Le jeudi 18 juin 2009

PolitiqueQuébec

Le Parti Québécois est résolument en marche vers la souveraineté

La conférence nationale des présidentes et présidents a été un franc succès!

L'indépendance du Québec ]

Par Parti Québécois

Faire respecter les compétences constitutionnelles du Québec en matière de langue, de culture, de politique familiale et d’environnement et obtenir de nouvelles compétences: c’est ainsi que tout peut changer. Avec le Parti Québécois et l’approche du « toujours plus pour le Québec », c’est non au fédéralisme par correspondance de Jean Charest et oui à des gains concrets dans la vie des Québécoises et des Québécois.

« Franchise et intégrité » : voilà le thème qui a guidé les discussions des quelque 200 présidents d’associations locales, députés, représentants jeunes et membres de l’exécutif national réunis à Rivière-du-Loup samedi dernier. Pauline Marois a été accueillie chaleureusement par les militants qui n’ont pas ménagé leurs applaudissements et leur enthousiasme. La conférence a aussi été l’occasion pour le président du parti, le leader parlementaire, le président de la commission politique et la présidente de l’aile jeunesse de faire rapport aux militants de leurs activités.

La souveraineté du Québec remise de l’avant

« Franchise et intégrité » : c’est dans cet esprit que la souveraineté était sur toutes les lèvres. En effet, le Plan pour un Québec souverain : tout peut changer a été présenté et débattu en profondeur. Faire respecter les compétences constitutionnelles du Québec en matière de langue, de culture, de politique familiale et d’environnement et obtenir de nouvelles compétences: c’est ainsi que tout peut changer. Avec le Parti Québécois et l’approche du « toujours plus pour le Québec », c’est non au fédéralisme par correspondance de Jean Charest et oui à des gains concrets dans la vie des Québécoises et des Québécois. Gouverner en souverainistes, c’est poser des gestes qui font grandir le Québec et qui assurent son développement… durable! L’indépendance énergétique était aussi au cœur des discussions, et le sera encore davantage dans la semaine qui vient puisque le Parti Québécois sera présent au Salon national de l’environnement où Pauline Marois ira faire un petit saut. L’indépendance énergétique et gouverner en souverainistes, voilà deux idées accueillies favorablement par les jeunes du parti. Leur présidente, Isabelle Fontaine, estime que « de réclamer le respect pour mieux assurer l’avenir de notre nation, ce n’est pas de la chicane. De réclamer plus de souveraineté pour mieux servir les Québécois, ce n’est pas de la chicane. Ce sont les libéraux qui cherchent la chicane en agitant les épouvantails dignes d’une autre époque ». C’est sur cette base que Pauline Marois a rallié les militants autour de son plan. Elle aura les coudées franches pour travailler à remettre à l’avant-plan la promotion de notre projet de pays.

Des résolutions pour faire avancer le Québec

Outre le Plan pour un Québec souverain, la conférence a adopté une quinzaine de propositions. Ainsi, le Parti Québécois a dénoncé l’inaction du gouvernement libéral de Jean Charest et réitéré ses positions :

  • Sur les pertes historiques à la Caisse de dépôt et placement du Québec et exigé que le Vérificateur général effectue une vérification complète des circonstances ayant conduit à présenter des pertes de 39,8 milliards de dollars pour l’année 2008, et que la Caisse retrouve sa double mission de rendement pour les déposants et de développement économique du Québec avec un mandat spécial de protéger les sièges sociaux des grandes entreprises québécoises et revoir la loi de la Caisse de dépôt et placement afin de mieux baliser la gestion des risques pour protéger plus adéquatement l’avoir des déposants;
  • Sur la crise de la listériose, afin que les fromagers victimes de la gestion déficiente par le ministre de l’Agriculture reçoivent une compensation, tel que proposé par la Protectrice du citoyen;
  • Sur le manque d’éthique du gouvernement libéral et de Jean Charest lui-même, afin que soit nommé immédiatement un commissaire à l’éthique et que le premier ministre revoie sa directive concernant les conflits d’intérêts et que les plus hauts standards d’éthique et de déontologique s’appliquent aux ministres du gouvernement du Québec;
  • Sur la crise des FIER, afin que les règle qui encadrent leur gestion permettent de faire de ces outils de véritables catalyseurs de développement régional.

Il a aussi été décidé que le Parti Québécois:

  • Évaluera la pertinence de demander une commission d’enquête sur la gestion de la ville de Montréal, suite au dépôt du rapport du son vérificateur général;
  • Réaffirme son soutien aux employés de Radio-Canada;
  • Réclame le maintien de huit programmes d’enseignement technique suspendus en raison de la baisse démographique dans trois cégeps de l’Est du Québec;
  • Dénonce avec vigueur le projet de loi 40 du gouvernement libéral qui plonge le Québec dans quatre années de déficits sans plan de relance économique viable parce qu’il suspend l’application de la Loi sur l’équilibre budgétaire;
  • Revendique l’élargissement du mandat du BAPE pour y inclure dans son analyse, entre autres, l’optimisation de l’utilisation du transport collectif, l’aménagement urbain, incluant le logement social, l’impact sur l’environnement et sur la santé publique, ainsi que la révision du mode de gestion du projet pour éviter un autre projet PPP à Montréal.

Tous ces dossiers ont un impact dans le quotidien des Québécois. Notre santé, nos entreprises, notre alimentation, la qualité de l’air que nous respirons, notre bas de laine collectif, méritent que l’on s’y attarde plus que ne le fait le gouvernement libéral ! Le Parti Québécois souhaite prendre toutes les responsabilités qui incombent à un gouvernement digne de représenter les Québécoises et les Québécois, en les consultant, les écoutant et les respectant.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Serge Le 19 juin 2009 à 16h05

    Selon Pierre Cloutier, cette « conférence nationale des présidentes et présidents » composée de 250 dissidents, sur un total de quelques 100,000 membres du PQ, a illégalement changé l’orientation et le but du parti. En plus de reporter le Congrès du parti au-delà de 4 ans à 6 ans.

    À lire dans…

    « Le plan Marois est un plan d’affirmation nationale
    Soyons clair : le plan Marois change fondamentalement l’orientation du Parti québécois.
    Pierre Cloutier
    Tribune libre de Vigile
    dimanche 14 juin 2009 »

    sp

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 812 a été rédigé par Parti Québécois il y a 10 ans et 3 mois, le jeudi 18 juin 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Fête des pères et Yolande James La ministre de la Famille, Mme Yolande James, était présente aujourd'hui à la Su-Père fête, pendant que des milliers de [...]

2011: La Grèce en pleine révolte populaire Il se déroule en Grèce en ce moment une tragédie dont on cherche à nous cacher l'ampleur, une tragédie qui, [...]

2011: « Vous nuisez à la cause » ! "Vous nuisez à la cause"! Rien que ça! Cette formule-là, au cours des dix ans d’existence de l’organisation du Québécois, [...]

2011: Dette de la Grèce: l’Europe se retrouve divisée S’exprimant à Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy ont indiqué que la stabilité de [...]

2009: Abus de pouvoir Abus de pouvoir. C’est le titre du livre que vient de publier M. François Bayrou, candidat a l’élection présidentielle de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages