Le jeudi 15 janvier 2009

ÉconomieQuébec

Volonté d’Ottawa de mettre en place une commission pancanadienne des valeurs mobilières

Au lieu de démanteler ce qui fonctionne, le ministre Flaherty devrait adopter un plan efficace pour relancer l’économie

Canada ]

Par Bloc Québécois

Au moment où le Québec a besoin de tous ses outils pour faire face à la crise économique et financière, le ministre Flaherty cherche à enfoncer dans la gorge du Québec un organisme pancanadien qui ignorera les spécificités du marché québécois.

« Au lieu de s’attaquer à la commission québécoise des valeurs mobilières, qui fonctionne bien, le ministre des Finances, Jim Flaherty, devrait concentrer toutes ses énergies à l’adoption d’un plan efficace pour relancer l’économie », a déclaré le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Finances et député de Saint-Maurice—Champlain, Jean-Yves Laforest, en commentant les conclusions du comité créé par le ministre, qui recommande la mise en place d’une commission pancanadienne des valeurs mobilières.

Un rapport sur mesure pour le ministre, mais pas pour le Québec

Le député déplore que les conclusions du comité soient faites sur mesure pour le ministre Flaherty mais ne correspondent pas du tout aux véritables besoins du Québec. Le comité propose ainsi de faire en sorte que les entreprises québécoises puissent adhérer directement à la future commission pancanadienne si le Québec refuse de se soumettre volontairement aux directives d’Ottawa. Il suggère enfin et surtout qu’Ottawa procède unilatéralement avec son projet advenant que le Québec refuse toujours de plier en bout de processus.

« Au moment où le Québec a besoin de tous ses outils pour faire face à la crise économique et financière, le ministre Flaherty cherche à enfoncer dans la gorge du Québec un organisme pancanadien qui ignorera les spécificités du marché québécois. La Banque mondiale et l’OCDE soutiennent toute deux que le système actuel est performant. Par ailleurs, il a été démontré que le système en place est moins coûteux que ce que les conservateurs cherchent à nous imposer », argue toujours le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Finances.

« Le Bloc Québécois s’oppose depuis longtemps à la création d’une commission pancanadienne des valeurs mobilières, d’abord et avant tout parce qu’elle constituerait une forme flagrante d’ingérence dans les compétences du Québec et des autres provinces, mais aussi parce qu’elle viendrait changer un système qui, par son efficacité, a montré qu’il n’avait nullement besoin d’être modifié, comme l’a d’ailleurs confirmé l’OCDE. Cette obstination du ministre Flaherty est d’autant plus désolante qu’elle survient alors que plusieurs étapes ont été franchies pour harmoniser les pratiques des différentes commissions de valeurs mobilières, au Québec et dans les provinces du Canada », ajoute Jean-Yves Laforest.

Le député souligne que le modèle d’un système de passeports, qui permet d’harmoniser les règles des 13 organismes de règlementation, constitue la meilleure façon de privilégier une diversité d’opinions et de permettre aux représentants des petits marchés de faire contrepoids à ceux des marchés principaux.

Le Bloc, lui, a un plan pour l’économie

Son collègue porte-parole du Bloc Québécois en matière de Revenu et député d’Alfred-Pellan, Robert Carrier, rappelle pour sa part que Bloc Québécois a travaillé de façon constructive en présentant un plan réaliste visant à relancer l’économie, en y injectant 24,2 milliards de dollars sur deux ans.

« On retrouve dans ce plan des propositions réalistes et nécessaires pour soutenir les industries forestière et manufacturière, ainsi que les travailleurs, les familles et les régions du Québec. Mais le gouvernement Harper s’entête à les ignorer, pour des raisons purement partisanes. Cette nouvelle rebuffade à l’endroit du Québec nous montre encore une fois que Stephen Harper est insatisfait des résultats électoraux et qu’il a fait une croix sur le Québec », a conclu Robert Carrier.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 526 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 7 mois, le jeudi 15 janvier 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Réponse du DGEQ à la missive de Jean-Martin Aussant « C’est sans trop de surprise que le DGEQ nous mentionne qu’il n’a pas le mandat d’investiguer les activités d’un [...]

2010: Le Québec floué de plus de 10 milliards par Toronto! La crise du papier commercial (PCAA) a entrainé des pertes de plus de 10 milliards pour les institutions financières québécoises: [...]

2009: Invitation à un souper souverainiste Joignez-vous à Pauline Marois, Gilles Duceppe, Amir Khadir, Françoise David, Gérald Larose, Paul Piché, etc. Venez rencontrer les membres de [...]

2009: L’énoncé économique de Jean Charest: un coup d’épée dans l’eau « Nous savions déjà que le premier ministre avait convoqué les parlementaires à un simple exercice de relations publiques. Après [...]

2007: 82% des Québécois sont peu ou pas racistes! Grosse étude aujourd'hui! On parle des accommodements raisonnables partout! Les sondages Léger et Léger en coopération avec TVA, Le Journal de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages