Le vendredi 23 février 2007

Politique

Jour 2: Boisclair garde la tête, Charest tombe dans les insultes et Dumont est en danger dans son comté

Campagne électorale québécoise 2007 ]

Par Josie

Tout le monde le sait maintenant, dans 32 jours nous irons voter. Voyons un peu comment s’est déroulé ce jour 2 pour nos 3 chefs préférés. Ah pis tant qu’à y être, regardons un peu du côté de Québec Solidaire, des fois que les 2 chefs… euh portes-paroles auraient fait quelque chose de leur journée.

Tout le monde le sait maintenant, dans 32 jours nous irons voter. Voyons un peu comment s’est déroulé ce jour 2 pour nos 3 chefs préférés. Ah pis tant qu’à y être, regardons un peu du côté de Québec Solidaire, des fois que les 2 chefs… euh portes-paroles auraient fait quelque chose de leur journée.

André Boisclair critique le bilan de santé de Charest

Jour 2 plutôt “soft” pour le chef du PQ. N’ayant toujours pas de plate-forme électorale (plate-forme qui sera adoptée samedi), il n’a pris qu’un seul engagement jusqu’à maintenant, engagement de taille quand même, celui de n’avoir qu’une seule parole et de réaliser ce qu’il dira. Engagement qui vient s’ajouter à celui de maintenir le gel des frais de scolarité, annoncé quelques jours avant la campagne.

Pour le moment, il se contente d’attaquer le bilan de Charest. Aujourd’hui, à Ste-Hyacinthe, il s’est attaqué au manque de leadership de Jean Charest dans le dossier C.difficile (c’est difficile pour Charest effectivement). Selon Boisclair, la C.difficile devrait faire partie de la liste des maladies à déclaration obligatoire.

Charest devient rouge et lance des insultes

Jour 2 sous le signe de l’agressivité, même humeur que le jour 1 finalement. Ne pouvant pas faire de promesses (qui le croirait ?) il ne fait que s’attaquer à Boisclair. Le qualifiant d’indigne de confiance, d’irresponsable et d’immature il n’avait que de bons (sic) mots pour le chef péquiste. Sans oublier cette menace, à peine subtile, de ressortir l’histoire de la cocaine si le besoin se fait sentir. Visiblement notre PM est essouflé et la campagne ne fait que commencer.

De plus, il ne doit pas écouter les discours de Boisclair pour tenir des propos comme ceux qui suivent :

« Je prends pour acquis que M. Boisclair tiendra un référendum le plus vite possible, c’est ce que les Québécois doivent savoir. S’il veut changer de mot, l’abrier, bien bonne chance », a ironisé le chef libéral, en conférence de presse à Québec.

Tout le monde le sait que Boisclair va tenir un référendum le plutôt possible dans le premier mandat, même les pancartes du PQ affiche fièrement le OUI, la partisannerie rend notre mouton préféré sourd et aveugle on dirait.

Dumont est en danger dans son comté de Rivière-du-Loup

Jour 2 difficile pour notre girouette nationale. Le passé trouble de Clairemont de la Croizetière, candidat ADQuiste dans Bourget, refait surface. Une histoire vieille de 25 ans (les médias n’ont vraiment rien à se mettre sous la dent), nous apprend que ce candidat a un casier judiciaire en lien à une histoire de vole de mobilette. Histoire anodine tant qu’à moi, mais qui a quand même fait de petite vague et qui n’a surement pas dû plaire à Dumont, qui apprenait aujourd’hui que son élection est loin d’être assuré dans son comté, son adversaire étant le maire de Rivière-du-Loup, Jean D’amour, se présentant malheureusement pour le PLQ.

Même si il a une plate-forme électorale à sa portée, Dumont semble vouloir prendre la même voie que Boisclair, c’est-à-dire s’attaquer à Charest. À son tour, c’est dans le dossier de la Santé que Dumont a lancé les hostilités en sommant Charest d’admettre qu’il ment lorsqu’il prétend que les listes d’attentes sont moins longues. Finalement, Dumont continue ce qu’il faisait en chambre, rien de nouveau.

David et Kadhir souhaitent se faire remarquer

Jour 2 sous le signe du “on veut se faire remarquer par les médias”. C’est dans cette optique que nos solitaires…euh solidaires ont planté une éolienne dans un parc du centre-ville en réclamant la nationalisation de l’énergie éolienne. Bon ok, ils s’attaquent à un dossier épineux et c’est tout à leur honneur, surtout qu’ils sont les premiers à véritablement s’intéresser aux régions dans cette campagne, mais bon vous excuserez mon manque d’intérêt pour un groupe de gauche aussi extrémiste qui auront toutes les misères du monde à aller chercher 5% de l’électorat.

Voilà, ça résume pas mal le jour 2. Boisclair sort, encore une fois, gagnant de cette journée. S’il poursuit cette campagne sur cette lancée, le scrutin du 26 mars clouera le bec à ses détracteurs. Mes amis purzédurs auront bien de la misère à argumenter leur haine viscéral contre le chef péquiste! 😀

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Patrice Le 24 février 2007 à 5h11

    En tant que pur et dur parmi les mous et sales …. je tiens a dire que oui je commence a aimer boisclair … excellent depart

    vive la liberte, vive lindependance

  2. 2 Josie Le 25 février 2007 à 21h44

    Patrice, vous n’avez même pas une petite idée du plaisir que vous venez me faire en écrivant ces lignes 😀

    Vive la liberté 😀

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: Un seul article

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 687 a été rédigé par Josie il y a 13 ans et 5 mois, le vendredi 23 février 2007.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Campagne électorale québécoise 2007.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: La Motte au Québec Qu'est-ce que «La Motte»? Ce n'est pas « un ouvrage de défense médiéval ancien, composé d'un rehaussement important de terre rapportée de forme [...]

2013: Un gouvernement de trop: conférence de Stéphane Gobeil Stéphane Gobeil ((Stéphane Gobeil a été directeur du service de recherche du Bloc Québécois et conseiller de Gilles Duceppe de 1998 [...]

2012: Hausse des droits de scolarité: êtes-vous en accord ou en désaccord? Nous connaissons ceux qui sont en défaveur de la hausse des droits de scolarité et leur argumentaire est bien ficelé [...]

2010: Le Québec et l’environnement après sept ans de Jean Charest Depuis Copenhague, l'ineptie mondialement reconnue du gouvernement Harper en matière d'environnement fait en sorte que le gouvernement Charest est perçu [...]

2010: Le critique du critique Steve Proulx supporte ici (( Voir L'art de faire croire sur Voir.ca )), la critique d'une série sur les RP, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages