Le vendredi 4 février 2011

QuébecEnvironnement

Le plan de lutte du Canada contre les GES fait honte au Québec

Le gouvernement canadien nuit au Québec

Canada ]

Par Parti Québécois

Le gouvernement Charest doit dénoncer haut et fort l’administration Harper qui n’a aucune volonté réelle de lutter contre les changements climatiques. La preuve est faite que le Québec ne peut plus se faire représenter par le Canada en matière de protection de l’environnement. C’est une véritable honte.

La députée de Vachon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement et de développement durable, Martine Ouellet, et le député de Marie‑Victorin et porte-parole en matière d’affaires intergouvernementales canadiennes, Bernard Drainville, dénoncent l’inertie du gouvernement Harper pour la question des changements climatiques.

« Le ministre Peter Kent, dans un récent discours prononcé à Toronto, nous lance de la poudre aux yeux afin de cacher l’absence de volonté politique du gouvernement Harper à l’égard de ses objectifs, pourtant largement insuffisants, de réduction des GES, a déclaré Martine Ouellet. Quand on cumule cette orientation avec sa première décision de ne pas présenter un plan global pour établir ses cibles de réduction des GES, le ministre fédéral de l’Environnement prend le parti du pétrole et des sables bitumineux. Pendant ce temps, à Québec, le ministre Pierre Arcand ne bouge pas, ne parle pas et fait l’autruche. D’ailleurs, il faut rappeler que le gouvernement de Jean Charest, malgré ses beaux discours, n’atteindra pas les objectifs de Kyoto », a poursuivi la députée.

Le gouvernement canadien nuit au Québec

Pour sa part, le député Bernard Drainville dénonce l’immobilisme du gouvernement canadien qui nuit au développement économique du Québec et à l’amélioration de l’environnement, alors qu’il pourrait assumer un leadership au niveau mondial.

« Le ministre Kent tient un double langage. D’un côté, il reconnaît la gravité de la situation à l’égard des changements climatiques, de l’autre, il refuse de mettre en place un plan global de réduction des GES afin de s’attaquer aux véritables sources de pollution atmosphérique au Canada », a lancé Bernard Drainville. En effet, sans plan global de réduction des GES par rapport au niveau de 1990, les efforts des industries québécoises qui, elles, ont réduit leur production de GES de façon significative, ne seront pas reconnus.

« Le gouvernement Charest doit prendre ses distances du gouvernement fédéral. Il doit dénoncer haut et fort l’administration Harper qui n’a aucune volonté réelle de lutter contre les changements climatiques. La preuve est faite que le Québec ne peut plus se faire représenter par le Canada en matière de protection de l’environnement. C’est une véritable honte », a conclu Bernard Drainville.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 353 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 5 mois, le vendredi 4 février 2011.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Canada, Québec, Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Un cent canadien: la fin de la pièce d’un cent canadien C'est à compter d'aujourd'hui, 4 février 2013, que la pièce d'un cent canadien ne sera plus distribuée aux entreprises ou aux [...]

2011: Suspension de l’exploration des gaz de schiste en France Le député de L’Assomption et porte-parole de l’opposition officielle en matière de mines, Scott McKay, invite le premier ministre du [...]

2011: Passer de la parole aux actes Mon dernier article avait pour titre Une année qui pourrait être explosive pour le gouvernement Charest. Jean Charest a évidemment [...]

2011: Programme canadien de bourses aux étudiants La députée de Taillon et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’enseignement supérieur et de prêts et bourses, Marie Malavoy, [...]

2011: Des dirigeants de cégeps qui se la coulent douce Après avoir pris connaissance de la manchette du Journal de Québec du 2 février, le député de Rousseau et porte-parole [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages