Le vendredi 24 septembre 2010

QuébecPolitique

Des étudiants luttent contre la hausse des frais de scolarité

Les bureaux de la ministre Line Beauchamp occupés

Par AmériQuébec

Vendredi, des étudiants en colère ont occupé les bureaux de la ministre Line Beauchamp afin de dénoncer la hausse des frais de scolarité. L’ASSÉ et la FEUQ promettent de maintenir la pression sur le gouvernement sur ce dossier.

À l’occasion de leur dernier conseil général, les membres du PLQ ont adopté une résolution ayant pour objectif la hausse des frais de scolarité jusqu’au niveau de la moyenne canadienne, tout en différenciant les hausses selon le domaine d’études. Une telle hausse porterait les frais de scolarité à près de 5000 dollars : une augmentation de 250%! Pourtant, de nombreuses études sérieuses démontrent clairement que la hausse des frais de scolarité a un impact négatif sur l’accessibilité aux études.

« Non seulement la position du Parti libéral de majorer et différencier les frais de scolarité selon le modèle canadien est une décision néfaste pour les étudiants en général, mais elle attaque directement la classe moyenne, les régions et le bien du Québec en général », a déclaré Louis-Philippe Savoie, président de la FEUQ.

Du côté de l’Association pour une solidarité étudiante élargie, on refuse « de participer à un processus consultatif dont la conclusion est déjà écrite, c’est-à-dire une nouvelle hausse des frais de scolarité. Le mouvement étudiant doit refuser de négocier l’appauvrissement des étudiantes et des étudiants du Québec ! » affirme le porte-parole de l’ASSÉ, Gabriel Nadeau-Dubois.

« 70 % des étudiants diplômés du cégep poursuivent vers les études universitaires. Déjà que beaucoup d’étudiants doivent jongler avec des contraintes géographiques afin de poursuivre leurs études, cet entêtement du gouvernement va les frapper de plein fouet et un nombre important sera obligé de mettre de côté leur rêve de faire des études universitaires », affirme Léo Bureau-Blouin, président de la FECQ

Occupation des bureaux de la ministre Beauchamp

Par ailleurs, sur l’appel de l’Association pour une Solidarité Syndicale Étudiante (ASSÉ) et d’autres associations étudiantes de la grande région de Montréal, plus d’une cinquantaine d’étudiants ont occupé le bureau de comté de la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp. Cette action est un avertissement lancé à la ministre. Cette occupation « n’est que la première d’une grande série d’actions visant à dénoncer la mascarade organisée par la ministre de l’Éducation. Tant que la ministre ne reculera pas, ces actions s’intensifieront et culmineront par la perturbation de la consultation en novembre ! » poursuit M. Nadeau-Dubois.

Rappelons qu’une nouvelle hausse des frais de scolarité a été annoncée dans le dernier budget du Québec et que cette consultation n’a pour objectif que de baliser cette hausse.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Gaétan Boissonnault Le 22 février 2012 à 8h35

    Pourquoi ne pas donner les cours par internet sans franchir les lignes de piquetage.

    Pourquoi,NE PAS FAIRE DES CÉGEP ET UNIVERSITÉ DES CENTRE SPORTIF OU DE CULTURE GÉNÉRAL,administré par des bénévoles

    ET pourquoi, NE PAS RENDRE ACCESSIBLE, ET GRATUITEMENT TOUS LES COURS DISPONIBLE SOUS FORME DE cd ou dvd.

    la société des loisirs est arrivé, les cégep et les université sont des garderies, des profs, qui pouraient donner leur savoir de leur domicile, et les étudiants pouraient étudier de partout dans le monde.

    Des examents a la fin de chaque session, ET DES DIPLOMÉS PAR MILIONS.

    LES PROFS QUI SERAIENT LIBÉRÉS, POURONT POURSUIVRE LEURS ÉTUDES, OU DEVENIR TROUBADOUR.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 379 a été rédigé par AmériQuébec il y a 8 ans et 10 mois, le vendredi 24 septembre 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Qui ne dit mot consent Un voyageur sidéral qui s'apercevrait de l'état lamentable de notre justice croirait avec raison que nous sommes encore enlisés dans [...]

2010: Le Québec est la province la plus corrompue selon le Maclean’s Décidément, les déboires de Jean Charest font mal au Québec. La revue canadienne anglaise Maclean's publiée aujourd'hui réserve une surprise [...]

2009: Projet de loi 7 instituant le fonds pour le développement des jeunes enfants Le député de Gouin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Nicolas Girard, s’est dit heureux que le [...]

2009: Hydro-Québec prévoit investir massivement Fin juillet, Hydro-Québec a rendu public son plan stratégique 2009-2013. Il sera présenté et discuté en commission parlementaire cet automne. Ce [...]

2008: Montréal, le traité de l’approche commune va te faire mal! Les Montréalais, qu'ils soient de souches ou immigrants, sont indifférents à la négociation de l'approche commune. Ce traité touche le [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages