Le vendredi 25 novembre 2011

QuébecPolitique

Nouveaux sondages catastrophiques pour la CAQ: Legault perd des plumes

Par rapport au dernier sondage, la CAQ perd des points chez les électeurs

Par AmériQuébec

Le dernier sondage publié aujourd’hui par CROP-La Presse révèle que la CAQ a perdu des plumes depuis qu’elle s’est officiellement constituée en parti politique. Pire, un autre sondage exprime que seulement 12% des électeurs potentiels de la CAQ à Legault s’intéressent à son programme. Dans l’ensemble de la population, cela représente un maigre 3% d’électeurs.

Comme tout ce qui monte fini par redescendre, c’est ce qui est actuellement en train de se produire avec la Coalition Avenir Québec de François Legault. Alors qu’un sondage au début du mois de novembre donnait 35% à la CAQ à Legault, le sondage dévoilé aujourd’hui et commandité par La Presse révèle que la CAQ a perdu des points depuis qu’elle est officiellement un parti politique.

Ainsi, la CAQ ne récolterait que 33% des intentions de vote, en baisse de deux points en moins de 3 semaines. Avec un tel appui, on flirt avec à peine mieux qu’un gouvernement minoritaire. Pourtant, depuis les derniers sondages, la CAQ est officiellement devenue un parti politique et a même dévoilé son programme (qui ne semble intéresser personne). De plus, Legault avait même commencé son opération de charme sur le plateau de Tout le Monde en Parle dimanche dernier, en vain. À sa défense, il faut admettre que Legault avait le charisme d’une bouteille d’eau. Mais cette situation désarmante n’est que la pointe de l’iceberg.

François Legault, aussi impopulaire que les idées de son parti

En effet, un autre sondage sorti cette semaine et publié par le Devoir révèle que près de 9 électeurs sur 10 qui voteraient potentiellement pour la CAQ n’ont absolument rien à faire de son programme. Ce sondage est catastrophique pour François Legault, car il est révélateur de la volatilité de son électorat.

Questionnés au sujet de la CAQ, seulement 9% des électeurs potentiels de ce parti ont avoué qu’ils voteraient pour la CAQ principalement pour les idées du parti. Un maigre 3% des personnes sondées et intéressées par la CAQ admettent que ce sont les position de la CAQ sur l’éducation qui justifieraient leur vote. À titre de comparaison, il y a autant de personnes qui affirment vouloir voter pour la CAQ pour… aucune raison (12%), soit plus du double des gens qui voteraient pour la CAQ en fonction des qualités de François Legault (6%).

Pire, globalement, on s’aperçoit que 88% des personnes sondées étant susceptibles d’appuyer Françoit Legault ne sont pas intéressées par son programme. Parmi les raisons de voter pour ce parti, elles évoquent plutôt le désir de changement (32%), le désabusement à l’égard des autres partis (19%) et la nouveauté (sic) (17%).

Sondage catastrophique pour Legault
Source: Sondage Léger-Marketing, Le Devoir

Si on applique cette logique à l’ensemble de la population, à peine plus de 3% de tous les électeurs québécois sont attirés par les idées de la CAQ à François Legault, ce qui constitue une bien maigre consolation pour une formation politique qui attire pourtant largement l’attention des médias.

L’arrivée hypothétique de Gilles Duceppe au PQ ramènerait la CAQ au niveau des libéraux

Par ailleurs, le dernier sondage révèle que si Gilles Duceppe remplaçait Pauline Marois à la tête du PQ, la CAQ à Legault se retrouverait au même niveau que le Parti Libéral du Québec, car Gilles Duceppe obtiendrait 36% des votes. De bien mauvaises nouvelles pour les caquistes.

Devant un électorat visiblement apathique envers son parti, François Legault a un travail colossal à accomplir afin d’intéresser les 88% de ses potentiels électeurs qui, apparemment, pourraient se rediriger vers n’importe quel nouveau parti qui attirera suffisamment l’attention des médias, tels que Option Nationale ou Québec Solidaire. Et quand on sait qu’il reste deux ans avant les prochaines élections, ce constat est visiblement catastrophique.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 442 articles

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 546 a été rédigé par AmériQuébec il y a 7 ans et 7 mois, le vendredi 25 novembre 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Intimidation dans Kamouraska: France Dionne a menti, vidéo à l’appui Le moins qu'on puisse dire, c'est que France Dionne doit des excuses au Parti Québécois ainsi qu'aux citoyens du comté [...]

2008: André Pratte avoue que Gesca fait de la désinformation Dans son blogue électoral dans lequel Gesca donne la parole à André Pratte, et Vincent Marissal, André Pratte l’éditorialiste, avoue [...]

2008: Pour un seul méga-hôpital à Montréal La Coalition a tenu un point de presse devant la cour Glen (métro Vendôme), le futur site du McGill University [...]

2008: Le Bloc Québécois propose un plan en trois volets pour relancer l’économie « Le gouvernement fédéral a la responsabilité d’agir au moment où nous entrons dans une période de crise économique. Or, Ottawa [...]

2008: Le Parti Québécois réclame la vérité sur les coûts réels des PPP Nous savons que la crise financière a des impacts sur le financement des grands projets. Le resserrement du crédit fait [...]