Le jeudi 15 octobre 2009

QuébecÉconomie

Accord sur le commerce intérieur: notre économie et notre alimentation sont en jeu!

Le Parti Québécois appuie les agriculteurs que les libéraux ignorent

Canada ]

Par Parti Québécois

Pourquoi l’ancien ministre refusait d’apposer sa signature à cet accord alors que le nouveau ministre, Claude Béchard, cherche à le faire aussi rapidement? Que veut-il nous cacher? Quand on engage les Québécois dans un Accord de cette nature, la moindre des choses, c’est d’être transparent, pas de leur jouer dans le dos!

La semaine dernière, le Parti Québécois a réclamé que les députés québécois se penchent tous ensemble sur l’Accord sur le commerce intérieur qui doit être ratifié jeudi par toutes les provinces du Canada. Étudier le document en commission parlementaire et recueillir l’opinion des agriculteurs et des consommateurs n’aurait pas été si difficile. Mais… les libéraux ont refusé le débat et sont même allés jusqu’à refuser de rendre le texte de l’accord disponible! Ce faisant, ils nous font craindre le pire. Quand on ne veut pas montrer les textes, c’est qu’on cache quelque chose…

C’est de notre économie et de notre alimentation, dont il est question! Pour le Parti Québécois, pas question de rester les bras croisés – même si Jean Charest fait la sourde oreille.

La députée d’Iberville et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’agriculture, de pêcheries et d’alimentation, Marie Bouillé, était présente ce matin, avec d’autres députés du Parti Québécois, à la manifestation des agriculteurs et consommateurs de l’Abitibi, de Beauce, de Rimouski et d’ailleurs au Québec devant les bureaux montréalais du premier ministre du Québec, Jean Charest. Ensemble, nous avons exigé du gouvernement libéral qu’il reporte sa décision de signer un nouvel Accord sur le commerce intérieur, discuté derrière des portes closes. Alors que c’est relâche parlementaire cette semaine, le premier ministre aurait dû être là; il n’a pas donné signe de vie.

La députée se questionne de nouveau sur les motifs conduisant le gouvernement à entériner ce projet d’Accord puisqu’il s’agit du même texte que refusait, il y a 18 mois à peine, l’ancien ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard. « Pourquoi l’ancien ministre refusait d’apposer sa signature alors que le nouveau ministre, Claude Béchard, cherche à le faire aussi rapidement? Que veut-il nous cacher? Quand on engage les Québécois dans un Accord de cette nature, la moindre des choses, c’est d’être transparent, pas de leur jouer dans le dos », a poursuivi Mme Bouillé.

En clair, comme le précisent des experts du milieu dans une lettre ouverte publiée ce matin:

Il appartiendrait dorénavant à un panel, constitué de non-élus, de décider de la légitimité de lois votées à l’Assemblée nationale et de règlements adoptés par le gouvernement pour protéger les consommateurs et leur livrer une information exacte sur les aliments qu’ils consomment.

[…]

Or, nous croyons que les consommateurs québécois, lorsqu’ils se votent des lois et lorsqu’ils se donnent des règlements par le biais de leurs institutions démocratiques, font un choix collectif et qu’il appartient à cette même collectivité d’en décider l’avenir.

« La balle est dans le camp du gouvernement libéral : il doit faire la démonstration que l’agriculture québécoise, avec toute sa spécificité, ne sera pas en péril si le Québec signe cet Accord. Cela signifie qu’il doit retarder sa signature et dévoiler le contenu de cet Accord. Autrement, nous déduirons que Jean Charest et Claude Béchard auront sacrifié l’agriculture québécoise sur l’autel fédéral aux bénéfices du Canada », a conclu Marie Bouillé.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 David C. Le 19 octobre 2009 à 18h33

    Afin de faire face à la colère qui vient! Afin de faire face à la logique destructrice du système ! Afin de faire face au mépris de la classe dirigeante, en montant sur la scène de l’histoire! Afin de rompre avec la règle du jeu!
    Je vous invite à lire et à partager le dernier tract de Solidarité et progrès :
    http://www.solidariteetprogres.org/article5871.html
    Il est temps que toutes les révoltes particulières donnent naissance à un projet commun révolutionnaire!
    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

  2. 2 clovis simard Le 9 janvier 2012 à 16h12

    Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-1. – PLAN NORD.
    POUR LES QUÉBÉÇOIS ??

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 480 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 5 mois, le jeudi 15 octobre 2009.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Commission Charbonneau: Pierre Bibeau et les allégations Lino Zambito a déclaré  ce matin à la Commission Charbonneau  avoir donné une enveloppe contenant 30 000 $ en comptant [...]

2011: Charest protège Tomassi, comme si on protégeait Jean-François Harrisson Vous vous souvenez de l'affaire Jean-François Harrisson? Ce "bon jack" qui était animateur à VrakTV et adoré des jeunes? Tout [...]

2010: Suivez le blogue du Saint Frère André! À la veille de la canonisation du frère André, le 17 octobre prochain à Rome, l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, la [...]

2010: Encore le bâillon pour nous imposer une loi assimilatrice Non, mais franchement, admettons-le, elle se porte drôlement bien la démocratie au Québec… Après les manœuvres répétées de Jean Charest [...]

2010: Charest bâillonne la langue française « En officialisant qu’il utilisera le bâillon afin de faire adopter un projet de loi sur un sujet aussi fondamental [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages