Le samedi 13 septembre 2008

Économie

Selon Stephen Harper, les pétrolières font de l’escroquerie

CanadaCampagne électorale fédérale 2008 ]

Par Bloc Québécois

En point de presse à Halifax, Stephen Harper a affirmé que la hausse des prix de l’essence lui semble bien être de l’escroquerie. Pourtant, en affirmant cela, Harper s’accuse en quelque sorte lui-même, puisqu’il est le complice des pétrolières.

Le 8 mai 2007, Stephen Harper et les conservateurs se sont tous levés pour voter contre une motion du Bloc Québécois qui réclamait des mesures concrètes pour contrer la collusion et les pratiques anticoncurrentielles de l’industrie pétrolière.

Le 12 juin 2008, le Tribunal de la concurrence concluait que des pétrolières avaient effectivement comploté pour faire des profits excessifs sur le dos des consommateurs.

Malgré cela, le gouvernement conservateur a laissé dormir au feuilleton tout l’été le projet de loi C-454 du Bloc Québécois visant à donner des dents à la Loi sur la concurrence pour mettre fin aux abus du cartel des pétrolières. En affirmant que la hausse des prix de l’essence lui semble bien être de l’escroquerie, M. Harper s’accuse en quelque sorte lui-même, puisqu’il est le complice des pétrolières.

Le cadeau de Noël

EnCana, une compagnie ayant enregistré des profits de 5,6 milliards de dollars en 2007, a reçu un cadeau de 150 millions de dollars du gouvernement Harper :

La compagnie albertaine EnCana a choisi d’acheter une plateforme européenne pour exploiter le gisement de gaz naturel Deep Panuke, au large de la Nouvelle-Écosse. En important la plateforme au Canada, EnCana devra payer un droit de douane de 150 millions de dollars. Mais le gouvernement canadien a fait savoir, durant le congé du temps des fêtes, qu’il remboursera le montant qui représente le cinquième du coût total du projet1 .

Pas de cadeau pour la population

Le premier ministre Harper n’a aucunement l’intention de baisser les taxes fédérales sur l’essence pour soulager les automobilistes aux prises avec une flambée du prix du pétrole. De passage dans le sud de l’Ontario pour faire une annonce sur l’étiquetage des aliments, Stephen Harper s’est fait rappeler que son parti promettait en 2004 de baisser la taxe fédérale sur l’essence s’il prenait le pouvoir2 .

Les pétrolières au pouvoir

En avril 2006, le premier ministre Stephen Harper a nommé Gwyn Morgan, ancien président de la société EnCana, à la tête de sa nouvelle commission des nominations. La nomination a été bloquée par les partis d’opposition.

En décembre 2007, le gouvernement Harper a refusé d’intégrer les groupes environnementaux et les partis d’opposition à la délégation canadienne présente à Bali, mais il a choisi d’inviter des entreprises, notamment la compagnie pétrolière EnCana3 .

Les pétrolières en émoi

Les géants du secteur de l’extraction et du raffinage des sables bitumineux de l’Alberta ont mené un lobbying intensif auprès d’Ottawa à l’été 2008. Des lobbyistes pour les secteurs du pétrole et du gaz naturel ont eu des rencontres avec le ministre de l’Industrie, Jim Prentice, et le ministre des Ressources naturelles, Gary Lunn, un entretien avec le ministre de l’Environnement, John Baird, et une série de réunions avec des représentants haut placés du gouvernement, dont des adjoints du premier ministre Stephen Harper. Des documents révèlent que les entreprises qui ont fait du lobbying sont Shell Canada, Petro-Canada, Suncor, Imperial Oil, Chevron Canada, Encana Corp., ConocoPhillips et Nexen inc4 .

De gros cadeaux pour les pauvres pétrolières

En 2009, le Bloc Québécois estime que les grandes pétrolières économiseront 2,77 milliards de dollars en vertu de diverses mesures fiscales. Le Bloc Québécois a demandé à plusieurs reprises que ces cadeaux fiscaux soient éliminés. Le gouvernement Harper a toujours refusé.

  1. SRC – Radio, 5 janvier 2008 []
  2. La Presse canadienne, 21 mai 2008 []
  3. Le Devoir, 11 décembre 2007 []
  4. La Presse, 25 août 2008 []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 560 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 11 ans et 6 mois, le samedi 13 septembre 2008.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Campagne électorale fédérale 2008, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Le territoire du Québec souverain et les droits autochtones Problématique Quelle sera l'étendue du territoire terrestre et du territoire maritime du Québec souverain? Quels seront les droits des Premières Nations [...]

2011: Plan Nord et gouvernance régionale du Nord-du-Québec: informations et consultations déficientes À la suite de nombreux commentaires entendus de ses concitoyennes et concitoyens lors de la période estivale et au terme [...]

2011: Non-respect des quotas de musique francophone: manif-éclair devant CKOI Le Mouvement Montréal français (MMF) tiendra le mercredi 14 septembre à 12h15 la première de ses manifestations éclairs pour la [...]

2011: Un moratoire de vingt ans sur l’immigration Un moratoire sur l'immigration est nécessaire et urgent pour plusieurs raisons morales, économiques, sociales et culturelles. Au point de vue [...]

2010: L’opportunité à saisir au vol Une connaissance tentait de m'expliquer le principe fondamental d'une série de conférences sur le succès, qu’elle venait de débuter. Placées [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages