Le mercredi 13 janvier 2010

PolitiqueQuébec

Droit de retrait avec pleine compensation pour les bourses aux étudiants

Le Bloc Québécois réclame une compensation immédiate

Nouvelles brèvesCanada ]

Par Bloc Québécois

Encore une fois, le gouvernement en place à Ottawa utilise l’argent des contribuables Québécois pour faire du chantage, en s’immisçant dans les compétences du Québec. L’éducation se situe clairement dans les juridictions du Québec.

Faisant écho aux organisations étudiantes québécoises qui ont manifesté sur la Colline parlementaire cette semaine, le porte-parole du Bloc Québécois en matière de jeunesse et député de Repentigny, Nicolas Dufour, et le président du Forum jeunesse du Bloc Québécois, Jean-François Landry, ont conjointement dénoncé l’attitude du gouvernement fédéral concernant les compensations qui sont dues au Québec par le biais du programme des Bourses du millénaire.

Ce programme a été remplacé il y a quelques jours par le Programme canadien de bourses aux étudiants. Les députés ont profité de l’occasion pour faire valoir le droit du Québec à se retirer du programme et réclamer conséquemment le versement immédiat au gouvernement du Québec des 118 millions de dollars qui représentent la part historique du Québec de ce programme.

« La Fondation canadienne des bourses d’études du millénaire est maintenant dissoute et le gouvernement fédéral n’a toujours pas versé les 118 millions qui représentent la part historique du Québec dans l’enveloppe de ce programme. Il refuse toujours de s’entendre avec le Québec. Depuis la rentrée scolaire de 2009, plus de 240 000 étudiantes et étudiants des provinces ont ainsi pu bénéficier de cette aide pour leur permettre de poursuivre leurs études, pendant que le gouvernement du Québec est forcé de se serrer la ceinture dans un contexte d’importantes pressions budgétaires », a commenté Jean-François Landry.

« Encore une fois, le gouvernement en place à Ottawa utilise l’argent des contribuables Québécois pour faire du chantage, en s’immisçant dans les compétences du Québec. L’éducation se situe clairement dans les juridictions du Québec. Le Québec détient donc un droit de retrait avec juste compensation et cette compensation représente 118 millions de dollars, soit 23 % des 507 millions de dollars que contient l’enveloppe du programme. Le jeu d’Ottawa est non seulement illégitime, il est aussi dégradant. Il faut que ça cesse et qu’Ottawa transfère l’argent pour que le Québec puisse agir en conformité avec ses priorités », a conclu le député Nicolas Dufour.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 335 articles

Profil: Le Bloc québécois est un parti politique souverainiste social-démocrate, implanté exclusivement au Québec, bien qu'il soit un parti fédéral du Canada. La mission première du Bloc québécois est de mettre…

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 323 a été rédigé par Le Bloc Québécois il y a 10 ans et 2 mois, le mercredi 13 janvier 2010.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Nouvelles brèves, Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Lettre ouverte de Pauline Marois : « Cynisme navrant » Dans ma vie politique, j'ai eu la chance de côtoyer plusieurs premiers ministres. René Lévesque, Jacques Parizeau, Lucien Bouchard et [...]

2012: Selon Pauline Marois, Legault et Rebello sont des hypocrites Dans sa lettre titrée Cynisme navrant ((Cynisme navrant)), Pauline Marois - Députée péquiste de Charlevoix et chef de l’opposition officielle - [...]

2010: Grippe H1N1 et la campagne de peur d’André Pratte Après sa tentative avortée de vouloir défendre les liens entre Gesca, Total et les sables bitumineux à la fin de [...]

2010: The Brick fixe le prix de la fierté des Québécois à 25$ La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal dénonce la parution d’une circulaire unilingue anglophone de The Brick dans de nombreux foyers [...]

2010: Primes de 4 millions aux anciens dirigeants de la Caisse de dépôt Le député de Nicolet-Yamaska et porte-parole de l’opposition officielle en matière de développement économique, d’innovation, d’exportation et d’institutions financières, Jean-Martin [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages