Le dimanche 21 décembre 2008

Économie

Automobile: le plan d’aide fédéral ne doit se limiter à ce seul secteur

Le gouvernement fédéral ne doit pas négliger les autres secteurs

Canada ]

Par Bloc Québécois

Selon le Bloc Québécois, le plan d’aide fédéral ne doit pas être limité au seul secteur de l’automobile. Depuis déjà quelques mois, le Bloc Québécois multiplie les pressions sur le gouvernement fédéral afin qu’il vienne en aide à l’ensemble des secteurs manufacturier et forestier en crise.

Il n’y a pas que l’industrie automobile qui a besoin d’aide fédérale, l’industrie manufacturière dans son ensemble et le secteur forestier ont aussi un urgent besoin de soutien gouvernemental pour affronter la crise économique.

Depuis déjà quelques mois, le Bloc Québécois multiplie les pressions sur le gouvernement fédéral afin qu’il vienne en aide à l’ensemble des secteurs manufacturier et forestier en crise. Les entreprises québécoises éprouvent de graves difficultés financières et les emplois de leurs travailleuses et de leurs travailleurs sont en péril. Il est temps que le gouvernement propose des mesures pour leur venir en aide immédiatement. Le Bloc Québécois s’attend donc à ce que le gouvernement fédéral dépose rapidement un plan d’aide complet.

Le Bloc Québécois a un plan de relance

Le 24 novembre dernier, le Bloc Québécois a déposé un plan de relance économique concret, chiffré et réalisable rapidement. Il s’agit d’un plan complet de soutien aux secteurs manufacturier et forestier contenant 15 mesures totalisant 3,3 milliards de dollars sur deux ans. Ce plan comprend, notamment, la création d’un programme de prêts et de garanties de prêts pour aider les entreprises à se moderniser, l’amélioration du soutien fiscal à la recherche, au développement et à l’innovation en entreprise et le remboursement du crédit d’impôt à la recherche et développement dès l’étape du développement.

Malheureusement, le gouvernement conservateur a fait la sourde oreille et a préféré présenter un énoncé idéologique plutôt qu’un énoncé économique.

Aide conditionnelle à l’industrie de l’automobile

Le Bloc Québécois est d’avis que pour être admissible à l’aide fédérale, l’industrie automobile devrait respecter certaines conditions. Ainsi, les entreprises devraient s’engager à ne pas délocaliser leurs activités de manière à préserver le maximum d’emplois au Canada et au Québec, tant sur le plan de la production que des fournisseurs. Elles devraient également s’engager à prendre un virage vert pour produire davantage de véhicules propres.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 François Marginean Le 24 décembre 2008 à 5h39

    Un gros don de $4 milliards pour les constructeurs automobiles… jusqu’au mois de mars après quoi ils auront besoin d’un autre $4 milliards. Et ensuite d’un autre. Et un autre. Et un autre…

    Il reste que nous tenons pour acquis que de prendre de l’argent d’une partie de la population pour la donner à une autre est louable. Certains diront que nous ne pouvons pas laisser les trois géants Chrysler, Ford et GM faire faillite dans le but de protéger les emplois, mais si nous avons cessé de consommer leur produits, c’est qu’il y a bien une raison. Même si nous leur lançons tout notre argent alors que personne n’achète leur produit, ne sont-ils pas condamnés de toute façon? Combien d’argent leur avons-nous donné ces dernières décennies? Si nous sommes pour décider de les «sauver», ne devrions-nous pas leur imposer certaines conditions, comme de prendre part aux futurs profits ainsi que les forcer à produire des véhicules qui fonctionnent avec d’autres sources d’énergie que du pétrole, chose que nous savons parfaitement faire depuis assez longtemps?

    http://les7duquebec.wordpress.com/2008/12/23/la-venue-des-grandes-revoltes-et-du-nouvel-ordre-mondial/

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Pierre Paquette

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 302 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 12 mois, le dimanche 21 décembre 2008.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Solstice d’hiver: c’est aujourd’hui le 21 décembre Le terme solstice vient du latin solstitium, soit de sol pour « soleil », et sistere, « s'arrêter, retenir »). [...]

2008: Les étudiants étrangers On estime qu’environ 22 000 étudiants étrangers étudient dans les universités québécoises dont 26,6 % à l’Université McGill et 16,6 % l’Université Concordia, [...]

2008: Les préjugés, “Bouchard en parle!” Le 11 septembre dernier, l’animateur de « Bouchard en parle » a proposé, en ondes, de retirer le droit de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages