Le mardi 4 décembre 2012

Politique

André Boisclair «a failli être premier ministre du Québec»

André Boisclair a mené le PQ dans la deuxième opposition en 2007, derrière l'ADQ

Par Sylvain

Pauline Marois a dû justifier le traitement, que plusieurs jugent très avantageux, consenti à André Boisclair, à savoir la nomination de ce dernier comme délégué général du Québec à New York ainsi qu’au poste de sous-ministre adjoint au ministère des Relations internationales.

Avec ces nominations, André Boisclair  recevra l’équivalent d’un revenu  d’environ 170 000 $ annuellement. En plus, il aura droit à sa pleine retraite dès l’âge de 55 ans. La liberté «55», ce n’est pas un rêve, c’est encore possible!

L’opposition a critiqué fortement le choix de Pauline Marois et du Parti québécois, ce qui a poussé cette dernière à défendre ce choix aujourd’hui. Elle a déclaré que Boisclair «a failli être premier ministre du Québec, il aurait pu être premier ministre du Québec». C’est vrai, il semble très qualifié pour le travail qui lui a été confié.

Rappelons qu’André Boisclair a mené le PQ  dans la deuxième opposition en 2007, alors que c’est l’ADQ, maintenant la CAQ, qui avait formé l’opposition officielle.

En 2005, lors de la course à la chefferie, André Boisclair avait dû faire face à son passé alors qu’il avait dû avouer avoir consommé de la cocaïne1 dans sa «jeunesse» durant une période où il était député du Parti québécois. Beaucoup d’électeurs ne l’avaient pas oublié au moment de voter aux élections du printemps 2007.

Ceci dit, plusieurs  supporteurs du PQ voient les récentes nominations de Boisclair comme étant stratégiques, pour des raisons que Monsieur et Madame Tout le monde n’ont peut-être pas la capacité de bien comprendre, car le monde politique peut parfois être justement difficile à saisir.

Pour d’autres, néophytes du monde politique à l’intérieur, Boisclair n’a pas «failli» être premier ministre, il a seulement failli. Dernièrement, André Boisclair avait l’air d’un hasbeen  à défendre l’industrie du gaz de schiste. Peu importe les justifications de Pauline Marois, le PQ aurait dû laisser Boisclair où il était, car ses électeurs, ce qu’ils se rappellent de Boisclair, c’est le Boisclair qui a consommé de la cocaïne, celui qui a mené le PQ dans la deuxième opposition en 2007 et  celui qui jusqu’à tout récemment faisait la promotion du gaz de schiste.

  1. André Boisclair admet avoir pris de la cocaïne []

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 antoine beaule Le 5 décembre 2012 à 12h00

    trop cest trop.la grosse pomme est un milieu de consommation de toutes soetes,bonne chance…

  2. 2 22casa Le 6 décembre 2012 à 21h39

    Cela es-tu clair, Boisclair n’a pas failli être, il n’a jamais été. Il avait tout simplement été propulsé à la tête du PQ par la vieille garde déconnectée de la réalité. De un, pour empêcher Pauline de devenir chef et surtout mettre un frein aux membres du parti désireux enfin d’aller de l’avant avec le programme du parti. Enfin on avait la possibilité d’oublier Bouchard et le tiède Landry. Par la suite la poudre blanche l’a emportée comme un nuage; voilà la réalité.

    Comme il était minable perdant, faible et prêt à tout, les gazières on vu en lui un bon pion, comme Bouchard(le traître), pour défendre leur intérêts.

    Aujourd’hui, pour services rendus(lesquels?), le revoilà propulsé dans les hautes sphères, tous péchés absouts. Mais où sommes- nous donc? Dans une pièce de théâtre sûrement, un vaudeville peut-être? une collusion ou une intoxication de pouvoir? Qui répondra? M. Lisée je ne peu pas croire que vous avez trempé dans cette arnaque. Si c’est le cas, je suis l’être le plus déçu des Québécois(et pas le seul croyez-moi). N’est-il pas possible de faire de la politique sans être plus critique et responsable de ces décisions???
    Y a quelqu’un a quelque part qui ne fait pas son boulot. J’ai passé 4 ans au Bloc à Ottawa et je n’ai pas vu de conneries aussi flagrantes que celles que nous voyons de jour en jour.
    Vous êtes noyauté par la fonction publique ou éblouis par votre maigre mandat. Poursuivre dans ce sens sans expliquer clairement au PEUPLE vos décisions vous mènent directement à la guillotine et de fait à la fin du parti.
    Peut-être est-ce cela qui vous animent tous???

  3. 3 J.A. Michel Bornais Le 9 février 2013 à 10h30

    Québec le 9 février 2013

    Pour moi André Boisclair est simplement le sous-fifre qui a signé le sabotage de l’Alliance des retraités du Québec et porté l’illusoire Loi 102 sur les régimes complémentaires de retraite. Un des artistes qui devaient dissimuler l’emprunt sans intérêt effectué dans la majorité des caisses de retraite des employés de l’État du Québec depuis 1973, trou qui selon Jacques Parizeau, en 2007, devant des étudiants de l’Université Laval, était rendu à hauteur de 50 milliards, toujours en croissance, et toujours en défaut de verser les intérêts légalement dus aux prestataires présents et futurs qui servent maintenant de boucs-émissaires à tous ces vendeurs de chimères. Parizeau l’avait aussi dit en 2007: La solution serait d’assassiner tous les retraités et les conjoints survivants. À défaut, ils devront continuer à travailler quelques années de plus et crever un peu plus tôt pour libérer des lits en CHSLD.

    Boisclair n’aura été en bout de compte qu’un autre des trop nombreux fossoyeurs du rêve de la souveraineté du Québec, tous partis politiques confondus. Il a “failli”, tout comme le précise le titre de l’article.

    J.A. Michel Bornais

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 308 a été rédigé par Sylvain il y a 6 ans et 7 mois, le mardi 4 décembre 2012.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Les libéraux donnent-ils priorité à leurs donateurs dans l’octroi de nouvelles places en garderie? Pendant près de 10 minutes pendant la période de questions à l’Assemblée nationale, lundi le 1er décembre, Nicolas Girard, député [...]

2009: Le 2 octobre sera dorénavant la Journée internationale de la non-violence Les députés de l’Assemblée nationale du Québec ont adopté à l’unanimité aujourd’hui la loi proclamant le 2 octobre Journée internationale [...]

2009: Le PQ inquiet pour l’avenir du programme des régions-ressources Le député de Labelle et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement régional et d’occupation du territoire, Sylvain Pagé, [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages