Le jeudi 15 mars 2012

SociétéQuébec

Stratégie de relance au MESRQ: Martine comme nouvelle porte-parole du mouvement

Rencontre au sommet pour trouver des arguments pour la hausse

Par AmériQuébec

Alors que les étudiants contre la hausse des frais de scolarité se mobilisent et sont sur le point d’atteindre les 200 000 étudiants en grève, le Mouvement des étudiants socialement responsables du Québec se concerte afin de construire un argumentaire crédible en faveur de la hausse.

Ça ne lésine pas au MESRQ depuis quelques jours. Les 3330 membres du groupe (moins 100 personnes, pour toutes celles qui ont quitté le navire depuis le début de la semaine) se concertent quotidiennement afin de développer des argumentaires crédibles en faveur de la hausse de 1625$ par année des frais de scolarité.

Nous croyons qu’il est dans notre devoir de donner un peu d’attention médiatique à ce regroupement qui en manque cruellement, tout ça dans un soucis d’équité. Si on vous partage ce qui se passe du côté des étudiants contre la hausse, il est donc aussi important de vous parler de ce qui se passe chez les étudiants en faveur de la hausse.

La hausse des frais de scolarité, décomposée à sa plus simple expression…

Il est certain qu’une hausse de 1625$ du jour au lendemain, ça semble être une couleuvre dure à avaler, surtout pour la classe moyenne. Cependant, il semblerait que la couleuvre s’avale mieux si elle a été coupée en morceau préalablement. Pour ce faire, le MESRQ réinvente l’expression “Tout est relatif”.

Par exemple, une hausse de 1645$ par année, à bien y penser, ce n’est que 4,45$ par jour, où si vous préférez, un maigre 0,19$ de l’heure. Voyons, 19 cents de l’heure, ce n’est finalement que le tiers d’un cent par minute!

À l’instar de la loto, cette hausse est décomposable dans plus d’un sens. Voici comment un étudiant pour la hausse perçoit celle-ci: en vous privant de 4 heures de mal de tête par semaine, vous pourrez ainsi le travailler.

Comment absorber la hausse selon MESRQ

Comment absorber la hausse des frais de scolarité

Bien sûr, tout le monde n’est pas en mesure de se priver de 4 heures de mal de tête par semaine. Il devient difficile de trouver d’autres arguments percutants en faveur de la hausse. Heureusement, le MESRQ vient de se trouver une nouvelle porte-parole.

Martine débarque chez le MESRQ

Pendant que la population se mobilise pour trouver une solution contre la hausse, des membres du Mouvement des étudiants socialement responsables s’investissent corps et âme à l’élaboration d’un argumentaire renouvellé en faveur de la hausse des frais de scolarité. Pour y parvenir, on a fait appel à une spécialiste reconnue pour son savoir-faire dans une kyrielle de situations diversifiées, c’est-à-dire Martine.

Martine, une étudiante dans la fleur de l’âge, prend la parole régulièrement sur le groupe du MÉSRQ. En fait, depuis le départ d’un des porte-paroles du mouvement, celle-ci impose ses idées afin de relancer le mouvement. Voici quelques perles dénichées sur le groupe officiel du mouvement:


Ça travaille fort dans le MÉSRQ, je vous le dis!

Ah, je dois vous laisser, on m’apprend à l’instant qu’un Mouvement de citoyens socialement responsables vient de se former pour militer en faveur d’une hausse de 75% des tarifs d’hydro-électricité.

2 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Laurence Le 15 mars 2012 à 22h23

    Le monde ferais pas la greve comme des dindes si ils augmentaient les frais d’hydro

  2. 2 étudiantendroit Le 20 mars 2012 à 11h59

    Bravo le MESRQ,

    Vous en avez pas marre de défendre le projet d’une Ministre qui s’amuse à jouer la carte de la victime puisqu’elle est à court d’arguments pour faire passer son arnaque!!! Vous en avez pas marre s’en remettre à vous pour défendre un projet indéfendable!! Vous en avez pas marre que celle-ci pelte dans votre cours cette odieuse pantalonnade… ce projet rétrograde basé sur des idéaux économiques datant du 17e siècle!!! Vous en avez pas marre d’être les sbires de cette bande saboteur qui ne font depuis environ une décennie semer le germe de la révolte au sein de la société québécoise …. Bravo les citoyens responsables… soyez fier d’être à la botte d’un gouvernement qui vous larguera le moment venu !!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 449 a été rédigé par AmériQuébec il y a 7 ans et 9 mois, le jeudi 15 mars 2012.

Il y a 2 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Société, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: L’Institut économique de Montréal est intimidé Selon l'Institut économique de Montréal (IEDM), il y aurait eu une quarantaine de jeunes cagoulés (ça fait peur des cagoules) [...]

2012: L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) en grève générale illimitée Vous êtes sans doute des milliers ce matin à vous réveiller et vous rendre compte que l'Université du Québec à [...]

2010: Le Parti Québécois élimine le SPQ-Libre Depuis le temps que certains en rêvaient, voilà que le club politique Syndicalistes et progressistes pour un Québec libre (SPQ-Libre) [...]

2010: Tsunami aux Élections Régionales en France Toutes les rédactions de la presse écrite, radiophonique et télévisuelle française et internationale font les gros titres sur « La [...]

2010: Emballement possible du réacteur CANDU à Gentilly-2 Le journaliste Louis-Gilles Francoeur a révélé le 4 mars dans Le Devoir que le réacteur nucléaire Gentilly-2 de type CANDU [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages