les consequences pourraient vous surprendrent, en bonentendeur SALUT

  4. 4 Dave Le 5 novembre 2009 à 15h26

    Apprenez à lire cher monsieur. J’ai dit que la moitié des grippes étaient de type H1N1, et qu’une partie des grippes saisonnières le sont aussi (et non la moitié des grippes saisonnières). Cela n’empêche pas qu’il y aie des grippes saisonnières de type H2N3.

    Franchement, pas besoin d’une formation en virologie pour apprendre à lire. Si vous pensez que le H1N1 est exclusif à la grippe espagnole et la grippe porcine, vous vous mettez le doigt dans l’oeil. À titre d’exemple, voici un rapport du gouvernement américain provenant du Centre de prévention et de contrôle des maladies qui traite des grippes en 2005-2006. Dans ce rapport, on affirme que:

    During the 2005-06 season, influenza A (H3N2) viruses predominated overall, but late in the season influenza B viruses were more frequently isolated than influenza A viruses. Influenza A (H1N1) viruses circulated at low levels throughout the season.

    Comme vous pouvez voir, le H1N1 peut aussi faire partie de la grippe saisonnière. Pas encore convaincu? Voici un graphique de la grippe en 2002-2003 aux États-Unis. Les bandes bleues sont liés au H1N1 et H1N2:

    grippe saisonnière en 2002-2003 aux Etats-Unis

    En passant, si vous vous fiez au médias en général pour vous informer sur la grippe H1N1, vous devriez tout de suite cesser. Je ne crois pas qu’aucun journaliste au Québec n’aie fait de formation en virologie.

    Ce n’est pas vous qui perdez votre temps, c’est vous qui me faites perdre le mien. D’ailleurs, je ne sais pas pourquoi j’ai perdu mon temps à vous répondre. Avez-vous une formation en virologie? La piètre qualité de votre français écrit me laisse croire que non.

    Désolé si vous n’aimez pas le ton que j’emploie avec vous, mais vous étiez déjà agressif et condescendant dans vos deux commentaires et je n’ai pas apprécié cela.

  5. 5 bernard cossette Le 5 novembre 2009 à 16h29

    Bon pour metre fin a cette discussion effectivement Dave on a retrouvé jusqu’a 8% d’infection au virus H1N1 dans les grippes saisonnieres et c’est justement ce qui a commencer a inquieter la communauté scientifique du monde entier car ces derniers connaissent bien la dangeurosité du H1N1 on a qu’a se rappeler les années 1918 a 1920 qui furent les années de la grippe espagnole et qui a fait tant de ravages sur la terre, si vous aviex un3e formation qui vous orienterais dans le domaine de la virologie vous sauriez que le meilleur facon d’arreter une epidemie est de lui opposer un mur de gens vacciner on parle d,environ 70% de la population,ainsi le virus nepourrait plus trouver de place ou migrer et il finirait par disparaitre de facon significative et une autre chose importante a savoir c,est que la virulence d,un virus a souvent la facheuse habitude d,augmenter a chaque nouvelle vague de contagion, tant qu’a la qualité de mon francais disons que je n’y ai pas fait trop attention tellement je rageait devant tant de désinformations dangereuses et pour votre gopuverne je vous dirai que je suis toxicologue de metier et la gestion du risque est pas mal la force de cette profession,les statistique doivent toujours etre considerés dans une vue d,ensemble et effectivement le h1N1 n’est pas apparut hier et effectivement c’est un virus que les experts du monde entier ont a l’oeil etque maintenant ils ont jugé bon de faire une intervention massive afin d’enrayer la propagation de ce virus potentiellement tres dangereux, presentement la virulence du virus n,est pas encore tres forte mais si nous laissons se propagwer ce virus Diex sait comment cela va finir et surtout j’espere que vous ne croyex pas a un immense complot mondial, j,espere que vous ne trouverez pas mes propos trop virulents cette fois car je dois admettre que je n’y ai pas aller avec le dos dela cuillere mais voyez vousque des adultes refusent le vaccin je peux vivre avec ca mais que des adultes refusent le vaccin pour les enfants ca ca me met en beau tttt. Sans rancune

  6. 6 Sylvain Racine Le 5 novembre 2009 à 16h43

    M. Cosette,

    je comprends très bien votre malaise de voir ailleurs sur Internet des informations qui diffèrent de celles retrouvées dans les médias de masse. Je ne suis pas moi-même un virologiste ou un microbiologiste, mais il est quand même possible de s’exprimer à ce sujet et, dans une démocratie saine, il est sain de remettre en question les médias et les gouvernements.

    Pour le virus H1N1 A, admettons que l’on vaccinait même 100% de la population en Europe, en Chine, en Amérique du Nord et du Sud, avez vous entendu parler de campagnes de vaccination massive en Iraq, en Iran, dans les différents pays d’Afrique, en Asie, etc.?

    C’est une pandémie mondiale, donc il doit bien y avoir des cas de grippe H1N1 A dans plusieurs pays où il n’y a pas de vaccination, des installations sanitaires aussi avancées peut-être que celles du Canada?

    Donc, le virus, s’il doit muter, il va muter de toute façon et nous serons pas plus avancés.

    J’attends votre réponse avec impatience. De plus, j’espère que vous avez pris le temps de lire mon dernier article Pandémie de grippe H1N1 au Canada: où en sommes-nous? http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/11/04-pandemie-de-grippe-h1n1-au-canada-ou-en-sommes-nous.qc

    Cordialement

  7. 7 bernard cossette Le 5 novembre 2009 à 17h09

    C’est avec plaisir que je vois que le ton de notre discussion est devenu plus calme, je ne suis pas nonplus un fervent des medias de masse car ceux ci sont souvent manipulés et effectivement on ne dis pas toute la verité aux masses sur cette pandemie,moi je fais surtout appelle a ma formation et experience dans le domaine de la gestion du risque dans le domaine des pandémies, honnetement je ne connais pas les details du programme de vaccination mondiale mais je sais que ce programme est chapeauté par l.organisme mondiale de la santé OMS et je sais aussi qu’un vaccin appliqué aujourd’hui vous protegera aussi (mais peut etre pas completement) contre une nouvelle souche plus virulente, mais il faut bien commencer a quelque part dans notre lutte contre ce virus tout comme il a fallu plusieur années pour irradiquer ou controler plusieurs maladies epidemiques comme la tuberculose la polio la variole ect ect les vaccin s sont tant quA moi une des plus grnde trouvaille de la medecine moderne car elle vie a prevenir plutot qu,a guerir et que le risque versus les avantages ne sont presque plus discutable et ce n,est pas parce qu’un produit trouvé dans un vaccin a des proprietés pas toujours ideales. en toxicologie la toxicité est toujours en relation avec la dose, parfois les experiences passés doivent dervir de guide pour le futur

  8. 8 Simon-Piere Harvey Le 7 novembre 2009 à 7h36

    Merci Monsieur Cossette pour votre intervention. Depuis le début de cette crise c’est le même refrain : les experts responsables d’un côté, les sensationnalistes de l’autre…

  9. 9 Jacques Beauséjour Le 7 novembre 2009 à 20h25

    J’aimerais bien savoir le nom de la compagnie qui fabrique le vaccin utilisé au Québec.

  10. 10 Sylvain Racine Le 8 novembre 2009 à 17h58

    M. Beauséjour,

    Comme en Suäde, GSK. http://www.gsk.ca/french/index.html

    Bien ä vous

  11. 11 Fern Le 9 novembre 2009 à 21h31

    bernard cossette

    Allez lire ce lien et d’autres sur le même site:

    bridge.over-blog.org/article-26065560.html

  12. 12 mikail Le 30 novembre 2009 à 15h30

    la grippe espagnol c’est déclaré a Fort Riley au kansas
    en 1918, après une vaccination massive des soldats, qui devaient traverser l’atlantique, ils l’ont transmissent au peuple américain et ensuite en europe, le virus n’a JAMAIS muté seul, le cocktail de vaccins a tuer plusieurs soldats immédiatement après la vaccination.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 367 a été rédigé par Sylvain il y a 9 ans et 11 mois, le mardi 3 novembre 2009.

Il y a 12 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous International, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Changement d’heure automne 2012 au Québec: avancer ou reculer ? C'est le temps de changer l'heure de nos montres, horloges, réveille-matin,  radios d'auto, de nos fours à micro-ondes, etc. Quoi [...]

2010: « Ô Canada ! » Mme Sophie Cousineau a publié un article qui traite du danger de laisser le contrôle étranger sur l’industrie de la [...]

2009: Décès et vaccination en Suède: mise à jour Pour faire suite à mon article Déjà deux morts en Suède suite à la vaccination contre le virus H1N1 et [...]

2009: L’immigration dans la Ville de Québec Lentement mais sûrement, la vieille capitale s’ouvre à l’immigration. Entre 2001 et 2006, le nombre d’immigrants établis à Québec est [...]

2009: Visite royale: le RRQ fera la fête au Prince Charles! Le prince Charles a décidé de faire fi de nos mises en garde quant à sa présence chez nous. Il [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages