Le mercredi 26 mai 2010

QuébecInternational

Le gouvernement canadien doit exiger le retour de Nathalie Morin et de ses enfants

Le Canada doit être plus ferme dans ses négociations avec le gouvernement saoudien

Canada ]

Par Bloc Québécois

Il y a déjà cinq ans que Nathalie Morin se plaint de mauvais traitements de la part de son conjoint saoudien à l’endroit de ses enfants et d’elle-même. Elle affirme même être victime de viols à répétition. Or, le ministre Cannon s’en est toujours tenu jusqu’à présent au même discours afin de justifier son inaction.

La porte-parole du Bloc Québécois en matière de condition féminine et députée de Laval, Nicole Demers, a invité le gouvernement conservateur et le ministre des Affaires étrangères Lawrence Canon à profiter du passage des représentants du Comité de soutien à Nathalie Morin pour réévaluer leurs positions et agir enfin pour sortir la jeune femme de l’enfer dans lequel elle a été confinée depuis 2005.

« Il y a déjà cinq ans que Nathalie Morin se plaint de mauvais traitements de la part de son conjoint saoudien à l’endroit de ses enfants et d’elle-même. Elle affirme même être victime de viols à répétition, mais le gouvernement saoudien refuse d’intervenir, sous prétexte qu’il s’agirait d’affaires “personnelles”. Or, le ministre Cannon s’en est toujours tenu jusqu’à présent au même discours afin de justifier son inaction », a lancé Nicole Demers, au cours d’une conférence de presse à laquelle participaient également la mère de Nathalie Morin, Johanne Durocher; la porte-parole du Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS), Rosa Pires; ainsi que les représentants du NPD et du PLC.

« Selon le ministre Cannon, le gouvernement canadien est par ailleurs tenu de respecter les lois saoudiennes en sol saoudien. Est-il vraiment nécessaire de rappeler au ministre que des accusations comme celles en cause sont extrêmement graves, et que dans un cas comme celui de Nathalie Morin, où la santé et la sécurité de citoyens canadiens sont en danger, c’est la Charte canadienne des droits et libertés qui doit dicter les agissements du gouvernement canadien? » a poursuivi la députée de Laval.

« Lorsque la mère de Nathalie Morin, Johanne Durocher, a contacté la première fois l’ambassade canadienne pour prévenir des mauvais traitements à l’endroit de sa fille, Nathalie n’avait qu’un enfant, né au Québec, et elle était enceinte. Nous étions à ce moment en 2005. L’ambassade canadienne n’a pas aidé et son deuxième fils est né en sol saoudien. Trois ans plus tard, Nathalie a mis au monde un troisième enfant, issu d’une relation sexuelle forcée. Encore une fois, la petite Sara est née en Arabie Saoudite parce que l’ambassade n’a pas fait ce qu’il fallait pour les ramener au Canada. Nous sommes maintenant en 2010. Les enfants grandissent pratiquement en complète réclusion et Nathalie continue à être molestée, violée et privée d’une alimentation nécessaire à sa bonne santé », a poursuivi Nicole Demers.

« Le Bloc Québécois, tout comme ses partenaires dans cette cause, est vraiment très inquiet pour la santé et la sécurité de Nathalie Morin et de ses trois enfants. Cette vive inquiétude est d’ailleurs partagée par l’Assemblée nationale du Québec, qui a unanimement adopté une motion invitant le gouvernement fédéral à mettre en œuvre tous les efforts nécessaires afin de les rapatrier au plus vite. Les conservateurs doivent profiter de l’occasion aujourd’hui pour réfléchir à leurs actions dans ce dossier. Le Canada doit être plus ferme dans ses négociations avec le gouvernement saoudien et exiger le rapatriement de Nathalie et de ses enfants », a conclu Nicole Demers.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Gaby Le 26 mai 2010 à 8h49

    Quand elle a décidée de vivre avec un saoudien, elle savait ce quelle faisait, s’il fallait sauver tout celles qui font des gaffes en mariant des étrangers, il faudrait douze heures par jours juste pour s’occuper de ces cas, une s’est fait prendre, mais personne ne vas tirer de leçon de cette avanture et d’autres aussi innocentes vont continuer de tomber en pensant vivre une belle avanture avec un étranger qui qui parle différemment…

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 502 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 5 mois, le mercredi 26 mai 2010.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous International, Canada, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: États généraux sur la souveraineté du Québec Les États généraux sur la souveraineté du Québec ((Site Internet: États généraux sur la souveraineté du Québec)) sont une émanation de [...]

2010: Tsunami frappant les côtes de l’archipel japonais Daito et l’île Okinawa 26 Mai 2010 à 08 h 53 Temps Universel, 17h53 heure locale à l'épicentre, un séisme sous marin de magnitude [...]

2010: Opposition au droit à l’avortement Représentant fièrement la droite religieuse et félicitant le gouvernement conservateur concernant son refus de financer les programmes de santé des [...]

2010: Non à une commission canadienne et anglicisante des valeurs mobilières Impératif français et la SSJB de Montréal appuient l'initiative de l'État du Québec et de plusieurs entreprises financières qui s'opposent [...]

2010: Développement social et économique de la Gaspésie Le député de Matane, Pascal Bérubé, a souhaité interpeller la vice-première ministre et ministre responsable de la région de la [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages