Le jeudi 10 septembre 2009

QuébecSociétéPolitique

Un désengagement prévisible de Québec pour le Moulin à paroles

Un gouvernement de minables!

Par Le Conseil de la souveraineté

Le gouvernement actuel du Québec fait férocement partie du camp de celles et de ceux qui, au cours de ces 250 ans, jusqu’à l’ère moderne, ont travaillé pour que le peuple québécois occulte son histoire et se divise sur le sens de son avenir.

Un gouvernement de minables! Il n’existe point d’expression plus juste pour qualifier la décision de l’actuel gouvernement du seul État français des Amériques. Il est en dessous de tout. Inculte en étant incapable d’une lecture artistique du parcours résistant de son propre peuple? Révisionniste en travestissant le sens des paroles qui ont marqué de façon plurielle le cours de l’histoire? Censeur en voulant en taire certaines? Tout cela peut-être. Mais d’abord et avant tout ce gouvernement fait férocement partie du camp de celles et de ceux qui, au cours de ces 250 ans, jusqu’à l’ère moderne, ont travaillé pour que le peuple québécois occulte son histoire et se divise sur le sens de son avenir.

En 2008, il avait réussi à travestir la naissance de son peuple en celle d’une municipalité. Il finança des fêtes du 400ième en renonçant au drapeau et aux symboles de la nation québécoise et même à sa couleur bleue. Il mit beaucoup de ressources pour divertir et écarta la presque totalité des initiatives citoyennes visant l’appropriation de l’expérience historique de la résistance du peuple québécois.

Fort de cette lancée, il croyait peut-être que le 250ième de la défaite de ce même peuple pourrait être recyclé en une célébration de reconnaissance envers les victorieux! Avec bals, poignées de mains et reconstitution festive du carnage de l’époque. L’ensemble du Québec s’est objecté.

À nouveau, des citoyens prirent l’initiative de proposer des activités permettant l’appropriation du chemin parcouru et donnant sens à l’avenir de cette aventure unique. Ils sollicitèrent du gouvernement du Québec une modeste contribution de 20 000 dollars, Rien à voir avec les dizaines de millions mis à la disposition des divers amuseurs publics. La réponse prit la forme d’un immense mépris, non seulement envers les auteurs traités de terroristes, mais également envers tous ceux et toutes celles qui s’identifiant à cette expérience qui se voient traités de complices.

C’est ce même gouvernement qui donna, sans sourciller, 250 000 de dollars (un quart de million) au riche Club des Canadiens de Montréal pour qu’il produise à Toronto, dans un français approximatif, un livret de fidélisation des tout jeunes enfants qu’il expédia dans chacune des écoles du Québec. Divertissement, oui. Histoire, non. Pas même dans les livres qui doivent la raconter. Les dates qui fâchent y ont été édulcorées.

Saluons les artistes, les organisations de la société civile et les citoyennes et les citoyens engagés qui, à titre purement gracieux et en dépit de l’hostilité ouverte d’un gouvernement sensé les représenter aussi, nous procureront en ce 250ième des activités dignes d’un peuple debout en marche vers son accomplissement.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Claude Pomerleau Le 10 septembre 2009 à 17h17

    Moulin à images: Et l’étoile du match va à ….

    http://www.vigile.net/Moulin-a-paroles-Et-l-etoile-du#forum22073

    JCPomerleau

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 452 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 11 ans et 1 mois, le jeudi 10 septembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Soyez du grand spectacle contre la loi 103 à Montréal le 18 septembre! Voilà quelques mois, la Cour suprême du Canada a invalidé la Loi 104 qui colmatait une brèche de la loi [...]

2010: Projet de Loi 103 permettant l’achat d’un droit à l’école anglaise À l’ouverture de la consultation générale du projet de loi 103 présenté par le gouvernement libéral de Jean Charest en [...]

2010: L’argent Dans mon texte Vivre libre ou disparaître, j’explique que chacun des items qui composent une organisation a un effet sur [...]

2009: David Whissell choisit l’asphalte plutôt que le pouvoir Pour permettre à David Whissell de siéger au conseil des ministres, le premier ministre avait changé une directive de l’Assemblée [...]

2009: Les libéraux présentent enfin leur plan de lutte au décrochage scolaire Réagissant au plan de lutte au décrochage scolaire au Québec, dévoilé aujourd’hui par la ministre Michelle Courchesne, le député de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages