Le jeudi 25 mars 2010

QuébecÉconomie

Vente d’Énergie NB annulée: les citoyens du Nouveau-Brunswick rejettent l’entente

Merci, Citoyens du Nouveau-Brunswick, vous êtes un peuple responsable

Par Jean-Pierre Plourde

Sans la vigilance des citoyens du Nouveau-Brunswick, on passait à la moulinette et Charest se serait pété les bretelles. Les Québécois, vous avez un répit, contrairement à nous, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, lui, tient compte de l’opinion de ses citoyens.

La phrase suivante du Premier Ministre Jean-Charest ne sonne pas très bien à mes oreilles: “Dans un contexte où les actifs ne sont pas à la hauteur du prix demandé, les intérêts du Québec commandent de mettre fin aux discussions”. Ailleurs au Canada, on attribue l’arrêt de la transaction au Nouveau-Brunswick, qui dit vrai?

Depuis quand fait-on une offre d’achat sur un produit dont on n’a aucune idée de la valeur réelle?

Les dépenses auraient été si énormes que Québec y aurait perdu les redevances de 600 à 800 millions que donne annuellement Hydro-Québec dans les coffres de l’état. Vous et moi, aurions dû compenser par des hausses d’impôts, de tarifs et de taxes diverses ce manque à gagner.

Que faut-il penser de la création d’un compétiteur à nos emplois. Une entreprise aurait pu s’installer au Nouveau-Brunswick et avoir un meilleur prix de l’énergie que le pays producteur, le Québec.

Vous trouvez cela sérieux vous autres. Pas moi.

Faites une offre sur l’achat de la maison du voisin au double de sa valeur et essayez de vous retirer juste pour voir. Je comprends qu’il puisse y avoir certaines conditions dans un tel contrat, mais ça n’explique pas l’improvisation et l’absence de préparations.

Quelles intentions cachées doit-on relever derrière cette transaction? Notre premier ministre n’est pas très fort sur la consultation et la transparence, il y a tout lieu de s’en inquiéter.

Sans la vigilance des citoyens du Nouveau-Brunswick, on passait à la moulinette et Charest se serait pété les bretelles.

Faire une proposition d’actifs d’une telle importance monétaire sans en avoir d’abord une expertise du coût réel, c’est le summum de l’improvisation et de l’incompétence.

C’est notre gouvernement qui a fait cela, une arnaque sans nom pour l’endettement des Québécois, un gouffre financier sans fond accompagné d’une autre centrale nucléaire.

Avec toutes les magouilles et les cachettes que ce gouvernement nous a offert jusqu’à maintenant, notre Premier ministre a probablement eu plus envie de pleurer que de se réjouir.

Cette transaction, c’est un suicide collectif pour les Québécois et ce n’est pas fini. Le gouvernement Libéral du Québec veut cette transaction et il devrait revenir à la charge après la prochaine élection au Nouveau-Brunswick.

Pourquoi? C’est tout simple, si le Nouveau-Brunswick devient dépendant du Québec pour son énergie, advenant toute tentative d’émancipation des Québécois, vers la souveraineté ou désir de s’assumer à l’international, souverain ou pas, Ottawa pourrait s’arroger le droit de déclarer notre électricité un bien d’intérêt public non plus Québécois, mais Canadien. Voilà, à mon avis, la véritable raison à cette transaction.

Merci, Citoyens du Nouveau-Brunswick, vous êtes un peuple responsable et: “merci d’être là”, ma maxime favorite.

Les Québécois, vous avez un répit, contrairement à nous, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, lui, tient compte de l’opinion de ses citoyens.

Quand allons comprendre qu’il faut se tenir debout?

12 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 25 mars 2010 à 17h03

    « L’échec du contrat entre Énergie NB et Hydro-Québec ramène sur le devant de la scène l’incapacité du gouvernement Charest à conclure ses projets. » par Jean-Robert Sansfaçon,le Devoir,25 mars 2010

    « Jean Charest ment comme il respire » Marc Bellemare

  2. 2 Steven MacInnis Le 25 mars 2010 à 17h42

    Vous ditent que les citoyens du Nouveau-Brunswick ont rejetez le plan d’achat d’Energie NB ! Aux fait notre gouvernement ne voulait meme pas nous ecoutez et etait aussi cachotier que le votre !!

    Ils ont tenus tres secret presque tout le processus en debutant avec la signature du memorandum en Octobre 2009 ! Ils nous ont annoncez la vente sans meme nous demander notre avis sans aucunes consultations publique !!

    Meme un representant de la province a annoncer publiquement que le Neo-Brunswickois de la classe moyenne n’etait pas assez intelligent pour comprendre le contrat de vente !

    Pour finir,j’ai ete accuser de racisme envers les Quebecois et Quebecoises car j’etais contre la dite vente par M.JACK KERR notre ministre de l’energie! J’ai 3 filles qui demeurent a QUEBEC ! Tout ca pour vous dirent que notre gouvernement est ausi cachotier et croche que le votre !

    Steven MacInnis
    Oromocto,N.B

  3. 3 Jean Paul Tellier Le 25 mars 2010 à 17h49

    « L’opposition, politique et populaire, a bien fait son boulot, notamment en canalisant un fort mouvement de mécontentement sur le web et en organisant de bruyantes manifestations.» Vincent Marissal,la Presse,25 mars 2010

  4. 4 Jean-Pierre Plourde Le 25 mars 2010 à 22h59

    Bonjour M. Tellier.

    Merci de vos commentaires,

    Permettez moi de vous faire partager ma réponse à un commentaire de Mme Marie-France Vallée en provenance d’un autre site.
    ——
    Merci Marie Mance Vallée;

    Je suis heureux de vous écrire, l’avenir du Québec, elle est dans les mains des femmes. Elles sont, comme la plupart des hommes, désabusées et inconscientes des résultats de notre indifférence contre nos acquis, l’avenir de nos descendants et l’humiliation qui nous attend.

    Le groupe Alcan et la fédération canadienne agissent comme larrons en foire pour nous retirer le droit de propriété et de gestion de nos territoires et se partager le magot. Par exemple c’est un des présidents d’Alcan qui fut choisit par les fédéraux via M. Charest, pour négocier le transfert de nos territoires vers un groupe choisi d’Amérindiens, voir, Conflits d’Intérêts, sur saglacweb.com. Il faut savoir que par ce traité, on hérite d’une tutelle soumise au droit de véto du Canada sur toutes nos ambitions.

    L’affirmation de la femme Québécoise est la chose que craint le plus ce pays au point que le groupe Alcan y est allé de la nomination d’une femme originaire du Lac St-Jean au poste de présidente du groupe Rio Tinto Alcan. Il s’agit de Mme Jacinthe Côté, elle recevra bientôt un certificat honorifique de L’UQAC. Je ne doute pas de ses qualités loin de là.

    Cette nomination n’a rien du hasard, je crois qu’il s’agit d’un jeu de séductions ciblé afin de faire croire à vous les femmes que vous êtes importantes pour eux, et c’est vrai que vous l’êtes pour protéger les intérêts du groupe et du Canada contre les vôtres et les nôtres.

    Par cette nomination on vous dit, Mesdames, on s’occupe de tout, restez tranquilles, ne vous émancipez pas et ne cherchez pas à savoir.

    Votre commentaire qui suit parle du résultat du passé, or, il faut le prendre encore au présent.

    “Et si cette attitude québécoise était le résultat de décennies de prise en charge des citoyens par l’État, et ce, depuis la révolution tranquille qui, bien entendu, a réalisé des mises aux normes internationales de l’époque qui étaient nécessaires. Pas plus, pas moins !”

    Non, rien n’a changé, la prise en charge de nos biens et notre expropriation est en cours:

    “Et si nous assistions dans le moment aux résultats de cette prise en charge par l’État.
    Vous me direz que les temps changent, ont changé ? S’occuper de ses affaires est de tous les temps et de tous les lieux.
    Les Québécois, y compris leur élite, auraient-ils développé une mentalité d’assistés et ils acceptent maintenant que le gouVARnement les gouVARne. Quel qu’il soit.
    Merci encore une fois au Nouveau-Brunswick de nous avoir évité le pire. Oups ! Sauvés pour le moment !
    Et je ne serais pas surprise que l’indépendance se fasse par défaut : ce sont les autres qui ne voudront plus de nous…
    Ce sera une victoire glorieuse !!!…”

    Sans la prise de conscience de la réalité par tout le monde et en particulier, les femmes, la victoire ne sera pas glorieuse.
    Sans territoires nous serons réduit à une diaspora dispersée réduite à la mendicité, discriminé dans l’emploie et de bien d’autres choses encore.

    Je vous invite à réfléchir à la psychologie appliquée à la domination d’un peuple. Elle passe par les menaces (1995) et au bonbons.

    Je vous reconnais comme une grande patriote. Vos amis sont mes amis.

    En espérant soulever quelques voiles, vous permettant de lire entre les lignes….

    Merci, Marie-France, d’être là.

    Merci M. Tellier de vos référence.

    Jean-Pierre Plourde,
    saglacweb.blogspot.com

  5. 5 Jean-Pierre Plourde Le 25 mars 2010 à 23h11

    Bonjour M. Steven MacInnis

    Merci énormément de votre commentaire. C’est extrêmement apprécié.

    Nos peuples respectifs ont un problème commun d’affirmation social.

    Votre commentaire n’a fait que me mettre l’eau à la bouche.

    Pour le bénéfice de nos lecteurs pouvez-vous m’expliquer avec plus de détails comment, d’après-vous, vous percevez cette saga, en particulier ce qui a entraîné l’avortement du projet.

    Les sondages ont-ils suffis à renverser la situation?

    Ici au Québec, même les sondages non plus d’effets sur Charest. Il semble qu’on est déjà disparu pour lui.

    Espérons qu’on réussira à lui réserver une petite surprise.

    Tout renseignement complémentaire sera le bienvenu.

    Merci d’être là.

    Jean-Pierre Plourde.
    saglacweb.blogspot.com

  6. 6 Jean Paul Tellier Le 26 mars 2010 à 0h04

    illustration de l’échec ou d’une victoire

    http://ygreck.typepad.com/.a/6a00d8341c5dd653ef01310fde2a23970c-800wi

  7. 7 Jean-Pierre Plourde Le 26 mars 2010 à 0h15

    Merci M. Tellier de la caricature de Ygreck.

    Très à propos.

    Jean-Pierre Plourde.

  8. 8 Steven MacInnis Le 26 mars 2010 à 20h47

    Bonsoir M Plourde !

    Pour repondre a votre question,je ne sais pas ce qui a reelement avorter la dite vente car les 2 gouvernements ne disent pas la vraie raison !!

    Je crois du cote du Nouveau-Brunswick,si le gouvernement Graham aurait du tout debut mis carte sur table sur la vente et nous avoir donnez notre droit democratique de choisir je crois quil aurait eu plus de succes !
    Les sondages disaient clairement quont etaient contre mais il ne voulait rien savoir !

    Meme du cote du Quebec,votre gouvernement ne mettait pas toutes les cartes sur table ! Dans mon opinion personnel,je crois que la seule raison que l’Hydro-Quebec voulait Energie N.B. etait les lignes electriques vers Les Etats-Unis !

    Le Parti Quebecois essait de convaincre votre population que ceci est un sentiment anti-Quebec qui est totalement faux !

    Pour finir ,ni vous du Quebec et moi du Nouveau-Brunswick sauront les vraies raisons de l’avortement de la vente mais de notre cote la majorite de la population en est heureuse !

    Pour les separatistes qui liront ceci,je n’ai aucun sentiments anti-Quebec et j’ai vecu 12 ans a Sorel!Petit coin de pays dont je m’ennuie de temps a autre !!

    Steven MacInnis
    Oromocto,N.B.

  9. 9 Jean-Pierre Plourde Le 26 mars 2010 à 21h32

    Merci M. MacInnis.

    J’ai beaucoup plus confiance en votre version des faits que de celle de Mme marois.

    Ses interventions dénotent un manque flagrant de connaissance du fonctionnement et de l’histoire de ce pays.

    Il serait temps que le Québec ait un chef capable de
    représenter la devise du Québec, Je me souviens…

    Le Québec souffre tellement d’alzheimer conditionné pas ses élus à la Trudeau, Harper et Cie qu’ils n’ont aucune gène à déclarer que les Québécois sont un peuple sans histoire.

    Le Québec est en manque de Chefs ayant des projets d’avenir et donnant envie de le suivre.

    Merci de vos renseignements.

    Jean-Pierre Plourde
    saglac@gmail.com

  10. 10 Jean Paul Tellier Le 27 mars 2010 à 5h50

    « Heureusement que les Néo-Brunswickois, qui étaient farouchement opposés à la vente, ne se sont pas rendu compte de la bonne affaire qu’ils faisaient en nous refilant à prix fort un troupeau d’éléphants blancs.» Michel David,le Devoir,27 mars 2010

  11. 11 Jean-Pierre Plourde Le 27 mars 2010 à 10h29

    Il y a ici confirmation de mes analyses faites suivant l’annonce de ce projet par M. Charest.

    Mme Marois aurais avantage à lire ameriquebec à l’occasion.

    Moi et d’autres auteurs très bien articulés dont vous mêmes ont avantages à être connus.

    Mme Marois, il ne suffit pas de changer de vêtements et de coiffure. Pour obtenir des résultats différents, il faut d’abord connaitre son histoire. Ensuite, il devient possible de penser différemment, ce n’est pas une question d’image…

    M. Tellier, merci d’être là…

    Jean-Pierre Plourde.
    saglacweb.blogspot.com

  12. 12 Notre avenir et celle de nos enfants… - Amériquébec Le 23 avril 2010 à 20h32

    […] est en projet de démembrement à l’insu des citoyens, par exemple, l’achat d’énergie Nouveau-Brunswick nous en faisait perdre le contrôle au profit d’intérêts Canadiens. Il me faudrait quelques pages pour vous […]

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 116 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 454 a été rédigé par Jean-Pierre Plourde il y a 9 ans et 2 mois, le jeudi 25 mars 2010.

Il y a 12 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Économie, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Lancer de bébé en Inde, étrange rituel (Vidéo) C'est une histoire qui date, mais toujours d'actualité alors que le rituel du lancer de bébé en Inde a toujours [...]

2012: Richard Martineau démonte les arguments de Richard Martineau sur la grève étudiante On connait Richard Martineau pour avoir des opinions sur tout et son contraire. Polémiste à ses heures, mais surtout chroniqueur [...]

2012: Le MESRQ se désagrège: son président Marc-Antoine Morin démissionne Aujourd'hui, nous avons encore eu droit à un chapitre passionnant du livre ouvert du Mouvement des étudiants socialement responsables du [...]

2011: L’antisémitisme ne passera pas ! « En conférence de presse, M. Fournier a cité quelques phrases hors contexte dont les auteurs sont simplement identifiés par leur [...]

2010: Un séisme destructeur de magnitude 6.1 frappe l’île de Lubang aux Philippines Jeudi 25 Mars 2010 à 05h29 Temps Universel, 13h29 Heure Locale, un séisme de magnitude 6.1 a frappé en bords [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages