Le mardi 3 novembre 2009

InternationalSociété

Décès et vaccination en Suède: mise à jour

Par Sylvain

Pour faire suite à mon article Déjà deux morts en Suède suite à la vaccination contre le virus H1N1 et cie, je me dois de procéder à une mise à jour.

Pour faire suite à mon article Déjà deux morts en Suède suite à la vaccination contre le virus H1N1 et cie, je me dois de procéder à une mise à jour. En tout et partout, il y aurait eu cinq cas de décès rapportés par les médias, décès aussi rapportés auprès de L’Agence des médicaments en Suède (Läkemelsverket) qui a publié un rapport sur la situation concernant les effets secondaires déclarés par des membres du corps médical et par la population.1

Je dois rappeler que le vaccin utilisé en Suède est le Pandemrix. Au Québec, c’est le Arepanrix.

Les deux vaccins sont fabriqués par l’entreprise GlaxoSmithKline. Les deux vaccins sont similaires, mais peut-être que la différence majeure entre les deux vaccins est que le Arepanrix a été moins testé que le Pandemrix.

La Suède ne permet pas l’utilisation de ce vaccin chez les enfants de moins de 3 ans. La Suisse a mis en place des restrictions à l’utilisation du vaccin Pandemrix contre la grippe H1N1 du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), pour les femmes enceintes, les enfants de moins de 18ans et les adultes de plus de 60 ans.

Concernant les cinq cas de décès suspectés suite à la vaccination, voici ce que l’on peut lire dans le rapport de Läkemelsverket :

Deaths reported

Five reports of death have been received all of which have had a temporal association with vaccination. The time between the vaccination and the death has varied between 12 hours and 4 days. These five patients had previously known chronic diseases such as cardiovascular disease, diabetes, renal failure, dystrophic muscle disease and senile dementia. All patients were on chronic medical treatment. Three of the patients were >74 years, the two others between 54 and 65. Autopsy result is available for the first reported case. This showed that the patient suffered from generalized atherosclerosis and previous heart attacks. The other reports are still under investigation and autopsy results are awaited. From what has emerged so far for these cases, there is nothing to support a causal association between the vaccination and the death.

In assessing the number of reported deaths, it is important to take into account that in Sweden on average 200-250 deaths occur per day and at present a large proportion of the population, particularly the elderly and other risk groups, are being vaccinated. The majority of deaths occurring daily in Sweden are older people with complications of chronic diseases.

Alors, on apprend que pour l’un des décès, le vaccin ne serait pas en cause. On lie le décès à la maladie pré-existante. Pour les autres cas, l’Agence est toujours en attente des résultats des enquêtes et des autopsies.

Ce que l’on doit noter, c’est que lorsque des gens avec des maladies pré-existantes et ayant contracté le virus H1N1 décèdent, les gouvernements et les autorités médicales semblent toujours blâmer le virus H1N1. Par contre, lorsque des personnes en Suède décèdent quelques heures ou quelques jours après avoir été vaccinées, on semble vouloir blâmer les maladies pré-existantes, pas le vaccin.

Mort d’un enfant de trois ans en Suède : Mort du virus H1N1 ou de déshydratation ?

En Suède, tôt samedi matin dernier, un enfant de trois ans est décédé du virus H1N1, selon les grands titres de la majorité des médias. Voici le fil des événements que l’on peut lire dans cet article : “Simon dog i vår famn

Mercredi passé, les parents se présentent à l’urgence avec leur enfant. Il a de la fièvre. Les médecins recommandent aux parents de bien hydrater leur enfant. L’enfant et les parents sont retournés à la maison. Vendredi soir, les parents retournent à l’hôpital, mais c’est trop tard. L’enfant décède tôt samedi matin. Le père assure que son enfant n’a rien mangé ni bu depuis 5 jours.

Cause du décès: virus H1N1

S’il y a des médecins ou des infirmières qui me lisent, j’aimerais bien avoir votre opinion. J’ai moi-même travaillé pendant deux ans aux urgences et selon moi, ce garçon aurait dû normalement avoir été mis en observation et suivre un traitement de ré-hydratation dès le mercredi. Il a pourtant été renvoyé à la maison, pour finalement mourir deux jours plus tard, sans avoir ni mangé ni bu pendant cinq jours.

Oui, il avait le virus H1N1, mais avant tout, nous faisons face, à mon avis, à une erreur flagrante de jugement de la part des médecins de l’urgence où l’enfant et ses parents se sont présentés le mercredi. Voici un article en anglais concernant ce décès : Swine flu toddler dies in Swedish hospital.

David contre Goliath

J’ai publié plusieurs articles sur le sujet de la vaccination contre le virus H1N1 sur Vigile.net. Cette mise à jour démontre que je ne veux pas désinformer la population, encore moins l’apeurer. En fait, même les médias en Suède qui avaient annoncé des décès suite à la vaccination ne semble toujours pas avoir pris la peine de lire le rapport de l’Agence des médicaments et avoir fait un suivi de “l’affaire”, trop occupés à faire le décompte des décès liés au virus H1N1.

La situation en Suède et au Québec dans les médias est très similaire lorsque l’on traite des décès. Par contre, en Suède, on n’a pas surchargé l’espace médiatique avec les décès d’enfants. C’est aussi probablement pour cette raison qu’il n’y a pas eu de panique dans la population et qu’il n’y a pas de file d’attente un peu partout. De plus, l’organisation pour la vaccination semble être beaucoup mieux organisée qu’au Canada, si je peux me fier à ce que je lis dans les médias ici et au Québec.

Enfin, je ne suis pas journaliste, mais si j’ai décidé d’écrire sur le sujet complexe de la grippe H1N1 et de la campagne de vaccination, c’est en grande partie pour combler un manque de recherche et d’objectivité de la part des médias. Mes élans “subjectifs” en tant que “David” dans cette affaire sont loin de faire contre-poids à la subjectivité éhontée des médias, des journalistes et même du gouvernement qui s’activent comme une poule sans tête sous la tutelle de l’Organisation mondiale de la santé. Je pèse bien mes mots, je le répète, TUTELLE.

Mon but était donc d’attirer l’attention de journalistes qui sauraient revenir à la réalité et analyser la situation avec toute l’objectivité requise.

Un journaliste de Radio-Canada (que je ne nommerai pas) a pris la peine de me lire et a donné une attention particulière à certaines de mes informations et points de vue. À la suite de quelques échanges par courriel, il m’a invité à regarder les émissions Enquête et Découverte à la télévision de Radio-Canada cette semaine, sans m’en dire davantage. Je n’ai pas d’attente, on verra.

Mon objectif a été atteint. J’ai été entendu. Je laisse la relève aux journalistes. Celles et ceux qui veulent faire un suivi des quatre derniers décès en Suède qui seraient liés à la vaccination, vous pouvez vous rendre de temps à autre sur mon site Internet ou bien directement sur le site de Läkemelsverket.

  1. Le rapport du 29 octobre 2009 en anglais []

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Vaccin H1N1: l’agence des médicaments en Suède juge maintenant que le Pandemrix ne convient pas aux enfants | Santé.QC Le 18 mars 2011 à 19h11

    […] de lecture: Décès et vaccination en Suède: mise à jour Pandemrix är olämpligt för barn […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 1,154 a été rédigé par Sylvain il y a 9 ans et 11 mois, le mardi 3 novembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous International, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Changement d’heure automne 2012 au Québec: avancer ou reculer ? C'est le temps de changer l'heure de nos montres, horloges, réveille-matin,  radios d'auto, de nos fours à micro-ondes, etc. Quoi [...]

2010: « Ô Canada ! » Mme Sophie Cousineau a publié un article qui traite du danger de laisser le contrôle étranger sur l’industrie de la [...]

2009: L’immigration dans la Ville de Québec Lentement mais sûrement, la vieille capitale s’ouvre à l’immigration. Entre 2001 et 2006, le nombre d’immigrants établis à Québec est [...]

2009: Visite royale: le RRQ fera la fête au Prince Charles! Le prince Charles a décidé de faire fi de nos mises en garde quant à sa présence chez nous. Il [...]

2009: Vaccin contre le H1N1: déjà quatre morts en Suède! La campagne de vaccination en Suède a débuté au début de la semaine passée (( Prenez en note que cet [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages