Le vendredi 24 septembre 2010

QuébecPolitique

Le Québec est la province la plus corrompue selon le Maclean’s

Il aurait fallu dire: "Le Québec, corrompu à cause des fédéralistes"

La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec ]

Par AmériQuébec

Le magazine canadien anglais Maclean’s dévoile aujourd’hui que le Québec est la province la plus corrompue du Canada. Plutôt que de parler de province corrompue, on aurait plutôt dû parler de gouvernement libéral ou de fédéralistes corrompus!

Décidément, les déboires de Jean Charest font mal au Québec. La revue canadienne anglaise Maclean’s publiée aujourd’hui réserve une surprise de taille aux Québécois. Selon elle, le Québec est la province la plus corrompue du Canada, rien de moins. La faute à qui? Vous l’aurez deviné, notre cher premier ministre préféré!

Pour en faire la démonstration, Maclean’s évoque une liste de scandales passés ou présents. Bien sûr, l’actuelle commission Bastarache y est évoquée, en soulignant que son dérapage provient du gouvernement Charest. Mais on évoque aussi d’autres scandales, comme par exemple de scandale des commandites, où celui du favoritisme dans le programme des garderie. De plus, le salaire caché de 75 000 dollars que Jean Charest reçoit directement du Parti Libéral du Québec est évoqué.

Dans la revue, on peut y lire: “Dans les deux dernières années, le gouvernement est passé d’un scandale à un autre, du financement politique au favoritisme dans le programme provincial des garderies à la prime de 75 000$ payée par le Parti libéral à son chef en passant par la corruption dans l’industrie de la construction”.

De manière générale, l’association qui peut être faite entre le Québec et les Québécois est scandaleuse. Des millions de Québécois passent pour des corrompus aux yeux des Canadiens, alors que dans les fait, les corrompus relèvent plus souvent qu’autrement du camp des fédéralistes. Par exemple, rappelez-vous le vol du référendum de 1995 par l’argent du fédéral, ou l’infiltration de la GRC dans le FLQ dans les années 70, laquelle posait des bombes au nom du FLQ afin de discréditer le mouvement indépendantiste.

Ne nous méprenons pas. Ce qu’affirme Maclean est entièrement vrai: l’actuel gouvernement est corrompu. Mais ce que l’article ne dit pas, c’est que 85% des Québécois sont en faveur d’une commission d’enquête sur le milieu de la construction, signe que nous ne sommes pas “génétiquement” corrompus! La une de la revue aurait donc dû être quelque chose comme: “Le Parti Libéral du Québec, parti le plus corrompu du Canada”.

Une chose est sûre, Jean Charest et ses sbires nuisent clairement à la réputation du Québec!

23 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 24 septembre 2010 à 23h48

    L’affaire Maclean’s au Québec.

    Les textes du magazine torontois Maclean’s, édition du 24 septembre 2010, signés par Martin Patriquin et Andrew Coyne, relatent des événements et des faits qui remontent jusqu’à la Confédération pour illustrer combien «la racine de la corruption» est profonde au Québec.

    Paroles Le Soleil,Matthieu Boivin et Ian Bussières,24 septembre 2010

    [ « M. Jean Pelletier rappelle que c’est son organisation qui a prêté une image du Bonhomme Carnaval au magazine Maclean’s. Il souligne que l’image de Bonhomme est une marque déposée et que dans ce contexte, le magazine n’avait pas le droit de modifier l’image de Bonhomme sans leur demander la permission.

    Le directeur général affirme que son organisation pourrait même avoir recours aux tribunaux dans cette histoire si la publication torontoise ne répond pas favorablement à ses doléances.

    L’organisation du Carnaval de Québec a envoyé une lettre au magazine dans laquelle on demande des excuses publiques et on exhorte la publication torontoise à retirer du marché tous les exemplaires de cette édition.

    La députée conservatrice fédérale Josée Verner, : «C’est très regrettable. Qu’on associe le Bonhomme à une histoire qui touche la corruption, ce n’est pas acceptable du tout.»

    Martin Patriquin, affirme que la direction du magazine a décidé de représenter le Québec en une par le Bonhomme Carnaval parce qu’au Canada anglais, le Bonhomme Carnaval, ce n’est pas seulement l’effigie de la Ville de Québec, mais surtout celle de la province de Québec.

    Aucun représentant du magazine n’a voulu commenter le dossier de sa une, vendredi, après que Le Soleil eut formulé plusieurs demandes d’entrevue à cet effet. «Nous savons que certains de nos lecteurs pourraient trouver que l’image sur la une est provocante, mais nous pensons que les articles devraient être lus et jugés pour ce qu’ils sont: du journalisme juste et crédible», a répondu le magazine, par courriel.»]

    Le blogue de Patrick Lagacé,Cyberpresse,24 septembre 2010

    [ « Savez-vous pourquoi le Maclean’s pique au vif tellement de gens, à commencer par la classe politique ? Savez-vous pourquoi la réaction est si virulente ?

    Parce que ce que dit Maclean’s est vrai [dans l’essentiel de sa thématique].Il ne fait pas du Quebec-bashing Pour ce qui est de 2010,la palme des histoires qui suintent la corruption revient à la province de Québec.

    Depuis deux ans, les histoires de trafic d’influence et de retours d’ascenseurs du politique aux généreux contributeurs bénévoles du Parti libéral du Québec se multiplient. Sans oublier les histoires impliquant la FTQ, son Fonds de solidarité et sa filiale, la FTQ-Construction. Sans oublier les histoires émanant de l’Hôtel de ville de Montréal, qui ont touché l’opposition et le parti au pouvoir. La cerise sur le sundae de la magouille : les allégations de Marc Bellemare, ancien ministre de la Justice du Québec.

    Dites-moi, dans quelle autre province canadienne a-t-on vu autant d’histoires qui ressemblent à de mini-Watergate (Follow the money !), depuis deux ans ?

    Réponse : aucune.

    Maclean’s recense des faits. On peut ne pas aimer la page couverture, provocatrice, mais les faits recensés sont connus et décriés par une large partie de l’opinion publique depuis des mois et des mois et des mois.

    L’ensemble de la classe politique québécoise, péquistes et libéraux confondus,jappent fort pour dénoncer le magazine.

    Les députés du PLQ n’ont jamais, jamais, jamais démontré autant d’indignation quand Tony Tomassi distribuait des permis de garderie à ses connaissances libérales, quand Franco Fava a confessé aux médias qu’on lui demandait son avis sur la nomination du plus haut fonctionnaire au Québec, quand le plus haut fonctionnaire au Québec a avoué avoir accepté d’écouter Franco Fava qui lui faisait des suggestions d’embauche, quand des entreprises ont fait des dons illégaux à leur parti, quand on a appris que les routes québécoises coûtent 30% de plus qu’ailleurs au Canada à construire, quand Norm MacMillan a avoué avoir fait des pressions pour que le fils d’un de ses organisateurs soit nommé juge, etc, etc, etc…

    Quand on a su toutes ces saloperies, ils n’avaient rien à dire, ils jouaient fidèlement leur rôle de plantes vertes qui applaudissent ce que dit le chef. Maintenant que Maclean’s fait la nomenclature des scandales tolérés par le gouvernement libéral, les députés de ce parti devraient avoir, au moins, la décence de se taire. »]

    Ensemble de citations rapportées par Martin Ouellet,La Presse Canadienne,Québec,publiées sur Cyberpresse,24 septembre 2010.

    [ « Paroles du PQ, Bernard Drainville :

    « Une manchette comme celle-là qui laisse entendre que l’on est génétiquement corrompus, c’est de l’intolérance très certainement. En plus, ça frise la francophobie ou la Québec-phobie.»

    « Les cas de «Québec bashing» s’accumulent: la semaine passée, ils nous traitaient de profiteurs dans le dossier de l’amphithéâtre de Québec et avant cela, Danny Williams, de Terre-Neuve, nous traitait de voleurs de grands chemins. Il y a une mode de «Québec bashing» et les médias du Canada s’en donnent à coeur joie.»

    « Le premier ministre Jean Charest est le premier responsable du sentiment anti-Québec ambiant.»

    Paroles du PLQ, Nathalie Normandeau :

    « C’est du sensationnalisme et de la fabulation.»

    « Disons les choses telles qu’elles sont, Maclean’s fait du «Québec Bashing. Et assez, c’est assez. On s’attaque au Québec. C’est totalement inacceptable ce qu’on a fait.»

    « Il est clair que le gouvernement a la responsabilité de dénoncer la position qui est prise par Maclean’s. On demande au magazine de s’excuser auprès de l’ensemble des Québécois.»

    Paroles du PLQ, Jean-Marc Fournier :

    « C’est une suite d’allégations et d’inventions.Ça va à l’encontre de toute règle de droit. Ce n’est que du salissage.»

    Parole du PLQ, Pierre Moreau :

    « C’est du Québec-bashing.»

    Parole du PLQ,du PM Jean Charest :

    Rien.Silence de Mort.

    Paroles de l’Action démocratique du Québec (ADQ), Sylvie Roy :

    « C’est de la provocation» de la part du magazine pour mousser son tirage.»

    «Si on écrivait que les juifs sont corrompus, on dirait que c’est du racisme. Si on écrivait que les femmes sont corrompues, il y aurait un lobby pour s’élever contre ça. Mais la facilité avec laquelle le Canada anglais s’attaque au Québec est déconcertante.»

    Paroles du PLC, Marc Garneau :

    « J’ai trouvé ça choquant.C’est du sensationnalisme, c’est pas digne d’une revue qui est canadienne.C’est divisif.»

    « Je regrette que Maclean’s ait choisi d’avoir une photo du Bonhomme Carnaval avec une valise bourrée d’argent,c’est vraiment pas quelque chose de constructif.»

    Parole du maire de Québec, Régis Labeaume :

    « Je sais que vous auriez aimé que je me fâche, mais juste à voir ça, ça dit ce que ça veut dire. On voit cette photo et il n’y a plus rien à dire.»

    «On va les laisser vendre leur magazine.»

    Paroles du président de l’édition 2011 du Carnaval de Québec,Jean-François Côté :

    « Nous sommes choqués.On associe l’ambassadeur touristique du Québec à la corruption.C’est totalement inapproprié et cela nous crée un tort important au niveau de l’image.J’exige des excuses de Maclean’s.» ]

    À suivre !

  2. 2 Frederic Le 25 septembre 2010 à 0h56

    Il est a peu près temps au Québec d’arrêter de voir tout commentaires qui sont fait au sujet du Québec comme si c’était un affrontement entre fédéralistes et souverainistes.

    Cela n’a rien a voir avec la souveraineté …

    C’est un GROS problème de corruption que vit le Quebec.

    En passant le Maclean’s a fait le même genre de couverture choquante sur la Colombie-Britannique et soin premier ministre.

    Lâchez moi sempiternel “quebec bashing”.

  3. 3 Jean-Yves Le 25 septembre 2010 à 4h55

    Suggestion à tous les fédéralistes de continuer à se rentrer la tête dans le sable au-dessus des oreilles si vous ne voulez pas être informés de ce que pense réellement de vous, ceux qui sont venus vous crier leur amour.Le livre de Patrick Bourgeois sur le Québec bashing n’est pas pour vous,si vous faites équipe avec tous les:J’VEUX RIEN SAWOIR!

  4. 4 ginette lavoie Le 25 septembre 2010 à 8h31

    Ce qui me fascine le plus c,est la réaction de la grande famille `libérasse`.Quand les propos de corruption viennent des anglais,ils sont indignés et ouuuuuutrés….mais quand ces mêmes propos sortent de la bouche des québécois qui les ont élus,c,est pas grave: ils se foutent de notre `écoeurantite aigue`.Le meilleur exemple,on le voit dans le nouveau téléroman `Bastarache`notre Top Model saveur québécoise.Tout ce passe dans la famille et ^ca reste dans la famille.Pitoyable.Le ROC a bien raison dans son article de montrer aux libéraux ce qu,eux refusent de voir.S,ils sont insultés,ils n,ont qu,une personne à blamer et c,est notre JOHN JAMES national.

  5. 5 paulsavard Le 25 septembre 2010 à 8h35

    Enfin, un article qui dit “LA VÉRITÉ”

    c’est pour ça qu’on est les PLUS TAXÉ au Canada

    Une chance qu’on fait partie du Canada pour limité les écarts de conduite de nos politiciens v …eux et pour s’enfuir lorsqu’écoeuré

    Fava sur le conseil d’administration de la CSST … ça due être assez rigolo pour nos accidentés du travail.

  6. 6 palerme Le 25 septembre 2010 à 10h33

    Bravo à Maclean’s, des millions de Québécois sont de son avis. Tant que le corrompu ne réalisera pas son état, il n’y aura aucune possibilité de changer les choses.

    J’ai remarqué que les plus offusqués par cette réalité étaient, à mon avis, ceux qui avaient une perception élastique de l’éthique.

    Depuis bien des années que je crois que le Québec et la Colombie-Britanique sont les provinces les plus corrompues, je viens d’apprendre le malheureux constat que nous sommes en tête. Cela ne donne rien de nier la réalité et de crier à l’injure, il faut y remédier.

    Mais, attention, le parti Québécois n’est pas mieux que le parti Libéral, et cela depuis des décennies. Il nous faut un nouveau parti qui ne joue pas au « pur », pour prendre le mot de la commission Bastarache, mais qui est vraiment « clean ». Nous, les électeurs, sommes vraiment sans ressource pour l’instant.

    Bravo des millions de fois à Maclean’s, il y a peut-être moyen de changer les choses, pas seulement la perception, mais la réalité.

    Je souligne un excellent commentaire de Patrick Lagacé http://blogues.cyberpresse.ca/lagace/

  7. 7 Jocelyne Le 25 septembre 2010 à 13h14

    Je suis en accord avec le magasine McLean’s, il dit ce que nous pensons tout bas. Mais la seule ombre c’est qu’au lieu du bonhomme carnaval, il aurait dû mettre Jean Charest avec la valise.
    Bon article.

  8. 8 eric pilote Le 25 septembre 2010 à 13h15

    Bonjours,

    JE PEUT VS MONTRER DES PREUVES , FAVA , CSST , RONDEAU . C.L.P TOUS CA EST UNE MAGOUILLE A DETRUIRE LES ACCIDENTÉ DU TRAVAIL …. LE LIVRE LA PEAU DES AUTRES ET http://scandaledelacsst.e-monsite.com MON SITE INTERNET AVEC LINDA NORMANDIN

  9. 9 Frédéric Jeanbart Le 25 septembre 2010 à 13h17

    C’est pourtant si simple: OUI la corruption est rampante au Québec, et NON ce n’est pas une affaire d’eugénisme ou de race!

    Ici MacLean’s tente de détourner le regard des anglo-canadiens de la véritable cause, en les incitant à la haine ethnique (“ethnique”, car de nos jours plusieurs “races” et cultures viennent colorer et nourrir notre ethnicité francophone).

    Car l’explication est simple: tous ces scandales sont le résultat d’une pression d’un pouvoir fédéral (et provincial de la part de “collabos parvenus” à mon humble avis), contre un élan naturel d’un peuple aspirant à l’autonomie (que le scandale des commandites soit le fait de “collabos” de chez nous n’est que normal en ce contexte: diviser pour régner, c’est cela la base de toute politique colonialiste)…

    C’est tellement simple que l’on refuse de considérer ce qui précède, préférant même emprunter dangereusement ce chemin eugénique sur lequel toute une Allemagne des années 1940 glissa pour finir par s’effondrer…

  10. 10 Linda Normandin Le 25 septembre 2010 à 13h31

    Chapeau Maclean’s!!!!!!!!!!!!!
    Enfin un journal qui n’a pas peur de dévoiler la réalité!!
    D’ailleurs le journal recevra dès demain matin par fax un autre scandale avec lequel il pourra répliquer a ce gouvernement corrompu qui nie tout!!

    Un autre scandale à lui mettre sous le nez!!!

  11. 11 Linda Normandin Le 25 septembre 2010 à 13h50

    Justement Palerme!!! Il va en être question des accidentés du travail et de fava 😉

  12. 12 Jean GODBOUT Le 25 septembre 2010 à 14h38

    Bonjour DAVE.

    Je ne suis pas d’accord avec vous lorque vous dites que des millions de Québécois passent pour des corrompus aux yeux des Canadiens.

    L’article vise directement la classe politique et l’administration des affaires de l’État, notamment, la justice, mais pas les citoyens.

    Au contraire, à lire les opinions sur le web, on constate que l’ensemble de la population en a ras le bol des magouilles politique.

    Quant à moi, j’ai un sérieux litige avec cet État du Québec hautement corrompu depuis 17 ans maintenant et il y a 17 ans que je sais que le Québec est extrèmement corrompu. Je suis invalide à vie à cause d’une fraude de la CSST et de la complaisance de leurs médecins qui jouent aux EXPERTS. Bizarrement, on vient tout juste de mettre en accusation cette dame Britanique qui à mise un chat dans un back à reclyclage, oui c’était cruel et gratuit et elle le mérite, mais pourquoi l’État ferme t’il les yeux sur des falsification de diagnostic médical qui entraîne l’invalidité à vie ?

    La réponse se trouve dans le magazine Maclean’s qui dit que le Québec est la province la plus corrompue, oui, je constate et ils ont 100% raisons.

    Est-ce que les animaux seraient mieux et plus protégés par le droit que les humains, au Québec, oui, c’est le cas.

    Jean GODBOUT
    Victime d’un crime d’État.

  13. 13 Jean Paul Tellier Le 25 septembre 2010 à 19h24

    L’affaire Maclean’s au Québec

    [« Que Maclean’s se lance dans une analyse politico-ethnologique à cinq cents ,signée par un chroniqueur, Andrew Coyne, qui ne parle pas un mot de français et qui ne connaît pas le Québec,pour affirmer que la corruption réside dans les gênes du Québécois moyen, notamment à cause de la tare du nationalisme, cela est parfaitement risible.

    On peut légitimement s’offusquer de telles âneries, mais franchement, elles font plus de mal à leur auteur et au magazine qui les publie qu’à la «tribu» dont elle prétend avoir percé les secrets.»]

    par Vincent Marissal,La Presse,25 septembre 2010

    À propos de Andrew Coyne

    [ «Andrew Coyne, l’auteur de l’article est le frère de Deborah Coyne, la mère de Sarah-Elizabeth, dernier enfant de Pierre-Elliot Trudeau.

    Ce qui fait que, si Pierre-E. Trudeau et Deborah Coyne s’étaient mariés, Andrew Coyne aurait été le beau-frère de Pierre-Elliot Trudeau.

    Quant à Deborah Coyne, c’était la conseillère constitutionnelle du premier ministre Clyde Wells, de Terre-Neuve, le fossoyeur de l’Accord du Lac Meech.»]

    par Richard Le Hir,Vigile.net,24 septembre 2010.

  14. 14 Stéphane Bilodeau Le 25 septembre 2010 à 19h40

    Je suis tres fier de cette article.Enfain la vérité a fait vraiment choqué la populations.On se fait tellement rire de nous avec la commission Bastarache.On depense notre argents avec des menteurs.En plus j’entend dire par des gents.Qu il aiment Jean Charret avec ses ami.WOW bravo au gent du Québec.

  15. 15 Jean Paul Tellier Le 25 septembre 2010 à 21h02

    L’affaire Maclean’s au Québec

    Le Quebec Bashing est un sport très populaire dans le Rest of Canada (ROC).La revue Maclean’s s’est payé la traite en faisant une lecture vitriolique de l’histoire politique des dernières décennies et de ses principaux acteurs en qualifiant le Québec de « terre de patronage ».

    C’est réducteur, moralisateur et simpliste.

    Il va sans dire que l’on va se gausser dans les chaumières du ROC à la lecture de ce règlement de compte décrivant les nombreux scandales politiques des 50 dernières années au Québec.

    Pour Jean Charest, cette coïncidence est désastreuse car elle ne fait qu’alimenter les doutes sur l’intégrité de son administration et la perception négative qui s’en dégage.

    Au jeu des apparences, il ne peut gagner. Au jeu des apparences, la population a fait son choix. Au jeu des apparences, il est bien difficile d’inverser les tendances.

    Les Québécois croient encore davantage Marc Bellemare que Jean Charest.

    Le Quebec Bashing ne vient pas que du Rest of Canada. Il y a celui que le Québec se fait à lui-même par son indécision chronique et sa faculté à transformer le moindre désaccord ou la moindre mésentente en crise d’introspection nationale.

    Il en va de même de la culture des acquis où tout changement est impensable et les principes, immuables.

    Les dommages collatéraux de cette culture d’immobilisme et de résistance au changement sont bien plus importants que la pire des manchettes.

    Source ; Pierre Bergeron,Le Droit,25 septembre 2010

  16. 16 Paul Seewaldt Le 25 septembre 2010 à 21h27

    Je n’ai rien, absolument rien à redire de négatif ou de positif sur le contenu de l’article publié par les journalistes Martin Patriquin et Andrew Coyne. Je dois croire que ces derniers ont fait les recherches nécessaires pour arriver à une telle conclusion,«que le Québec serait (selon leurs probable profondes recherches professionnelles) la province la plus corrompue du Canada, rien de moins. Toutefois, la haute direction de Maclean’s, qui prend toutes les décisions sur le «qui, comment, pourquoi, etc..» n’aurait pas dû tomber dans la facilité pour séduire (lire attirer) de nouveaux lecteurs instantanés en utilisant le personnage du «Joyeux Bonhomme Carnaval» sur la page couverture, comme porte-parole des personnes corrompues. Si j’étais un sorcier en puissance, je jetterais un mauvais sort sur les hauts gradés du magazine Maclean’s pour ne pas avoir contrôlé leurs impulsions mercantiles.

  17. 17 daniel Le 26 septembre 2010 à 10h59

    C’est juste la vérité pauvre Québécois soumis,si ça vous fruste probablement que vous avez des p’tits ami(e)au gouvernement libéral qui vous aide dans votre portefeuille avec notre argent.

  18. 18 Alex Le 26 septembre 2010 à 16h40

    “Le Québec, corrompu à cause des fédéralistes”

    Les travailleurs de la construction qui empoche de l’argent ou qui vole du matériel sur les chantiers pour le revendre à des ferrailleurs, ce sont fédéralistes aussi?

  19. 19 lapetite Le 27 septembre 2010 à 18h19

    franchement,quelque fois les adulte agissent comme des enfants…..toujour et encore dla chicane,des jugement….personne laime CHAREST mais par exemple c toujour lui qui est élu BRAVO !!! Je m’y connais pas beaucoup en politique mais je trouve que c juste de la boulchite..c toujour de la chicane la dedans….pendant qui en a qui sont en train de mourir de faim (autant les enfants que les adultes ) eux pensent juste a se remplir les poches….jtrouve seulement que c mal faites et que les vrai probleme sont pas pris au sérieux..Dans le fond c vrai…le pouvoir c nous qui le donnons a ce CHAREST…sans nous jcroit pas quil est un grand pouvoir. Mais bon!!! fallais jlaisse mon commantaire c tres rares que je regarde les nouvelles mais la celle la ma accrocher…au lieu de se défendre pour une platitude comme celle la ont devrait ouvrir les yeux et agir.

  20. 20 Marc Allard Le 27 octobre 2010 à 8h16

    Maclean a raison point
    Le Quebec est corrompue et ya que la classe politique qui ce sent offenser.

    Moi la corruption je la vois dans mes taxes et impots dans les organigrammes gonfle du gouvernement dans la construction.

    La Police qui est juste bonne pour donne des ticket de vitesse au heure de pointe!

    Dans des travaille pogner pour s’exile pour pouvoir vivre et travailler

    Dans des syndicats qui son devenue des loups qui s’attaque plus a leur membres qu’au vrai probleme.

    Quebec = Quebekistan

  21. 21 DPJ QUÉBEC LEURS HORREURS(FACEBOOK) Le 18 juin 2011 à 17h58

    Sur;
    http://www.sosQuébec
    Des années de secrets et une absence totale de contrôle ont donné lieu à une culture d’impunité et de corruption parmi les bureaucrates et les juges, qui ont détruit les vies de centaines de milliers d’enfants et de leurs familles. Les survivants brisés, empêchés de révéler la corruption et les abus sous menace d’accusations auprès des tribunaux et de peines d’emprisonnement, ont créé une relève constante de familles haineuses et déstructurées, garantissant ainsi un négoce permanent pour l´État. Le négoce avec des enfants au Québec représente aujourd’hui une industrie croissante, côtée à plus d’un milliard en dollars américains par an, pour financer fonctionnaires, juges, avocats, travailleurs sociaux, psychologues, pharmaciens et titulaires temporaires de l’autorité parentale.

  22. 22 DPJ LEURS HORREURS Le 22 octobre 2011 à 12h33

    DPJ LEURS HORREURS (sur FACEBOOK)

  23. 23 Vive le QUEBEC LIBRE! A nous la Liberte! Le 24 mai 2012 à 13h51

    Bonjour, je suis 100% daccord avec larticle ,car il ne fait que relater des faits quon savait pour la plupart ,mais quon osait pas publier. Chapeau a ce magazine! Je pense quun jour, la population quebecoise va frapper au lieu dattendre comme des imbeciles heureux qui payent plus dimpots pour payer tous ces politiciens qui ont pour but daugmenter les depenses au depends de sa population pour enrichir la reine dangleterre….Elle empoche des milliards de laustralie, du canada, de linde,etc. Leconomie du monde ne permet pas une EGALITE et une PAIX SOCIALE ,mais elle encourage la pauvrete a sendeter pour enrichir les plus riches. VIVE LE QUEBEC LIBRE! MEME SIL NE LEST PAS…FAISONS LE LIBRE! TBNK!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

AmériQuébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 343 a été rédigé par AmériQuébec il y a 7 ans et 0 mois, le vendredi 24 septembre 2010.

Il y a 23 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, La corruption au royaume du Parti Libéral du Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Qui ne dit mot consent Un voyageur sidéral qui s'apercevrait de l'état lamentable de notre justice croirait avec raison que nous sommes encore enlisés dans [...]

2010: Des étudiants luttent contre la hausse des frais de scolarité À l'occasion de leur dernier conseil général, les membres du PLQ ont adopté une résolution ayant pour objectif la hausse [...]

2009: Projet de loi 7 instituant le fonds pour le développement des jeunes enfants Le député de Gouin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Nicolas Girard, s’est dit heureux que le [...]

2009: Hydro-Québec prévoit investir massivement Fin juillet, Hydro-Québec a rendu public son plan stratégique 2009-2013. Il sera présenté et discuté en commission parlementaire cet automne. Ce [...]

2008: Montréal, le traité de l’approche commune va te faire mal! Les Montréalais, qu'ils soient de souches ou immigrants, sont indifférents à la négociation de l'approche commune. Ce traité touche le [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages