Le mardi 8 septembre 2009

SociétéQuébec

Moulin à paroles: remontons fièrement les Plaines d’Abraham!

Une polémique qui s'explique mal...

Par Le Conseil de la souveraineté

Certains politiciens fédéralistes se dissocient du Moulin à paroles! Ce sont eux pourtant qui nous proposaient de fêter avec deux milles figurants, bals et poignées de mains accompagnant, la conquête anglaise par la reconstitution des évènements violents de l’époque!

Il est proposé, à travers plus d’une centaine de textes proclamés, de relire avec les oreilles les 250 ans de résistance réelle et d’avenir projeté du peuple québécois! « Que non, nous disent-ils, nous ne voulons pas nous associer à l’évocation de la violence ». Les hypocrites! Ce sont eux pourtant qui nous proposaient de fêter avec deux milles figurants, bals et poignées de mains accompagnant, la conquête anglaise par la reconstitution des évènements violents de l’époque! Minables!

En ce 12 et 13 septembre il nous sera donné de faire œuvre de mémoire à travers une variété d’activités: le Moulin à paroles œuvre d’artistes et de citoyens engagés qui se déroulera pendant 24 heures du samedi, 12 septembre, à 15 heures au dimanche, 13 septembre, à 15 heures, au pavillon Edwin-Bélanger sur les Plaines d’Abraham, prés du Musée national des Beaux-arts de Québec; une reprise des Plaines d’Abraham par les habitants de la rive-sud de Québec qui les escaladeront à nouveau (rendez-vous dimanche, 13 septembre, à 8 h30, à la traverse de Lévis ou à 9h20 à la traverse de Québec); une marche pour l’indépendance organisée par des jeunes de toutes les régions du Québec (rendez-vous à 10 heures, coin De la Couronne et Charest) et la Mémoire des feux portée par des citoyens des municipalités qui ont vu les Anglais raser tous leurs bâtiments. Aussi, le citoyen Jean-Marc Labrêche aura parcouru la distance Montréal-Québec pour porter un message d’espoir en l’avenir du Québec.

Ces multiples initiatives nous conduiront à souligner le chemin long de 250 ans d’un peuple qui veut respecter son passé et donner sens à son avenir. Respecter le passé en se rappelant autant les hauts faits que les bassesses de ses élites comme de ses masses. Donner sens à son avenir en affirmant haut et fort que la défaite des Plaines d’Abraham n’est pas le point final de son parcours mais le début de sa résistance qui dans l’ère moderne voit s’additionner un ensemble de forces vives portant le projet que naisse un NOUVEAU PAYS POUR LE MONDE. QUÉBEC.

Nous en sommes! Les 12 et 13 septembre 2009, comme Québécois et Québécoises, remontons fièrement les plaines d’Abraham!

5 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Arnaud Montreuil Le 9 septembre 2009 à 7h35

    Bien dit!
    Depuis 1995, les médias et les politiciens fédéralistes n’ont de cesse de tenter de nous faire croire que le désir de souveraîneté n’est plus, et que ce qui en reste est négligeable.

    C’est notre tour de montrer que nous sommes dynamiques et que, de la manière la plus honorable qui soit, nous effectuons notre devoir de mémoire.

  2. 2 Pierre-Emmanuel Le 9 septembre 2009 à 11h02

    Bravo! Super entrevue au FM 93 pour M. Larose.

    Qui a bien confirmer que c’est un rendez-vous partisan et que Denis Lorties serait le bienvenue!

    Aucun respect pour votre nation, wque du respect pour l’esprit rebel. Meme si vous réussiser a fair de mon pays la fraction d’un autre vous je serai jamais content, l’importantc’est que vous ayez de la publicité en fesant parler de vous et influencant des gens.

    Pierre-Emmanuel
    Ex-indépendantiste

  3. 3 mtomwa Kabumbe Le 11 septembre 2009 à 11h34

    Le pays se gagne par les armes,malheureusement à cet époque vous avez perdu,donc vous allez vivre avec cette humiliation toute votre vie. ! Les bon parleurs resteront juste avec de petite création comme moulin à parole… Prochaine fois ça sera quoi? Le cirque à parole?

  4. 4 gagerry Le 11 septembre 2009 à 11h36

    Surtout après que l’AYATOLLAH du Conseil de la Souveraineté ait traité tous ceux et toutes celles qui ne pensent pas comme LUI, d’hypocrites et de minables, il ne sert à rien de dire quoi que ce soit. C’est justement à cause de gens de ce type, qu’après plus de 40 ans de paroles moulinées, les felquistes, séparatistes, péquistes, bloquistes, sécessionnistes et extrémistes tous azimuts sont dans minoritaires et dans l’Opposition permanente. Une Opposition des plus stériles. Comme les ethnies de Montréal ne veulent plus rien savoir de ces négationnistes, voilà donc les macros métropolistes et leur petit patriotard Mervil, campés à Québec, profitant de la tolérance béate des citoyens de la Capitale et de la complaisance aplaventriste du PDG de la CCBN. Jouissive saintjeanbaptistenationaleuse, en reprise du terrorisme felquiste 1970 dont Lise Payette fait l’éloge, ce 11 septembre 2009, dans Le Devoir.com ! Pour les marginaux qui n’ont jamais eu quoique ce soit de constructif à faire et n’avaient rien d’autre à cirer que leurs bottes, cette fin de semaine, l’important, c’est larose…

  5. 5 gagerry Le 12 septembre 2009 à 21h46

    Le RADICAL EXTRÉMISTE ET PRO FLQ, Patrick Bourgeois, le même picolo qui appelait ses avortons à la violence, en cas de commémoration fédérale, appelle ses émoustillés au calme! FARCE GROSSIÈRE. Plus BAS DE GAMME que ça, tu meurs!

    Le nombriliste m’as-tu-vu «BIZ» s’est pavané dans Montcalm y faisant son Wolf vainqueur, avant que SON MOULIN À VERBIAGE ne démarre. SON FIASCO, devrais-je dire. Très surprenant d’entendre s’exprimer ce soi-disant «amoureux de la langue française», celle des objets sacrés et de sa grandiloquente pédanterie… CIEL, LIBÉREZ-NOUS DE LOCO LOCASS, DE CES «LOCAUX LOQUACES», DE CES EXCROISSANCES DU FLQ, DE CES APPENDICES DE LA FORFANTERIE SÉPARATISTE ET DE LA HABLERIE A L’HELIUM D’UN NATIONALITE PATRIOTARD ÉCULÉ!

    J’ai traversé deux fois, les îlots du rassemblement dudit MOULIN, le «rassemblement du siècle», à 16:00 et à 20:00. Quelques centaines de béats de tous âges, quelques badauds, quelques porteurs de drapeaux des patriotards et martyrs de leurs vénérations, quelques cheveux teints, quelques carrosses de la descendance felquiste et plusieurs chiens grogneux et «roquets jappeux». J’imagine déjà à quoi ressemblera la nuit… C’EST ÇA RÉUSSIR À ÉCHOUER, alors que le battage médiatique pro séparatiste et les commanditaires pro felquistes de l’événement, ciblaient des MILLIERS de supporteurs en feu et des masses de bruiteurs. Les représentants du Village Huron ont eu beaucoup de classe, leur prestation fut brillante et leur message de paix emballant. Ça jurait sur le reste, puisque Bernard Landry, Daniel Piché et Yves Lambert ont fait plutôt très ordinaire, pour ne pas dire que ça faisait pitié.

    UN FLOP MONUMENTAL dont les felquistes tiendront tout le monde fédéraliste responsable, à défaut de s’en prendre à la météo. À TOUT JAMAIS, LIBÉREZ-NOUS DE LOCO LOCASS ET DES «LOCAUX LOQUACES», CES EXCROISSANCES DU FLQ !

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gérald Larose

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 51 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 358 a été rédigé par Le Conseil de la souveraineté il y a 10 ans et 6 mois, le mardi 8 septembre 2009.

Il y a 5 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2008: Que penser du Bloc Québécois? En ce début de campagne électorale au fédéral, nombreux sont les indépendantistes qui n’ont de cesse de cracher au visage [...]

2008: Le Bloc Québécois présente sa nouvelle plateforme électorale Pour imposer le respect du Québec à Ottawa, il faut empêcher une majorité des conservateurs de Stephen Harper. Pour notre [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages