Le mardi 5 mai 2009

QuébecSociété

Notre attitude va nous détruire

Par Jean-Pierre Plourde

Il y a 300 ans on nous appelait « les porteurs d’eau », nos pères se sont battus pour nous redonner un peu de fierté. Il me semble qu’on a assez donné… Pourquoi ce retour?

Nous, « bébés boomers », vivons le présent. L’hiver, beaucoup se prélassent au soleil sans se soucier de l’avenir de leurs descendants.

La majorité dite silencieuse cherche toujours un bouc émissaires pour ses malheurs, rien n’est grave, j’ai mon salaire assuré et, si mon voisin perd le sien, ce n’est pas de mes affaires.

La suite logique des évènements en cours démontrent clairement qu’on se dirige tout droit vers un mur de béton à grande vitesse, ce n’est pas grave, laisse tomber, regarde Star Académie, le Loft et le Hockey, les vrais affaires quoi!

Pendant ce temps, la fédération a placé le Québec sous sa tutelle et elle applique à nos communautés des contraintes toujours plus importantes.

On s’est fait menacer et intimider au référendum de 95 ou les dés ont été pipés, ce n’est pas grave, c’est la vie.

Le pays est dirigé par un bonhomme parachuté d’Ottawa par notre prétendu partenaire. Il s’est fait élire sous des promesses irréalistes, ce n’est pas grave, la vie est belle! Il a placé la voiture sur le reculons et il appuie à fond sur le champignon les deux mains derrière la tête… Ce n’est pas grave, c’est à cause de la crise y paraît…

La destruction de notre majorité francophone dans Montréal est annoncée par l’immigration anglosaxonne planifiée, ce n’est pas grave, on n’y peut rien, c’est la faute à Charest!

Les négociations de la partition du Québec se font entre amis fédéraux1 , et sans nous demander notre avis2 … ce n’est pas grave… C’est la faute à Parizeau! Pourtant on a connu cela en 1949 avec le Labrador, pourquoi on n’apprend pas? On se serais-tu trompé de devise!? « Je me souviens !», c’était pour qui donc…?

La population entière du Québec deviendra sous peu sous la tutelle d’un Émirat amérindiens de moins de 1% de notre population, cette minorité sera elle-même sous la tutelle fédérale et le Québec entier un territoire canadien n’ayant de province que le nom, mais ce n’est pas grave… On n’y peut rien, et de toute façon, il faut fermer les régions, ils l’ont dit à la télé!

Nos artistes se voient retirer leurs subventions, on coupe les ressources du seul observatoire astronomique à l’est de l’Amérique, les subventions à la recherche sont coupées, ce n’est pas grave, on verra plus tard… j’ai pas le temps!

Notre compte de banque, familièrement appelé la Caisse de dépôt, a été décapitée de près du tiers de ses actifs, soit 40 milliards de dollars; nos pensions et bien d’autres choses passent par là. La gestion de la Caisse nous est retirée par la nomination d’un « Canadien » d’origine ontarienne pour la diriger… Ce n’est pas grave, il doit bien savoir où il va, lui! Pour des exemples à profusion, voir le tome 1 de Normand Lester, Le livre noir du Canada Anglais.

Churchill a dit à notre sujet :

« Ils ont eu le choix entre le déshonneur et la guerre; ils ont choisi le déshonneur, et ils auront la guerre ».

Citoyens Québécois, le seul outil capable de renverser la situation sans violence, c’est la démocratie et nous refusons d’y jouer en fermant les yeux. M. Charest le sait et il ne s’en prive pas dans Montréal en particulier et partout ailleurs en général.

Notre attitude va tuer l’entrepreneuship de nos gens d’affaires et modifier l’avenir de la plupart de nos jeunes qui auront peine à trouver de l’emploi chez eux, c’est très clairs. Cela vaut pour tous les domaines d’activités, y compris les sports comme le hockey, les olympiques, les affaires, l’économie et les dépenses sociales, où d’ailleurs le Québec devra bientôt demander de l’aide fédérale pour éviter la faillite du système de santé pour cause de détournement de fond. Le Québec perd son âme, a-t-on le droit de se laisser dépouiller?

La musique anglophone se multiplie sur nos ondes et même Radio-Canada y joue.

L’Hydro-Québec ne sera bientôt plus que l’ombre de ce qu’il a été et notre compte d’électricité va s’en ressentir… Il paraît que cela non plus, ce n’est pas grave, c’est pour plus tard….

Les deux petits paragraphes qui suivent sont un résumé d’un article de la Presse Canadienne et repris par le Quotidien du Saguenay, en page 25 de l’édition du lundi 27 avril 2009.

[…] Quatre-vingt-cinq pour cent (85%) du budget canadien pour la fête du Canada 2009 sera dépensé au Québec, l’an passé, c’était 3.2 millions sur un budget de 3.77 millions, en comparaison l’Ontario a reçu un maigre $100,000 dollars…

[…] Le seul moment ou le Québec récolte plus que sa part c’est à l’occasion de la fête du Canada. Pendant ce temps, dans l’harmonisation des taxes, le Québec n’a pas sa part, des milliards sont perdus…

La propagande et les commandites de 1995 se poursuivent?

Il y a 300 ans on nous appelait « les porteurs d’eau », nos pères se sont battus pour nous redonner un peu de fierté. Il me semble qu’on a assez donné… Pourquoi ce retour?

L’avenir de millions de francophones partout au Canada, en Amérique et ailleurs dans le monde, dépend de nos choix, de notre goût de vivre libre le rêve américain qu’on se refuse de faire goûter à nos enfants.

Le Canada aura-il des séquelles de ses gestes d’agressions contre nous? Je le crois fortement, aussi bien de l’intérieur qu’a l’international.

Je termine par une phrase de Joseph Facal, dans le journal de Québec du lundi 27 avril 200 en page 16. :

« Le pire service à rendre à un adolescent, c’est que les adultes autour de lui l’entretienne dans son monde imaginaire. C’est exactement ce qu’on nous fait. »

Nous pouvons tous ensemble y faire quelque chose, et cette fois, ce sera notre faute et on en sera fier, pourquoi on n’essaie pas?

Jean-Pierre Plourde,

  1. Voir à ce sujet Conflits d’intérêts sur SagLacWeb []
  2. Voir  Montréal, l’approche commune va te faire mal []

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Rafale Le 5 mai 2009 à 19h17

    Quand nous aurons plus le choix ,ceux qui se tiennent debout défendrons la liberté.

  2. 2 Jean-Pierre Plourde Le 5 mai 2009 à 22h13

    Bonjour Rafale:

    Je déduis de votre commentaire que vous croyez que le scénario de Louis Riel va se répéter.

    C’est possible mais non souhaitable.

    Une majorité bien informée de ses droits et fière de ce qu’elle est, peut retourner la situation sans nécessairement avoir recours à la violence, les Ukrainiens l’on fait.

    Le plus ironique, c’est que le Canada les y a aidé…

    La plus grande faiblesse de notre peuple c’est de se croire seul et isolé alors qu’il n’en est rien.

    Jean-Pierre Plourde.

  3. 3 Victorserge0 Le 10 août 2009 à 2h08

    Il faut créer des jeunesses patriotiques québecoise. Les jeunes formés à la dure sur le modèle scout y seront endoctriné pour vivre dans un québec indépendant et seront mis à contribution dans des actions pour défendre la langue française
    C’est ce que font les flamants en belgique et ça marche très bien
    plus d’action , moins de parlôte = plus de résultats

  4. 4 Jean-Pierre Plourde Le 10 août 2009 à 9h02

    La liberté passe passe par l’information.

    Les Québécois sont inconscient de leur valeur et de leur culture et se croient à l’abris de leur disparition.

    La propagande fédéraliste et l’implication massive des alliés fédéraux dans la politique doit-être absolument dénoncée et les citoyens informés des conséquences de notre ignorance.

    Les Québécois sont un peuple en voie d’expropriation.

    La deuxième déportation massive de citoyens de ce pays depuis les Acadiens, par expropriation via un traité sans consultation dit de l’approche commune.

    Cela ne présage rien de bon pour l’avenir de ce Pays qui se prétend démocratique.

    L’exemple du monsieur anglosaxon qui m’a jeter des menaces de représailles à peine voilées, en dit long sur l’endoctrinement médiatique du ROC contre nous.

    Jean-Pierre Plourde.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


SagLacWeb.blogspot.com

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 962 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 10 ans et 11 mois, le mardi 5 mai 2009.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Manifestation à Victoriaville: un jeune entre la vie et la mort J'accuse le gouvernement Charest d'être le responsable de la souffrance, de la violence et de la détérioration de la cohésion [...]

2012: Congrès du PLQ, manifestations, émeutes: ça sent la révolution à Victoriaville Du 4 au 6 mai 2012, dans le cadre de leur Conseil général, Jean Charest et sa famille libérale se [...]

2011: Le NPD, faux-ami du français? Les mouvements Montréal et Montérégie français émettent de sérieuses réserves quant aux promesses du NPD sur la question de la [...]

2009: Le vrai visage de l’occupation militaire britannique de la Nouvelle-France L’historien Jean-Paul-Médéric Tremblay, publié en 1986 par la Société d’histoire de Charlevoix, raconte des pages troublantes autour de ces événements. [...]

2006: ROC Rap de Loco Locass ROC RAP When it's time to set our minds And to combine rap and ROC* Our rhymes are the finest of the fine To [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages