Le samedi 4 juillet 2009

ÉconomieQuébec

Route 175: Un dépassement de coûts de 400 millions de dollars

Pourquoi?

Par Parti Québécois

La ministre Boulet avait promis, main sur le cœur, qu’il n’y aurait jamais plus de dépassements de coûts dans les projets autoroutiers. Comment explique-t-elle aujourd’hui que le projet de la route 175, prévu à 700 M$ coûtera désormais 1,1 G$ et qu’il ne sera complété que trois ans plus tard ?

Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, demande à la ministre des Transports, Julie Boulet, d’expliquer pourquoi le projet de la route 175 fera l’objet d’importants dépassements de coûts de l’ordre de 400 millions de dollars et de confirmer, dès maintenant, que le Québec entend réclamer du gouvernement fédéral qu’il assume au moins la moitié de cette mauvaise surprise pour les contribuables.

« La ministre Boulet avait promis, main sur le cœur, qu’il n’y aurait jamais plus de dépassements de coûts dans les projets autoroutiers. Comment explique-t-elle aujourd’hui que le projet de la route 175, prévu à 700 millions de dollars coûtera désormais 1,1 milliard et qu’il ne sera complété que trois ans plus tard?, se demande Stéphane Bergeron. En envoyant au front son sous‑ministre pour expliquer ces nouveaux dépassements de coûts, on comprend que la ministre Boulet est embarrassée et qu’elle n’ose venir s’expliquer elle-même. Or, c’est à elle de répondre aux questions fort légitimes que la population se pose, après la rue Notre-Dame, l’autoroute 25, l’autoroute 30, l’échangeur Turcot et maintenant la 175 », a-t-il ajouté.

M. Bergeron était estomaqué de lire ce matin dans le Journal de Québec que le gouvernement du Québec n’ait pas encore réclamé au fédéral afin qu’il assume la moitié de la facture totale du projet. « Le projet ayant été annoncé par les deux gouvernements, il n’y a aucune raison que ce soit le gouvernement du Québec seul qui casque pour ces dépassements de coûts. Il n’y a non plus aucune raison que le gouvernement du Québec n’ait toujours pas déposé une demande de refinancement auprès d’Ottawa. La ministre Boulet doit nous dire la vérité : va‑t‑elle, oui ou non, réclamer que le fédéral paie une partie de son manque de vigilance à contrôler les coûts? », se questionne le député de Verchères.

« Le gouvernement libéral prétendait que la formule PPP allait mettre un terme aux multiples dépassements de coûts. Si on pense au CHUM, au CHUQ, à l’autoroute 25, à l’autoroute 30, on constate que tel n’est pas le cas. Maintenant que la révolution libérale de contrôle des coûts n’a pas eu lieu, que va faire la ministre Boulet ? », a conclu Stéphane Bergeron.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 371 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 9 mois, le samedi 4 juillet 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Les accommodements déraisonnables du multiculturalisme J'ai récemment lu un débat sur les immigrés qui ne respectent pas notre langue choisissant délibérément de parler l'anglais au [...]

2009: Le décrochage scolaire est un fléau social Le Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires, présidé par Jacques Ménard, président de la Banque de Montréal, [...]

2009: L’unifolié retourne au Canada: un succès convaincant! Encore cette année, l’État canadien a profité de la fête du Canada pour faire de la propagande grossière au Québec. [...]

2009: Coup d’État contre le président Zelaya au Honduras La porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et députée de La Pointe-de-l’île, Francine Lalonde, presse le ministre des [...]

2009: Rapport d’impôt unique géré par Ottawa Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’institutions financières et de commerce international, Jean‑Martin Aussant, s’inquiète [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages