Le Samedi 12 juin 2010

QuébecPolitique

Nouveaux chasseurs pour l’aviation canadienne

Ma réponse à un article du Devoir

Par Jean-Pierre Plourde

Ces avions seront-il utilisés contre nous? C’est très inquiétant… Ce sera peut-être le prix à payer pour notre ambivalence. Allons-nous laisser nos enfants le découvrir?

Tous les actifs des Québécois semblent en transfert de propriété vers les amis d’un club sélect. Il y a la dedans suffisamment de pillages pour compenser le Canada pour l’achat de (nos) nouveaux chasseurs et de bien d’autres choses encore.

Avec les abus de pouvoir du gouvernement Charest on a:

  1. La Caisse de dépôt qui perd plus de 40 milliards à l’étranger alors que l’objectif de la caisse était au départ d’aider au développement du Québec. C’est la pire performance des structures économiques du même genre dans le monde. Investir à l’étranger n’est pas un signe de prudence dans une bonne gestion de fonds publics. Partir du meilleur et tomber au pire, je ne crois pas à ce genre de hasard. Il y a trop d’indices, comme le manque de transparence et le refus de commissions d’enquêtes du Gouvernement Charest par exemple.
  2. La Caisse de dépôt qui recherche des actionnaires et non des gestionnaires (selon la presse canadienne). Le gouvernement cherche donc à vendre les actifs par morceau. Un autre appauvrissement en vue au profit d’un groupe d’amis.
  3. Puis, l’Hydro-Québec, dont les projets comme la Romaine sont maintenant annoncés à Ottawa et non plus à Québec. On pourrait apprendre à lire entre les lignes et constater la tutelle d’Ottawa dans laquelle Québec à mis les pieds, tous les postes clés de l’état sont occupés par des fédéraux. Combien cela va nous coûter en pertes économiques? Le monde est petit, les groupes d’amis aussi et chacun se renvoit la balle pour exproprier et exploiter à son profit l’ignorance des plus faibles sur la connaissance de leur être et de leurs actifs.
  4. Il y a aussi l’Hydro-Québec, combien va nous coûter le passage fédéral dans la gestion de ce joyaux? On l’a échappé belle avec l’affaire du Nouveau-Brunswick, mais ce n’est sûrement pas terminé. On va probablement y perdre les redevances annuelles données aux coffres du Québec, entre 600 millions et 1 milliard par année, au profit de l’entreprise privée et des amis des amis… Imaginer qu’on devra compenser ce manque à gagner par d’autres impôts me fait froid dans le dos, pire encore, le profit allant au privé, la hausse des tarif devrait suivre pour maximiser le rendement du privé. On appelle cela la perte d’un bras de levier.

Au Québec, un étouffement économique, un génocide culturel et une expropriation de sa majorité mise sous tutelle dans le traité dit de l’approche commune est en cours… Que faut-il penser de l’exploitation du pétrole du St-Laurent par d’autres entités, culturellement à l’opposé de nos intérêts?

Si Québec s’impliquait, on aurait besoin de la raffinerie de Shell qui sera démantelée à cause de notre manque d’ambition. Je prévois que le montant des pertes générées par les actions du gouvernement Charest nous seront désastreuses.

Ces avions seront-il utilisés contre nous? C’est très inquiétant… Ce sera peut-être le prix à payer pour notre ambivalence. Allons-nous laisser nos enfants le découvrir?

Le comportement collectifs des Québécois est conditionné par des actes d’agressions psychologiques, comme les gestes fédéraux lors du référendum de 1995. Ce conditionnement se continue dans les médias et l’immigration contre nature (accommodements raisonnables).

Ces gestes nous ont fait perdre confiance en la seule valeur reconnue internationalement, la Démocratie. En conséquence, les gens ne vont plus voter. On se tire dans le pied. Relevons la tête, il est encore temps.

L’entraide communautaire des citoyens dans des projets collectifs locaux mais à l’échelle du Québec serait une bonne façon de redonner une conscience sociale à nos citoyens. Mais cela c’est une autre affaire.

Jean-Pierre Plourde

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Jean-Pierre Plourde

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 568 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 4 ans et 3 mois, le Samedi 12 juin 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: La madame Thibault voudrait nous rouler royalement Pendant son  règne de dix ans entre 1997 et 2007, la madame Thibault se serait graissé la patte rien qu'en [...]

2009: Michael Ignatieff manque de courage et abandonne la nation québécoise « Michael Ignatieff n’a pas eu le courage de se présenter au vote d’aujourd’hui. Aux yeux du nouveau chef libéral, [...]

2009: Pénurie d’isotopes médicaux au Canada « La pénurie d’isotopes médicaux est la preuve de la gestion irresponsable dans ce dossier de la part des gouvernements [...]

2009: Projet de loi offrant un crédit d’impôt aux jeunes diplômés s’établissant en région Le projet de loi C-288 du député de Chicoutimi–Le Fjord, Robert Bouchard, et de la députée de Laurentides–Labelle, Johanne Deschamps, [...]

2009: Dons d’organes: l’urgence d’agir Au milieu du mois de mai, le député de Marie-Victorin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de santé, Bernard [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages