Le samedi 26 mai 2012

Québec

États généraux sur la souveraineté du Québec

Il est anormal qu'une nation vive sous la tutelle d'une autre

L'indépendance du Québec ]

Par Sylvain

Les nations comme les individus ont la vocation d’être libres et indépendants, deux conditions de leur épanouissement. En 50 ans, plus d’une centaine de nations se sont libérées de leur tuteur pour acquérir leur souveraineté. On compte maintenant 194 pays.Dans les Amériques, le Québec est une des dernières nations, disposant des capacités pour le faire, à ne pas se constituer en pays souverain.Une anormalité à corriger.

Les États généraux sur la souveraineté du Québec1 sont une émanation de la société civile. Depuis quelques années,  nombre de groupes ont souhaité leur tenue. Lorsqu’il a été acquis que les organisations y adhéreraient, le Conseil de la Souveraineté du Québec a été mandaté pour les organiser.

À cette fin, il a institué une Commission nationale dont le mandat est  d’ouvrir un espace citoyen pour que tous les individus et toutes  les forces vives du Québec  qui réfléchissent au pays  fassent le point, convergent et identifient les actions nécessaires à  sa réalisation.

La Commission nationale des États généraux sur la souveraineté du Québec  composée de sept personnes  est autonome. Elle  planifie, coordonne et autorise  tous les travaux nécessaires à l’exécution de son mandat.

Pourquoi faire du Québec un pays?

Parce que maîtriser toutes ses ressources, ses pouvoirs et ses traités, est le statut normal des nations et qu’il n’y a pas de projet collectif plus essentiel et emballant.

Parce que le cadre canadien handicape le développement économique du Québec. Par exemple, l’Ontario s’est fait confirmer sa vocation de développement de l’industrie de l’automobile par une aide financière de plusieurs milliards $ du gouvernement canadien, alors que le Québec a été complètement éjecté de l’industrie navale en se voyant priver de tout contrat fédéral au profit des provinces atlantiques et de la Colombie-Britannique.L’Alberta a également été appuyée sans condition à coup de milliards $ pour développer ses sables bitumineux pendant que le secteur forestier québécois n’a reçu que des miettes du fédéral pour faire face à l’une des plus importantes crises de son histoire.

Parce qu’en 1982 le Québec s’est fait voler ses pouvoirs exclusifs de défendre et de promouvoir sa langue et sa culture par l’imposition d’une Constitution canadienne que, depuis, il a toujours refusé de signer.

Il s’agit ici seulement de quelques raisons de faire du Québec un pays.

Les États généraux en direct sur le web

La Commission nationale des États généraux sur la souveraineté du Québec diffusera dorénavant sur le web les séances des États généraux afin de faciliter la plus large diffusion possible du débat citoyen.

Les internautes pourront se brancher sur WEB TV2  qui a le mandat, à compter de la séance de dimanche 27 mai à Québec, de capter et de diffuser en direct les délibérations de chacune des régions du Québec.

Les diffusions se poursuivront lors des autres séances dont celles du 28 mai à Trois-Rivières, Joliette 1er juin, Rivière-du-Loup, Longueuil et Beloeil 10 juin, Alma 12 juin, Saguenay 13 juin et Gatineau 16 juin. Vous pouvez aussi vous joindre à la page Facebook d’États généraux sur la souveraineté du Québec afin de vous tenir au courant de leurs activités.

  1. Site Internet: États généraux sur la souveraineté du Québec []
  2. WEB TV []

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Articles rédigés: 346 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 443 a été rédigé par Sylvain il y a 8 ans et 6 mois, le samedi 26 mai 2012.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Tsunami frappant les côtes de l’archipel japonais Daito et l’île Okinawa 26 Mai 2010 à 08 h 53 Temps Universel, 17h53 heure locale à l'épicentre, un séisme sous marin de magnitude [...]

2010: Opposition au droit à l’avortement Représentant fièrement la droite religieuse et félicitant le gouvernement conservateur concernant son refus de financer les programmes de santé des [...]

2010: Non à une commission canadienne et anglicisante des valeurs mobilières Impératif français et la SSJB de Montréal appuient l'initiative de l'État du Québec et de plusieurs entreprises financières qui s'opposent [...]

2010: Le gouvernement canadien doit exiger le retour de Nathalie Morin et de ses enfants La porte-parole du Bloc Québécois en matière de condition féminine et députée de Laval, Nicole Demers, a invité le gouvernement [...]

2010: Développement social et économique de la Gaspésie Le député de Matane, Pascal Bérubé, a souhaité interpeller la vice-première ministre et ministre responsable de la région de la [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages