Le samedi 4 juillet 2009

QuébecPolitique

L’unifolié retourne au Canada: un succès convaincant!

2000 drapeaux canadiens en territoire québécois ont été retournés au Canada

L'indépendance du QuébecCanada ]

Par RRQ

Concrètement, il s’agissait de demander aux Québécois de récolter des unifoliés dans l’environnement québécois que nous irions par la suite redonner à leur propriétaire légitime, Stephen Harper, en lui exigeant de cesser toute propagande sur notre territoire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la récolte a été bonne.

Encore cette année, l’État canadien a profité de la fête du Canada pour faire de la propagande grossière au Québec. Il a encore tenté d’enfoncer dans le fond de la gorge des Québécois une identité canadienne qu’une majorité de ceux-ci rejette toujours plus fermement d’année en année. Cette année encore, le gouvernement canadien a investi 85% du budget total de la Fête du Canada au Québec. C’est d’un scandale sans nom dont il s’agit.

Parce que par les années passées il en allait de même et parce que les dénonciations n’ont jamais permis de faire changer les choses, le Réseau de Résistance du Québécois (RRQ) a décidé de donner un coup de pied sur les colonnes du temple canadien. Les paroles, pour nous, ce n’est plus assez; nous avons décidé d’agir concrètement pour faire reculer notre adversaire. Dans le cadre du 1er juillet, nous avons donc lancé l’Opération l’unifolié retourne au Canada. Et elle fut couronnée de succès!

Concrètement, il s’agissait de demander aux Québécois de récolter des unifoliés dans l’environnement québécois que nous irions par la suite redonner à leur propriétaire légitime, le premier ministre du Canada en lui exigeant de cesser toute propagande sur notre territoire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la récolte a été bonne. C’est plus de 2000 unifoliés de toutes les grandeurs qui ont été retournés au Canada par le RRQ. 2000 unifoliés de moins qui auraient encore davantage polluer l’environnement québécois qui est déjà bien assez affecté par la propagande canadienne!

L’aventure a débuté le 1er juillet, à Québec, devant le monument à l’infâme James Wolfe. Patrick Bourgeois, Pierre-Luc Bégin et René Boulanger ont alors pris la parole avant de présenter une première récolte à la centaine d’indépendantistes réunis pour l’occasion. Contrairement à ce qu’a très malhonnêtement prétendu le quotidien Le Soleil, nous n’étions pas seulement 20. Encore une fois, les médias au Québec ont prouvé qu’ils étaient fermement engagés dans le combat national, et, à l’évidence, pas du côté des indépendantistes!

Un cortège a ensuite pris la route à destination de Trois-Rivières. Une seconde récolte d’unifoliés a alors été effectuée et le livre Le monde selon Elvis Gratton a été lancé devant une quarantaine de personnes. Les RRQuistes ont repris la route le lendemain et se sont rendus devant l’église de St-Eustache, là où les attendaient une vingtaine de militants qui ont eux aussi enrichi la récolte d’unifoliés. La destination ultime était Ottawa. Les RRQuistes (une trentaine) ont paradé, drapeaux du Québec et des patriotes à la main, dans les rues de la Capitale de l’adversaire. Bon nombre de Québécois qui y circulaient en voiture leur ont signifié leur soutien en appuyant vigoureusement sur leur klaxon. Ils n’avaient bien sûr jamais vu des indépendantistes avoir tellement le courage de leurs opinions et de leurs convictions qu’ils étaient même prêts à crier leur soif de liberté dans les rues de l’adversaire.

Les RRQuistes sont arrivés en fin d’après midi, le 2 juillet, devant le 24 Sussex, la résidence du premier ministre du Canada. Là, bon nombre d’agents de la GRC les attendaient. Pierre-Luc Bégin et Patrick Bourgeois ont prononcé des discours. Le sergent de la résidence du premier ministre est finalement venu à la rencontre de Patrick Bourgeois pour cueillir les caisses d’unifoliés. Patrick Bourgeois, dans un face à face épique, lui a alors dit de transmettre un message à Stephen Harper : « On a déjà un drapeau au Québec et on ne veut pas de celui de nos voisins qui font de la propagande, chez nous, dans le cadre de la fête du Canada. Si le Canada recommence son manège de propagande l’an prochain, le RRQ lui ramènera encore des milliers d’unifoliés prélevés dans l’espace public québécois ». Le sergent a promis de transmettre le message du RRQ à Stephen Harper.

Encore une fois, le RRQ a démontré que lorsque les indépendantistes font preuve de courage et qu’ils choisissent bien leurs champs de bataille, ils marquent des points, et ce, au détriment de leurs ennemis!

Un vidéo de cette opération sera prochainement diffusé par l’entremise de nos réseaux Internet!

Nous vaincrons!

Un échantillon de la récolte d'Unifoliés

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 676 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 11 ans et 3 mois, le samedi 4 juillet 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec, Canada, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Les accommodements déraisonnables du multiculturalisme J'ai récemment lu un débat sur les immigrés qui ne respectent pas notre langue choisissant délibérément de parler l'anglais au [...]

2009: Le décrochage scolaire est un fléau social Le Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires, présidé par Jacques Ménard, président de la Banque de Montréal, [...]

2009: Coup d’État contre le président Zelaya au Honduras La porte-parole du Bloc Québécois en matière d’affaires étrangères et députée de La Pointe-de-l’île, Francine Lalonde, presse le ministre des [...]

2009: Route 175: Un dépassement de coûts de 400 millions de dollars Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, demande à la ministre des [...]

2009: Rapport d’impôt unique géré par Ottawa Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’institutions financières et de commerce international, Jean‑Martin Aussant, s’inquiète [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages