Le samedi 6 décembre 2008

ÉconomiePolitique

Prorogation des travaux de la Chambre des Communes

Un geste indigne d’un premier ministre

Canada ]

Par Bloc Québécois

Stephen Harper a empêché les représentants élus de voter, ce qui est antidémocratique. Il s’agit d’un geste indigne d’un premier ministre, indigne d’un chef d’État et indigne d’un démocrate.

Dans un geste sans précédent pour un premier ministre qui a perdu la confiance de la Chambre des communes, Stephen Harper a choisi de fuir ses responsabilités. Il a choisi la fuite en avant en fermant le Parlement. Le chef conservateur a empêché les représentants élus de voter, ce qui est antidémocratique. Il s’agit d’un geste indigne d’un premier ministre, indigne d’un chef d’État et indigne d’un démocrate.

Depuis le dépôt de son énoncé idéologique, il y a exactement une semaine, le premier ministre a confirmé les pires craintes des Québécois à son égard. Après s’être attaqué au droit des femmes, au droit des travailleurs, à la démocratie, après avoir refusé de soutenir l’économie et les gens pendant une crise économique, Stephen Harper s’est sciemment et brutalement lancé dans la pire des politiques : celle de la division, de la peur et du mensonge.

En contestant la légitimité des élus du Bloc Québécois, le chef conservateur a dénigré le vote des Québécoises et des Québécois. Il a poussé ses partisans à se lancer dans les pires attaques contre le Québec qu’on a vues depuis les évènements de Meech. Stephen Harper s’est comporté comme un incendiaire, simplement pour sauver sa peau. Le chef conservateur a réussi l’exploit d’unir Pauline Marois, Mario Dumont et Jean Charest qui ont unanimement condamné ses propos.

De plus en plus de voix s’élèvent au Québec, de la société civile et de la population, pour condamner l’attitude de Stephen Harper et appuyer la formation d’un nouveau gouvernement. Le Bloc se fait le porteur à Ottawa de ce courant de plus en plus fort. C’est clair : le gouvernement conservateur et son chef ont définitivement perdu la confiance de la Chambre des communes en préférant l’idéologie à l’économie.

Je rappelle que le chef conservateur a pourtant déclenché des élections en septembre dernier, au coût de 300 millions de dollars, pour disait-il, s’occuper de l’économie. Or, en fermant le Parlement, Stephen Harper repousse d’au moins six semaines toute possibilité d’adopter un plan de relance de l’économie. Pire encore, le premier ministre a dit souhaiter de nouvelles élections, ce qui signifie encore deux mois de plus perdus.

Au cours des six prochaines semaines, le chef conservateur va tenter de duper la population : il ne réussira pas. Le 14 octobre, les électeurs nous ont confié un mandat très clair. Les Québécoises et les Québécois nous ont demandé de continuer à défendre les valeurs et les intérêts du Québec, mais aussi d’empêcher les dérives idéologiques des conservateurs. Nous sommes résolument déterminés à accomplir notre mandat et à débarrasser le Québec de Stephen Harper et de son gouvernement.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Luc Thivierge Le 2 janvier 2010 à 11h40

    Harper fait bien. Je suis Québécois et j’ai honte de ce que le Bloc Québécois fait et projette. Enfin quelqu’un qui pourra peut-être nous débarasser de cette nuisances qu’est le Bloc québécois. Bravo M. Harper

  2. 2 Dave Le 2 janvier 2010 à 14h55

    Bin oui, t’a honte de ce que le Bloc projette au Canada, et moi j’ai honte de ce que Harper projette dans le monde. On a gagné combien de prix fossiles à Copenhague grâce à Harper?

    La réalité c’est que Harper fait passer le Canada pour une merde sur la scène internationale. Je sais pas si tu voyages souvent, mais si oui, il n’est plus conseillé de se brocher un drapeau du Canada sur son sac à dos: on se fait regarder encore plus croche que les Américains grâce à ton magnificient et charismatique Harper.

    Par chance, il existe une meilleure avenue pour le Québec: l’indépendance. Pour qu’on cesse d’être associés aux saloperies des Conservateurs et des Canadians. Mais malheureusement pour le reste du Canada, il devront vivre avec cette image négative d’eux même à l’international, et non, cette image négative n’est vraiment pas provoquée par le Bloc.

    Mais bon, quand on est conservateur dans l’âme que M. Thivierge, on a de la merde ou du sable bitumineux dans les yeux. Et après, on met ça sur le dos des méchants séparatissssss!

    God bless Canada, et fuck le reste comme on dit!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article


Gilles Duceppe

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 428 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 1 mois, le samedi 6 décembre 2008.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Politique, Canada.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Liste des donateurs libéraux: plainte du PLQ contre le RRQ La campagne que nous avons orchestrée contre le Parti libéral du Québec a été rendue nécessaire du fait que Jean [...]

2008: Céline Dion En présence de centaines de dignitaires et d’invités de marque, la chanteuse de réputation internationale a reçu un doctorat [...]

2008: Québec Solidaire et ses mythes Québec Solidaire a dernièrement dévoilé une section sur son site internet dans le but de redorer son image et de [...]

2008: Réplique de Gilles Duceppe au discours à la nation de Stephen Harper Bonsoir, Le Bloc Québécois est un parti voué au service exclusif des Québécoises et des Québécois. Il y a à peine 50 jours, [...]

2008: Une analyse incomplète du FRAPRU Le Parti Québécois s’étonne de l’analyse faite par le FRAPRU en regard de sa position sur le logement social. Elle [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages