Le vendredi 4 février 2011

QuébecPolitique

Programme canadien de bourses aux étudiants

Tout l'argent doit aller dans les prêts et bourses

CanadaNouvelles brèves ]

Par Parti Québécois

Le gouvernement libéral doit investir la totalité des sommes versées par le gouvernement fédéral comme montant compensatoire pour le Programme canadien de bourses aux étudiants dans la bonification de l’aide financière aux études et non utiliser cette somme à d’autres fins.

La députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur et de prêts et bourses, Marie Malavoy, exige du gouvernement libéral qu’il investisse la totalité des sommes versées par le gouvernement fédéral comme montant compensatoire pour le Programme canadien de bourses aux étudiants dans la bonification de l’aide financière aux études et qu’il n’utilise pas cette somme à d’autres fins.

Rappelons que la ministre de l’Éducation nie catégoriquement depuis un an qu’elle recevra de l’argent neuf pour les prêts et bourses. « C’était à se demander si la ministre n’avait pas l’intention de laisser cet argent au fonds consolidé. Cette impression se confirme malheureusement ce matin. Alors que le gouvernement libéral est incapable de contrôler ses dépenses, il est odieux de voir que de l’argent servant à permettre aux plus démunis d’avoir accès aux études supérieures soit détourné pour renflouer les coffres. Ces sommes doivent aller aux prêts et bourses », a exigé la députée de Taillon.

Par ailleurs, conscient du contexte dans lequel le gouvernement conservateur fait cette annonce aujourd’hui, le député de Marie-Victorin et porte-parole en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, Bernard Drainville, rappelle à la fois au gouvernement Charest et au gouvernement Harper que la question, entre autres, des transferts postsecondaires n’est toujours pas réglée.

« Pour ramener les transferts fédéraux pour l’éducation postsecondaire au niveau qu’ils étaient avant les compressions sauvages du gouvernement Chrétien au début des années 1990, le Québec devrait obtenir 800 millions de dollars de plus à chaque année. Malheureusement, même si le gouvernement Charest avait dit faire de cette question une priorité en 2005, il n’a rien obtenu et, pire encore, aujourd’hui il a totalement baissé les bras dans ce dossier alors que pourtant, la question du financement des universités est un enjeu majeur », a déploré Bernard Drainville.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Jean Paul Tellier Le 4 février 2011 à 20h20

    Étudiants: Ottawa verse 275 millions $ à Québec.

    Ottawa a mis Québec dans l’embarras, cette semaine, en lui expédiant un beau chèque de 275 millions $ à l’intention des étudiants.Le chèque vise à compenser le Québec pour son retrait du programme fédéral d’aide financière aux étudiants.

    Cela n’oblige en rien le Québec à retourner cet argent aux étudiants.Ces derniers ne doivent pas s’attendre à en voir la couleur.

    Depuis 1964, le gouvernement du Québec fonctionne de façon autonome,souverain, dans ce dossier, ayant mis sur pied son propre programme de prêts et bourses aux étudiants, sans compter sur l’aide d’Ottawa, qui peut varier beaucoup d’une année à l’autre.

    En cette année qui s’annonce électorale,la compensation du gouvernement fédéral,versée à l’intention des étudiants québécois,passe de 125 millions $ l’an dernier à 275 millions $ cette année.

    Les étudiants ont vite déchanté,en découvrant que cela n’ajouterait pas un sou à leur compte en banque.Furieux,ils se sentent floués et exigent que le Québec change de position et profite de l’occasion pour revoir son programme de prêts et bourses de manière à ce que l’argent fédéral aille dans leurs poches.

    Source ; Jocelyne Richer,Cyberpresse,4/2/2011

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 296 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 5 mois, le vendredi 4 février 2011.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Nouvelles brèves, Canada, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Un cent canadien: la fin de la pièce d’un cent canadien C'est à compter d'aujourd'hui, 4 février 2013, que la pièce d'un cent canadien ne sera plus distribuée aux entreprises ou aux [...]

2011: Suspension de l’exploration des gaz de schiste en France Le député de L’Assomption et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines, Scott McKay, invite le premier ministre du [...]

2011: Passer de la parole aux actes Mon dernier article avait pour titre Une année qui pourrait être explosive pour le gouvernement Charest. Jean Charest a évidemment [...]

2011: Des dirigeants de cégeps qui se la coulent douce Après avoir pris connaissance de la manchette du Journal de Québec du 2 février, le député de Rousseau et porte-parole [...]

2011: Conférence: La Charte de la langue française, ou la Charte de Trudeau? Le Mouvement des étudiants pour le français de l’UQAM présente la conférence "La Charte de la langue française... ...ou la Charte de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages