Le dimanche 25 mars 2012

SociétéQuébec

Le MESRQ se désagrège: son président Marc-Antoine Morin démissionne

Avec un peu de chance, le groupe aura complètement disparu avant la fin de la grève générale illimitée

Par AmériQuébec

Le Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec est rendu l’icône symbolique des étudiants pro-hausse qui s’auto-sabordent. Encore une fois, le mouvement attire l’attention pour les mauvaises raisons. Cette fois-ci, c’est parce que Marc-Antoine Morin vient de démissionner du poste de président.

Aujourd’hui, nous avons encore eu droit à un chapitre passionnant du livre ouvert du Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec (MESRQ). Rappelons que le MESRQ est le regroupement des étudiants qui sont en faveur de la hausse des frais de scolarité de 1625$ par année étalée sur cinq ans. Le regroupement n’existe actuellement qu’en tant que groupe sur Facebook, groupe qui par ailleurs est public. Il est donc permis à l’entièreté de l’univers connu jusqu’à présent de pouvoir regarder dans le confort de son salon les petites chicanes intestines et divertissantes de ce mouvement au potentiel de coalition inégalé.

Alors qu’on entend à peu près uniquement parler de ce groupe lorsque ses membres s’attaquent à nos artistes ou à la société québécoise dans toute son ensemble, le MESRQ attire aujourd’hui l’attention pour une autre raison qui n’a absolument rien à voir avec un argumentaire crédible en faveur de la hausse des frais de scolarité. En effet, pour quiconque se tenant au courant des activités de ce regroupement unique en son genre, il a été possible aujourd’hui d’être témoin d’un nouveau coup d’éclat qui redéfinit ce mouvement en constante évolution: celui de la démission de son président autoproclamé, Marc-Antoine Morin.

Oui mais Marc-Antoine Morin, c’est qui de toute façon?

Marc-Antoine Morin est (ou plutôt était) un des porte-parole du MESRQ depuis les débuts du mouvement, et il en était aussi le président. On le voyait tantôt dans les médias en train de défendre le fait qu’il était un membre actif du Parti Libéral du Québec, et tantôt avec Line Beauchamp avec qui il jure n’avoir jamais eu aucun contact, sauf une fois au chalet. Il est aussi étudiant en communications à l’Université de Montréal.

Voici notre président déchu, qui d’ailleurs indiquait il y a quelques jours quelque chose qui laissait présager son départ: “En tant que membres [sic] du mouvement, je vous invite à suivre activement cette semaine: nous avons de belles surprises pour vous!”

Marc-Antoine Morin, président autoproclamé du MESRQ

De toute façon, qui de mieux que Marc-Antoine Morin pour présenter Marc-Antoine Morin?

Je veux savoir ce qu’il s’est passé chez nos amis du MESRQ

En fait, il existe un flou très artistique autour de cet événement dont le MESRQ a supprimé toute trace. En effet, il reste impossible de retrouver quelconque intervention de Marc-Antoine Morin sur la page du groupe et ce dernier a été expulsé. Les seules preuves qui restent demeurent les captures d’écran d’une conversation confirmant le départ de Marc-Antoine Morin que vous pourrez consulter en fin d’article.

Tout n’est pas très clair. On a l’impression que Marc-Antoine Morin a soit démissionné, soit été victime d’un mini-putsch ou d’une mutinerie de la part de certains membres influents de ce groupe à l’unité exemplaire. Bref, on n’a pas les raisons exactes de son départ (forcé ou pas).

Cependant, on peut spéculer sur les raisons de son départ fracassant. Par exemple, on peut dire que Marc-Antoine Morin a passablement ridiculisé le groupe en étant incapable de mobiliser un nombre suffisant de personnes à l’occasion d’une manifestation du MESRQ qui a eu lieu le 21 mars et qui a attiré un nombre convaincant de personnes, soit moins d’une dizaine.

Manifestation pour la hausse des frais de scolarité
Manifestation pro-hausse

Vous me direz que ce qui compte, ce n’est pas la quantité, mais la qualité. Nous sommes tous bien d’accord sur ce point, mais même au niveau de la qualité, l’objectif n’a pas été atteint par l’ancien président. Marc-Antoine Morin a été incapable de remarquer qu’un militant contre la hausse des frais se jouait de son groupe à l’occasion de sa manifestation ratée. Voir la vidéo qui suit à ce sujet.

Bref, visiblement incapable de mobiliser ses troupes qui carburent pourtant facilement à la haine sur le groupe du MESRQ, on peut imaginer que Marc-Antoine Morin a été invité à prendre la porte, pour ne pas dire la trappe. À partir d’aujourd’hui, des démarches devraient être entreprises afin de protéger ce mouvement qui est en voie d’extinction.

Les preuves du début de la fin

L’organigramme qui suit témoigne de la lourdeur de l’organisation du MESRQ qui est pourtant incapable de mobiliser plus de 10 personnes pour sa manifestation:

Organigramme du MESRQ

Comme vous pouvez le voir, le nom de Marc-Antoine Morin ne figure plus nulle part, même si ce dernier affiche toujours sur son profil LinkedIn qu’il est président du MESRQ. Quelqu’un est finalement devenu calife à la place du calife.

Petit aparté pour ajouter au ridicule, le groupe possède un coordonateur aux réseaux sociaux qui chapeaute deux autres personnes, dont une pour gérer le compte Twitter du groupe, et une autre personne pour gérer le compte YouTube du MESRQ qui n’a qu’une seule vidéo, soit celle où Marc-Antoine Morin se présente en tant que président. Bref, si la structure du MESRQ est à l’image de celle de nos universités, on peut affirmer sans l’ombre d’un doute qu’il y a un manque flagrant d’efficacité chez ces dernières. C’est à se demander si ce regroupement n’est pas finalement qu’un mouvement pour garnir le CV de ses 40 organisateurs.

On se laissera donc sur ce que vous voulez voir depuis le début, soit ces quelques captures d’écran qui témoignent du passage d’une tempête dans un verre d’eau dans les rangs du MESRQ.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Sylvain Le 25 mars 2012 à 7h06

    Serait-ce Lee Nocent qui aurait eu raison de Marc-Antoine Morin ? http://depeches.ameriquebec.net/2012/03/24-exclusif-lee-nocent-maintenant-contre-la-hausse.qc

    Lee Nocent n’a pas l’intention de laisser les Canadiens de Montréal être vendus aux Américains… 😛

  2. 2 maxime Le 25 mars 2012 à 13h24

    J’ai de la peine à imaginer qu’une personne puisse prendre au sérieux votre site internet poubelle

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 845 a été rédigé par AmériQuébec il y a 7 ans et 3 mois, le dimanche 25 mars 2012.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Lancer de bébé en Inde, étrange rituel (Vidéo) C'est une histoire qui date, mais toujours d'actualité alors que le rituel du lancer de bébé en Inde a toujours [...]

2012: Richard Martineau démonte les arguments de Richard Martineau sur la grève étudiante On connait Richard Martineau pour avoir des opinions sur tout et son contraire. Polémiste à ses heures, mais surtout chroniqueur [...]

2011: L’antisémitisme ne passera pas ! « En conférence de presse, M. Fournier a cité quelques phrases hors contexte dont les auteurs sont simplement identifiés par leur [...]

2010: Vente d’Énergie NB annulée: les citoyens du Nouveau-Brunswick rejettent l’entente La phrase suivante du Premier Ministre Jean-Charest ne sonne pas très bien à mes oreilles: "Dans un contexte où les [...]

2010: Un séisme destructeur de magnitude 6.1 frappe l’île de Lubang aux Philippines Jeudi 25 Mars 2010 à 05h29 Temps Universel, 13h29 Heure Locale, un séisme de magnitude 6.1 a frappé en bords [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages