Le dimanche 2 septembre 2012

PolitiqueQuébec

Bilan de la CAQ: 14 faillites, l’amour du PQ de François Legault, et la pureté du sang

« Quand on n'aime pas le Québec, on vote pas PQ » - François Legault, qui a échoué son test de sang

Campagne électorale québécoise 2012 ]

Ameriquebec

François Legault commence à montrer des signes de fatigue, et son électorat aussi. Non seulement il plafonne dans les sondages, mais il est aussi en train d’accumuler les bourdes depuis les derniers jours. Il est temps pour François Legault que la campagne se termine avant d’atteindre le point Godwin.

Des commentaires tout simplement inadmissibles de la part de François Legault sont passés inaperçus dans la presse francophone. C’est dans le Globe and Mail que l’on retrouve des propos qui prêtent des intentions racistes au PQ et qui sont indignes d’une personne aspirant au titre de Premier Ministre du Québec. Même Jean Charest n’est jamais allé aussi loin.

De la pureté du sang

C’est ainsi que le Globe and Mail rapporte les propos suivants: “Nous sommes le seul parti qui ouvre ses rangs. Contrairement au Parti Québécois, nous n’excluons aucun groupe. Nous ne prenons pas de tests sanguins avant d’accepter quelqu’un dans notre équipe1 ” Et voilà, François Legault vient d’insinuer que le Parti Québécois rejetait des “groupes” en fonction de leur “sang”. Ce sont des propos non seulement mensongers, mais à la limite de la diffamation.

Oui, bien sûr, on avait constaté que la CAQ acceptait vraiment tous les “groupes”, surtout lorsqu’on a appris qu’un Mexicain qui vient travailler au Québec l’été avait distribué de la propagande caquiste dans le comté de Huntingdon pour la candidate de la CAQ, Claire IsaBelle.

Pour revenir aux propos de Legault, comment une personne aspirant sérieusement à devenir PM du Québec peut se permettre de tenir des propos semblables? Loin d’être rassembleur, ces propos sont divisifs et inacceptables. François Legault tente d’insinuer que le Parti Québécois est raciste et que la CAQ, elle, n’exclut personne. L’apartheid un coup parti, mon Legault?

Pourtant, rappelons qu’en début de campagne, François Legault avait pourtant remercié Kamal G. Lutfi puisque ce dernier avait tenu des propos à caractère xénophobe envers les souverainistes du Parti Québécois. Legault devra-il se mettre lui-même à la porte de la CAQ?

Cela dit, les propos de François Legault sont tombés dans l’oeil d’Alexandre Cloutier, actuellement député du Parti Québécois.

L’amour du Québec

Parlant de test de sang sur l’attachement de François Legault envers le Québec, celui-ci a tenu un drôle de discours hier lors de son grand rassemblement caquiste à Drummondville. En effet, Legault a énoncé la réplique suivante: « Donc, quand on n’aime pas le Québec, on votera pas pour le Parti Québécois. » S’en suivirent de chauds applaudissement des candidats caquistes.

Peut-être que Legault voulait dire:

  • « Donc, quand on aime le Québec, on votera pour le Parti Québécois. »
  • « Donc, quand on n’aime pas le Québec, on votera pour la CAQ. »
  • « Donc, quand on n’aime pas la CAQ, on votera pour le Parti Québécois. »
  • « Donc, quand on aime le Canada, on votera pour la CAQ. »
Ou peut-être bien que Legault a réellement raté son test de sang sur son “attachement au Québec”, finalement. Et si vous croyez qu’il s’agit d’une citation hors contexte, il faut entendre Legault dans son discours original faire la distinction dès le début entre les “anglophones”, les “Québécois”, et “certains groupes”. Belle ouverture!

Champ lexical du discours de François Legault

Un exercice intéressant est d’extraire des mots clés du discours qu’a tenu Legault afin d’en faire un champ lexical. En voici un basé sur la première partie de son discours:

anglophones, Québécois, groupes, pureté, amour, Québec, bon, mauvais, monopole, aime, divise, radicaux, aime pas, votera pas, Parti Québécois, référendum,

Sur la deuxième partie de son discours, on notera:

René Lévesque, aimer, face, poteau, former, gouvernement, relancer, ensemble, together, réussir, lutter, corruption, mains libres, changements, nécessaires

Quatorze faillites parmi les candidats caquistes

C'est assez, faut du change!

Par ailleurs, signe que la CAQ voit comme seul adversaire le PQ, Legault tentait aujourd’hui sur Twitter de narguer le Parti Québécois au sujet de la faillite de la Gaspésia:

Parlant d’acteurs principaux et de faillites, on remerciera Legault d’avoir mis la table à ce sujet et de nous présenter dans son équipe pas moins de 14 candidats ayant fait faillite dans les sept dernières années! C’est un compte satyrique sur Twitter qui prend le nom de “Pierre Poutine” qui a révélé cette information, à moins de trois jours du vote.

14 candidats, cela signifie que plus de 11% des candidats de son équipe “de rêve” ont fait faillite principalement durant la dernière décennie! Un candidat sur 9! Pour ceux qui cherchent les preuves, c’est ici. On constate que certains ont fait faillite pour des sommes ridicules, telles que 21 000$… Quand on est incapable de gérer 50 000$ par année, on n’est pas plus capable des millions ou des milliards, et encore moins le budget du Québec!

Voici l’infographie partagée par @PoutinePierre qui résume le portrait des faillites à la CAQ:

Liste des candidats de la CAQ ayant fait faillite

Liste des candidats de la CAQ ayant fait faillite

Richard Savoie (Beauce-Sud), Christian Lévesque (Bellechasse), Denis Leftakis (Châteauguay), Marielle Potvin (Chomedey), François Lagacé (Côte du sud), Mike Halloran (Gatineau), Jean-François Gagné (Jeanne-Mance Viger), Stéphane LeBouyonnec (La Prairie), Martin Caron (Lotbinière-Frontenac), Christian Gauthier (Masson), Philippe Boileau (Nelligan), Guy Boutin (Pointe Aux Trembles), Jean-Paul Carrier (Rimouski), Alain Hamel (Roberval).

De ces faillites, la Presse confirme que 3 sont commerciales et 11 sont des faillites personnelles:

Trois candidats de la Coalition avenir Québec ont déjà fait une faillite commerciale, et 11 autres une faillite personnelle. Leur chef était seulement au courant des faillites commerciales. La direction du parti connaissait quant à elle chacun des 14 cas, a-t-il expliqué.

François Legault n’arrête pas de dire “Votez pour la CAQ si vous ne voulez pas de référendum”. Il faudrait aussi qu’il ajoute: “Votez pour la CAQ si vous souhaitez mettre au pouvoir une équipe économique qui mènera le Québec à la faillite”.

Référendum ou faillite? Indépendance ou dépendance? Pour sa part, avec son équipe de “rêve”, Legault a tranché:

Legault a tenu à défendre son goût de mener le Québec vers la faillite: « C’est certain que, quand on entreprend, on prend des risques donc moi je vis très bien avec ça. On a besoin au Québec d’avoir des entrepreneurs qui prennent des risques. Ça fait partie des changements qu’on veut faire. Il faut retrouver le goût du risque au Québec puis quand on prend des risques, parfois ça va bien, parfois ça va moins bien, mais on ne peut pas continuer à ne pas prendre de risques.»

Est-ce que Legault nous prépare un deuxième “beau risque”?

Et comme si ce n’était pas assez, Quebecor vient de désavouer François Legault!

Bilan de la CAQ

  1. Traduit de: “We are the only party that is opening up its ranks. Contrary to the Parti Québécois, we don’t exclude any group. We don’t undertake blood tests before accepting someone on our team.” []

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 roger dufour Le 2 septembre 2012 à 22h57

    ou est monsieur sirois le mentor de legault ou est il passe ce monsieur personne pose la question

  2. 2 Erg... Le 3 septembre 2012 à 4h03

    Vite! Donnez plus de tribunes à Legault pour qu’il se plante!

  3. 3 Jean Rousseau Le 3 septembre 2012 à 15h51

    C’est facile de critiquer, mais je n’en connais pas d’autres qui auraient pu se frotter d’égal à égal avec ces deux loups de la politique…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Amériquébec

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 90 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 1,359 a été rédigé par AmériQuébec il y a 6 ans et 10 mois, le dimanche 2 septembre 2012.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Campagne électorale québécoise 2012, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Faillite de Pierre Péladeau: Quebecor désavoue François Legault C'est la journée des cafouillages à la Coalition Avenir Québec. Alors que François Legault tenait hier des propos très douteux [...]

2012: Avec la CAQ, le Québec pourrait devenir un dépotoir de déchets nucléaires François Legault, chef du parti Coalition avenir Québec (CAQ),  a passé une grande partie de sa campagne électorale à dénoncer [...]

2008: Des élections fédérales d’ici octobre 2008? En suivant la mascarade qui dure maintenant depuis plusieurs semaines, tous savons que des élections fédérales sont imminentes. Stephen Harper [...]

2006: Le Vieux Miracle: le Québec de demain Voici une nouvelle écrite pour le concours de nouvelles de Limoilou, mais qui ne fût jamais publiée. Le sujet du [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages